Outils du site

fr:structure

Organisation du projet libre Khaganat

Fonctionnement général

Khaganat se fonde sur la liberté et sur une pseudo-anarchie sympathique, basée sur l'action.

Si vous avez envie d'agir, agissez. Si vous avez une idée et qu'elle vous parait complète, ajoutez-la. Ne demandez pas l'autorisation. N'attendez pas un coup de bâton ou une carotte, ils ne viendront pas. Si votre idée ou votre action plaît et que vous venez demandez une reconnaissance, on sera ravi d'en dire du bien, évidement… ou de lancer un impitoyable débat !

Les choses se valident en grande partie “a posteriori”. Si personne n'est contre, c'est donc que tout le monde est d'accord !

Parfois, certaines idées sont trop vagues, nous ne sommes pas sûr de la direction à prendre, ou bien nous souhaitons rêver et construire avec les autres. Dans ce cas, venir en discuter sur IRC ou sur le forum est une très bonne idée.

Il y a bien un cadre autour du projet, qui est là pour soutenir, plus que contraindre.

Structure de la communauté

Toute personne inscrite à Khaganat est un membre de la communauté. Il suffit de s'intéresser un jour à Khaganat ou un de ses projets pour être considéré comme membre, c'est absolument informel et sans contrainte (et sans beaucoup de droits à la base, aussi). L'anonymat ne pose aucun problème. Pour fonctionner au mieux, la communauté se structure en diverses unités.

  • L'association Khaganat représente officiellement et légalement le projet. Les membres de son collège sont appelés “porte-paroles” et les membres de l'association “associés” (pour se différencier des membres du projet global qui ne font pas partie de l'association). C'est la seule partie de Khaganat où l'anonymat n'est pas possible, où on parle d'identité réelle et officielle. L'association est lié assez directement à la méta-structure Khaganat.
  • Le Khaganat est une méta-structure : son but n'est pas de gérer le Khanat, mais de faire des liens, de veiller à ce que le Rêve puisse continuer. Étymologiquement un khaganat, c'est pleins de khanat ensemble, une fédération… Le Khaganat est un centre de ressource pour se former aux divers outils, pour comprendre la nature du projet dans sa perspective la plus vaste et le lieu où les diverses groupes peuvent échanger. Bien que directement représenté par l'association, ses membres ne sont pas obligatoirement des associés (il y a toute sorte de compagnons) et son organisation interne se structure avec des administrateurs, des contributeurs et des modérateurs.
  • Les mondes sont des structures autonomes. Pour le moment il n'y en a qu'un, l'Unité Mémorielle 1 (UM1), aussi appelé Khanat (c'est un peu abusif, tout monde est potentiellement un khanat). Chaque monde a sa propre manière de s'organiser qui est indépendante des structures Association et Khaganat : le président n'a rien à dire sur la façon dont un monde tourne, un administrateur sur Khaganat ne l'est pas forcément sur l'UM1.
Qui est le chef ?

Personne. Nul ne peut imposer une façon de faire, une façon d'avancer. Khaganat est un monde libre, sans fouet et sans chaîne.

Tout le monde. C'est la communauté tout entière qui fait avancer les choses, chacun ajoutant sa pierre là où bon lui semble. Du chaos peut émerger de grandes choses.

Pour aider à structurer un peu ce chaos, il y a quelques rôles officiels mais ces rôles sont avant tout des points d'ancrages, pour savoir à qui s'adresser suivant les besoins, ou des rôles “techniques” de ceux qui savent comment faire tourner les machines. Chacun de ces rôles est accessible à tous. Si quelque chose ne vous plait pas ou vous paraît mal géré, changez-le. N'attendez jamais que vienne “d'en haut” un ordre. Ne tentez pas pour autant d'imposer votre façon de faire à tout prix aux autres. Agissez dans le respect de chacun, respectez-vous aussi et profitez de ce qui se construit. Gardez et développez ce que vous aimez, oubliez ou changez ce que vous n'aimez pas.

Association

Khaganat est une association loi 1901 qui a été officiellement créée le 11 janvier 2014. C'est une association de type collégiale, donc sans président : chaque membre du collège a autant de pouvoir et de responsabilité que les autres, et tout membre de l'association peut entrer dans le collège (voir les statuts pour plus de détails). Nos décisions se font au consensus et non à la majorité.

Son but est de soutenir et d'assurer la continuité d'univers fictifs libres (“libres” au sens de la FSF) ; Khanat est un de ces univers mais il peut y en avoir d'autres.

Il n'est nullement obligatoire ni même nécessaire d'adhérer à l'association pour jouer ou contribuer. Cela permet simplement de s'impliquer dans la gestion générale du projet.

Toute personne inscrite à l'association et à jour de ses cotisations est membre. Pour s'inscrire, il faut faire la preuve de son identité1), avoir plus de 16 ans2), et payer la cotisation, renouvelable chaque année à la date anniversaire de création de l'association3) ou au plus tard lors de l'AG4). Rien n'oblige à associer son identité réelle aux pseudos utilisés sur internet. Libre à chacun d'associer ou non son nom réel aux noms de ses avatars. Mais la représentation au niveau associatif se fait toujours avec sa véritable identité. Cette identité n'est pas mise en avant sur le web tant que ce n'est pas nécessaire.

L'association est composée d'un collège (membres ayant un peu plus de responsabilités) et des associés (les autres membres). Les membres du collège assurent ensemble les rôles traditionnels de président, secrétaire et trésorier.

Pour devenir membre du collège, il suffit d'en faire la demande et d'être élu par l'ensemble des membres de l'association (collège et associés). Tout membre, quels que soient son ancienneté, son implication et les rôles qu'il a pu avoir (ancien ou actuel), a le droit de voter, de demander une nouvelle élection et de se présenter pour faire partie du collège.

La cotisation est et doit rester très basse, pour payer un timbre si besoin et surtout s'assurer d'année en année que chaque membre est toujours actif. 5€ par an est un maximum afin de permettre une démocratie aussi représentative que possible.

Les décisions au niveau de l'association et la tenue des comptes doivent être publiques et consultables à tout moment, aussi bien par les membres que les non-membres.

L'association représente le projet de façon officielle et légale. Elle peut payer les serveurs, organiser des crowdfunding, salarier des gens au besoin, et toute autre activité lui permettant de remplir son but. Elle n'a pas pour but d'imposer de contrainte sur tout ou partie du projet et ne peut pas prendre de décision concernant un monde (ni modération, ni marketing, etc.), mais elle peut appliquer les décisions que ce monde a prises. Dans la mesure de ses moyens, elle veille à ce que chaque monde obtienne ce dont il a besoin au niveau pratique pour fonctionner (par exemple : mettre en place un serveur, représenter lors d'un salon du jeu, communiquer…).

Les statuts complets de l'association sont consultables sur cette page.

Vous trouverez aussi tous les liens en rapport avec l'association ici.

Pour s'inscrire, c'est sur cette page.

Métastructure : le Khaganat

Le Khaganat est une méta-structure : son but n'est pas de gérer le Khanat, mais de faire des liens, de veiller à ce que le Rêve puisse continuer. Etymologiquement un khaganat, c'est pleins de khanat ensemble, une fédération…

Si un nouveau monde (un “fork”) émerge, le Khaganat sera là pour faire le lien, pour que les avancés d'un monde profite à l'autre, voir qu'un réseau de confiance émerge entre des mondes différents, permettant de transférer des avatars de l'un à l'autre dans le cadre du mmorpg (rêve lointain et utopique). Indépendament des histoires de forks, le Khaganat ce sont aussi les coulisses où le spectacle se prépare, les fondations sur lesquelles s'appuient les mondes. C'est un centre de ressource pour se former aux divers outils, pour comprendre la nature du projet dans sa perspective la plus vaste, c'est à dire un projet libre rassemblant des communautés de tout type se regroupant autour du concept de “monde” : musiciens, graphistes et dessinateurs, modéalisateurs, écrivains, artisans, commerçants, développeurs, joueurs, cinéastes, curieux et passionés touche-à-tout, etc.

Chaque pôle peut se regrouper et former un groupe structuré avec ses propres sections dans le wikhan, son sous-forum et ses coordinateurs. Par exemple le travail des développeurs sur le serveur de mmorpg servant à tous les mondes, il y a plusieurs sections destinées à documenter le développement et la maintenance d'un serveur de jeu. Il est parfaitement possible d'ouvrir des sous-forums consacré au développement aussi. Liria étant celle qui connait mieux l'ensemble du projet dans sa part “informatique” elle est de facto la coordinatrice Dev.

Le Khaganat s'appuie en particulier sur le wikhan (wiki lié à cette métastructure) et a une section sur le forum. Il gère aussi le site général.

Comment sont prises les décisions pour le Khaganat ?

Pour ce qui est des choix à faire concernant l'orientation du projet, ils sont faits par “consensus par défaut”.

Qu'est-ce qu'un consensus par défaut ?

Lorsque quelqu'un juge que quelque chose doit être fait, il doit si possible en discuter avec quelques personnes (histoire d'avoir un autre éclairage qui rendra l'action plus réfléchie), puis agir. Ce qui compte avant tout est de se mettre en action. Faites, on juge ensuite si c'est bon ou non. Et n'attendez pas de trouver cinq personnes à qui exposer votre idée, ou d'avoir un retour avant de vous lancer ; il vaut mieux commencer par agir que reporter éternellement au lendemain.

S'il n'y a pas d'opposition, c'est que l'action était fondée, donc il y a consensus : soit les gens sont d'accord, soit cela ne les intéresse pas et donc ne leur créé pas de souci. Quand ça ne va pas, les gens n'hésitent jamais à le faire savoir ! Donc s'ils ne disent rien c'est que tout va bien5) !

Certaines actions peuvent cependant soulever une discussion et voir s'opposer des avis différents. Autant que possible, il convient alors d'arriver à un vrai consensus entre les intéressés et de veiller à ce que le débat soit en place publique, accessible à tous, afin que l'avis de tous puisse être exprimé et pris en compte pour créer une solution. Il y a plus d'une manière d'arriver à un consensus, chaque cas étant unique. Le mieux est bien sûr que tout le monde trouve comment se mettre d'accord en étant satisfait de la voie prise. Parfois il faut aussi savoir faire quelques concessions, ou accepter de se tromper. On peut aussi décider de suivre les deux voies chacun de son côté, donnant naissance à un fork. Enfin on peut demander un vote et décider de se ranger à l'avis de la majorité.

Mais nul n'a le droit d'imposer son point de vue de façon péremptoire et absolue sur le reste du groupe. Ne vous empêchez jamais d'agir. Ne vous empêchez jamais d'exprimer ce que vous pensez. Soyez toujours conscient que ce qui est fait peut être défait. Personne n'est supérieur à un autre ; tout le monde peut se tromper et progresser. Vous, comme les autres.

Pour des raisons de psychologie de groupe assez basique6), il est fort probable que ce soit souvent les mêmes personnes qui agissent et de ce fait prennent des décisions qui vont décider de la suite des événements. Cependant la voix de ces personnes n'a pas plus de poids que ceux qui arrivent tout juste ou qui restent d'habitude silencieux : chacun, quand il le souhaite et sur le sujet qu'il veut, peut s'exprimer et sa voix aura autant d'importance que les autres.

Les discussions ont lieu sur le forum ou IRC. La recherche du consensus fait partie des discussions lors des Khanathons, réunions hebdomadaires servant à aborder tout ce qui peut faire polémique ou retarde l'avancement du projet.

Postes-clés techniques

Les postes-clés concernent des possibilités techniques avant tout, comme dit précédement, cela ne donne pas plus de poids dans les décisions finales. Un administrateur qui refuserait d'appliquer le choix du groupe ne remplirait plus son rôle.

Les postes d'administrations sont attribués de façon tyrannique : les admin sont les seuls à décider qui ils veulent les voir rejoindre7).

Général

  • Administrateurs généraux : Accès au ftp du serveur hébergeant tout le projet, donc potentiellement ayant accès à tout. C'est le poste le plus sensible vu les dégâts qu'il permet de faire avec une fausse manip.

Wiki

  • Administrateurs wiki : pouvant ajouter et enlever des plugins, donner et enlever des droits en lecture/écriture, modifier le style.
  • Créateurs : statut de toute personne inscrite sur un wiki et ayant été identifié comme un être humain. Peut ajouter des pages, les modifier, les effacer, télécharger des images.
  • Lecteurs : concerne tous les non inscrits et les inscrits qui semblent être des robots spammeurs. Tout le wiki est accessible en lecture mais il est impossible de modifier quoi que ce soit.

Forum

  • Administrateurs forum : peut donner divers droits aux inscrits, créer des groupes, ajouter et enlever des sections, modifier en partie le thème. Pour ajouter certaines parties d'un thème ou ajouter des fonctions, il faut les accès d'un administrateur général.
  • Modérateurs : peut éditer, déplacer, fusionner, scinder, verrouiller, supprimer tout message, ainsi que les mettre en note ou annonce. Certains modérateurs ne peuvent agir que sur certaines sections, d'autres sur toutes (modérateurs de section ou généraux). Voir sur le forum pour les détails ?
  • Membres : peut écrire, accéder à certaines sections du forum qui ne sont pas en lecture publique, éditer ses propres messages.

IRC

  • OP : possibilité de kicker, bannir, changer le sujet, modifier les accès au canal suivant diverses règles. Sur #Khanat, Chanserv (robot) sait à qui donner automatiquement le statut d'op ; les op humains donnent ensuite le statut aux autres suivant les moments.

Serveur de jeu

  • Dev : statut actuellement largement distribué8), c'est aussi celui qui permet de tout faire sur le serveur de jeu : modifier les datas, utiliser toutes les commandes en jeu.
  • Pour les autres statuts, cela dépend de chaque serveur de jeu et de ses règles internes.

Dépôts du jeu (Gitlab)

Une page détaillant nos différents dépôts et la façon de collaborer dessus a été spécialement créée : Contribuer : les dépôts du projet Khaganat.

Pôles et Coordinateurs

Khaganat est un projet complexe, pharaonique, aux applications et aux domaines variés. Lorsque le besoin s'en fait sentir, les gens travaillant sur un de ces “domaines” peuvent se regrouper en pôle et un ou plusieurs coordinateurs peuvent être nommés. Ces coordinateurs sont des gens qui suivent tout ce qui se passe (au moins dans leur pole de compétence) et peuvent mettre en relation les personnes ou les groupes travaillant sur les mêmes problèmes ou qui gagneraient à échanger.

Encore une fois il ne s'agit pas de chef de projet : si par leur vision d'ensemble ils peuvent influencer et donner une voie à suivre, ils ne sont pas là pour contraindre ou donner des plannings à respecter. Ce qui compte est plus leur connaissance encyclopédique d'un domaine, leur investissement et leur capacité à communiquer que leurs compétences précises sur un point particulier du domaine coordonné : le coordinateur “dev” n'est pas obligé de connaitre le css, tandis que le pro du css peut décider de ne se préoccuper que de ça sur le projet et d'appliquer bêtement là où il y a besoin, donc ne pas être coordinateur.

Les pôles peuvent avoir plusieurs sous-domaines et coordinateurs associés. Pour continuer sur cet exemple de pôle informatique, il peut regrouper tout autant ceux qui bidouillent le serveur de jeu que ceux qui administrent le serveur global, ceux qui s'occupent de sites persos et ceux qui créént des applications portables pour accéder à tout ça sans ordi. Il peut donc y avoir un coordinateur général informatique (ou tout autre titre plus marrant, tant qu'on sait ce qu'il fait), qui a comme premiers interlocuteurs un coordinateur “appli portable”, un coordinateur “web”, un coordinateur “serveur Khanat-Um1”, etc.

Si vous pensez qu'un pôle est nécessaire pour structurer une partie du projet, n'hésitez pas à demander sa création. Ce qui risque de vous propulser au rang de coordinateur de cette section !

Pour les détails des pôles actuels, voir l'article Liste des coordinatrices.

Premier Monde : Unité Mémorielle 1

Sur le Khanat, les groupent qui structurent le monde sont à la fois RP et HRP, car un des principes fondateur du khanat est que “tout ce qui se passe en jeu doit pouvoir s'expliquer en jeu”. Pour être plus clair : l'immersion doit toujours être possible. Dans cet article sera développé brièvement surtout l'élément HRP, pour les détails et le RP, reportez-vous aux articles correspondants dans l'UM1.

Chacun de ses groupes a une hiérarchie interne, les membres au grade le plus bas ayant bien moins de pouvoir que ceux qui sont à leur tête.

  • La Crypte : Elle regroupe les “dev”, les intervenants techniques, appelés “mages”. De l'administrateur (la Reine Rouge) qui peut modifier le serveur dans son ensemble à ceux qui ont simplement accès aux commandes pour débloquer ou tester les bugs, les mages ont suivant leur place dans la hiérarchie accès à plus ou moins de pouvoir. La Crypte a accès à toutes les commandes. Les Mages sont en général anonymes par rapport à leur perso de jeu, afin de les protéger et de leur permettre de jouer tranquillement.
  • La Police des Rêves : La Police est un organisme de modération RP, le côté “épouvantail”, qui peut trancher dans les décisions sur ce qui est acceptable ou non en jeu au niveau du background, de l'histoire, bref de tout élément RP. Elle obéit à des règles très strictes vu le pouvoir de coercition qu'elle détient : son action doit être rarissime. Ses membres les plus éminents ont pour tâche de surveiller aussi toutes les commandes et modifications du serveur qui passent, afin d'éviter les abus de pouvoir liés à l'accès à ces commandes. Ils sont eux-même surveillés par la Reine rouge et sa garde, afin de ne pas abuser de leur pouvoir non plus. La Police n'intervient pas sur la modération HRP, qui elle est clairement identifiée comme HRP et gérée par des modérateurs anonymes (par rapport à leurs persos en jeu, afin de les protéger et de leur permettre de jouer tranquillement). La Police peut cependant muter un joueur en jeu, et modérer les sujets sur le forum Khanat.
  • Les Bibliothécaires : Chargés d'archiver les histoires mais parfois aussi de les faire naître, la Bibliothèque juge à qui donner les accès aux droits d'animation avant de transmettre ses décisions à la Crypte. Sur le Khanat, l'animation est l'affaire de tous et il y a beaucoup d'outils accessibles sans laisser-passer pour raconter ses histoires ; cependant d'autres outils permettent des abus, donc leur accès est un peu plus réglementé et surveillé. La Bibliothèque peut donner accès à ces outils, de façon temporaire ou définitive, à des joueurs qui ont un projet ou qui se sont distingués par leurs animations. Elle est aussi là pour aider à créer les histoires avec ses conseils, son expérience et parce que ses membres ont une connaissance encyclopédique de l'UM1, ce qui garantit une certaine cohérence aux créations. Les Bibliothécaires peuvent être anonymes par rapport à leur perso de jeu, afin de les protéger et de leur permettre de jouer tranquillement, mais cela n'a rien d'obligatoire.
  • La Cour : Les courtisans représentent les dirigeants du Khanat. Au niveau HRP, ce sont leurs décisions qui peuvent amener la Crypte à changer le serveur dans un sens ou dans l'autre. Ils peuvent aussi intervenir dans des histoires de modération ou d'animation. Leur rôle est avant tout RP, bien que ses conséquences puissent toucher la dimension HRP. Les autres groupes ne devraient jamais aller contre ce qu'ils ont décidé. L'anonymat par rapport à leur perso en jeu n'a pas beaucoup de sens.
  • La Compagnie des Brumes : Première organisation qu'un joueur croise en jeu, la Compagnie est la mieux placée pour guider les nouveaux, leur faire découvrir le Khanat, répondre aux questions courantes et rediriger au besoin vers les autres services, bref fournir un support de base. Leur force est leur savoir, n'importe qui peut demander à faire partie de la compagnie, si son but est d'aider et de guider. Il est conseillé d'avoir un personnage compagnon non lié à un autre personnage, parce que parfois on a envie de jouer sans répondre aux /tell des nouveaux.
1)
Non, on n'inscrit pas les rerolls. Et l'anonymat au niveau associatif n'existe pas
2)
Attention, si le monde de Khanat est interdit aux -18 ans, ça ne veut pas dire que le projet plus général est fermé aux mineurs, on peut avoir des mondes plus softs !
3)
le 11 janvier
4)
En fait, c'est souvent à ce moment là que chacun paie l'année qui débute
5)
Faites les choses de façon visible, quand même, pas en douce. C'est important d'aider les gens à suivre et ça évite que des critiques surgissent huit mois après que le travail ait été fait.
6)
Cat%C3%A9gorie:Psychologie_sociale, Psychologie_sociale, Groupe_social, etc… la doc ne manque pas, la pratique est plus complexe.
7)
J'aime la tyrannie et son absence de justification. Même si en pratique, tout ça s'appuie sur le bon sens : les qualités et compétences de quelqu'un le distingue pour rejoindre un groupe. Et si ça ne vous plait pas, on vous donne ce qu'il faut pour construire un royaume à côté !
8)
C'est lié au stade du projet, faut pas croire que 97% des inscrits auront accès à autant de pouvoir par la suite :-p
fr/structure.txt · Dernière modification: 2017/02/10 21:22 par YannK