Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:natca

Natca

Tous les chemins mènent à Natca
Proverbe populaire

Sous le Mont d'Ambre, s'étend Natca, le Kastron le plus influent de la mégalopole. Natca se prétend à la fois l'expression de la Ville, le cœur de ratmidju et le centre du Khanat. Elle est d'ailleurs parfois simplement désignée comme “la Ville”. Cette formule emphatique est bien entendu erronée, la mégalopole comportant de nombreux autres quartiers. La Cour du Khan s'est toutefois toujours gardée d'éclaircir le flou entourant le statut de Natca et l'influence du quartier n'a cessé de croître si bien qu'il abrite toutes les plus grandes institutions de l'Empire.

La vie de l'élite du Khanat y est rythmée par de grandes manifestations. L'éclat solennel de la vie politique côtoie l'engouement pour les jeux d'arène et les évènements culturels. Les rues de Natca sont réputées pour être les plus sûres du Khanat. En ces lieux, rien n'échappe à l'Œil de la Reine. Aux rondes des robots de maintenance succèdent celles des légionnaires d'Airain, chargés de la protection du Khan et de sa Cour.

Médina

L'épicentre du Khanat se devait d'éclipser le souvenir de l'antique Ozraya dont l'accès scellé a longtemps attisé l'imaginaire. Cette quête de perfection transparait lorsqu'on admire la structure immuable de la médina. Les éons ne semblent pas avoir affecté la pureté première qui lui a été insufflée. Il en émane l'empreinte d'un idéal ordonné. En effet, la médina de Natca s'est dotée d'une architecture uniforme. Le Va'itu'a et la Mediateki se détachent des autres édifices par leur taille imposante et constituent le centre de rayonnement d'une myriade de rues symétriques bordées, sur deux niveaux, de résidences et commerces. Le style impérial s'y affirme, tout en sobriété et en raffinement. Demi-arches, reliefs janka, pilastres et niches rehaussent les façades et bénéficient d'effets lumineux et holographiques recherchés.

Vocalise

Tcavo'a, la Voix de la Ville, se diffuse depuis le minaret qui surplombe la place de la Symbiose. Cette plateforme contrôle le réseau de communication du Khanat. Les rues adjacentes mènent à la banque de données, au temple ordinant ou encore à l'entrée de l'infrA. Bien que le quartier demeure aisé, les résidences sont plus nombreuses et moins imposantes que dans la médina.

Courtoisie

Courtoisie, la hache légendaire de la Reine Rouge, est le symbole de l'arène. Les jeux qu'elle propose constituent un divertissement incontournable. Le complexe réunit différentes arènes, la station de vaisseaux intra-urbains de Natca, un bar branché du nom de “Salon de la Reine” et quelques autres établissements huppés dont un atelier de tatouage numérique. Le style architectural de Courtoisie s'inscrit dans son époque, avec ses passerelles transparentes et ornementées ou encore ses consoles de programmation d'automates. S'élevant sur trois niveau, le complexe est délimité par les voies reliant Natca, Sovrok et Hoslet.

Concorde

Situé approximativement sous la Médina, le quartier de Concorde s'est construit au fur et à mesure que de nouveaux ra tentaient de se rapprocher du pouvoir, sans trouver de logement à la Médina. Au fur et à mesure que ces ra, ou leur kagnivo, gagnent en puissance et/ou en richesse, ils migrent généralement plus près de Va'itu'a, laissant la place à de nouveaux venus affamés de pouvoir. Les bâtiments y sont moins soumis à l'influence impériale, et les occupants ont donc plus de latitude pour y faire étalage de leurs goûts et de leur richesse. Par rapport à la sobriété élégante de la Médina, Concorde y gagne en ostentation ce qu'il perd en unité et en raffinement.

Schéma des quartiers

Ces schémas étaient valables lors de l'Éon de la Rédemption. Avec la disparition de Natca dans les Brumes, nul ne sait ce qui en sortira lorsque le Khan rêvera la Ville à nouveau.

fr/natca.txt · Dernière modification: 2017/04/19 21:04 par zatalyz