Outils du site

fr:sovrok

Sovrok

A la fois vétuste et chamarré, festif et décrépi, Sovrok est un enchevêtrement unique en son genre, mêlant les cultures Tcara et Ucikara. Dépeint par l'élite du Khanat comme un bas-quartier, son ambiance détonne avec les rues policées de Natca. Abritant nombre de marginaux et déshérités, Sovrok est réputé pour être aux mains des basses-castes.

Sovrok

Sovrok signifie “œuf de pierre” en langue sacrée. En effet, le quartier s'articule verticalement autour d'un immense œuf taillé dans la roche. Des galeries semblent effectuer l'ascension du monument central, en direction duquel elles jettent des ponts à intervalle régulier.

Galerie basse

L'entrée principale de Sovrok est formée d'une grille industrielle décorée de tentures. Elle ouvre sur une allée montant en pente douce vers la galerie basse. En approchant de la base de l’œuf de pierre, on peut admirer les galeries supérieures. Tandis qu'une autre allée pentue mène à la galerie médiane, une troisième descend profondément jusqu'à l'infrA. Les autres coursives de la galerie basse mènent aux abords du canal, surplombé par sa voûte en berceau. La façade d'une popine (taverne de mauvaise réputation) longe le canal. Très animé, l'établissement permet de boire et de se restaurer à moindre coût et possède son propre accès à l'étage.

Galerie médiane

Dans les coursives de la galerie médiane, des tentes traditionnelles jouxtent des bâtiments industriels recouverts de graffiti figurant les anciens mythes. Ces tags et ces tentures sont autant d'éclats colorés transformant le quartier en une mosaïque où semblent s'amonceler les vestiges d'anciennes pratiques coexistant avec les marques de l'exclusion sociale. La présence d'un établissement carcéral semble aller de soi dans ce paysage. L'enceinte de la Prison occupe en effet un pan entier de l'étage. Non loin, la gare permet d'acheminer des ressources jusqu'aux équipements industriels de Sovrok, fonctionnant en coopérative. Quelques automates y proposent des articles produits en série.

Galerie haute

Le quartier résidentiel de Sovrok est malfamé. Si on en croit les rumeurs, la débrouille y règne en maîtresse et seul un ra avisé ne se laisserait pas abuser par la ruse et la sournoiserie de ses occupants. Ici résident les déshérités du khanat, les Archaïste et autres marginaux. Les habitations revêtent des formes improbables, à commencer par les assemblages les plus précaires. Réputée pour son commerce de “raretés”, la galerie haute saura mener les plus avertis auprès de chamanes analgésiques, de facteurs d'instruments, de recéleurs ou sur la trace de petits labos biotechnologiques. Plusieurs accès mènent directement de la galerie haute au Mont d'Ambre.

fr/sovrok.txt · Dernière modification: 2016/09/14 06:46 (modification externe)