Outils du site

fr:kom

Kom

Le Kom est le nom donné à l'ensemble du réseau de données transitant sur Khanat via des ondes radiopsymagnétiques (rpm). Certaines fréquences sont publiques, d'autres réservées. Une fréquence donnée est aussi appelée radio, canal, channel, chaine voir cc. Ce dernier acronyme ayant sa signification perdue dans la nuit des temps, certains suggèrent “canal creux” à cause des échanges souvent insignifiants qui y sont monnaie courante.

Les appareils récepteurs-émetteurs de Kom varient suivant les castes mais le principe reste le même. Un ra peut entendre ce que les autres racontent sur les canaux qu'il a sélectionnés et peut répondre sur la plupart. Chaque Ra a aussi un numéro de contact privé utilisant la bande de fréquence T : ce qui se déroule sur cette bande ne concerne que lui et son interlocuteur. On peut avoir plusieurs conversations T en même temps mais cela augmente les risques de se tromper de fréquence, ce qui peut être gênant. On entend parfois l'expression “je te tel”, raccourci sémantique signifiant “je me connecte à ta fréquence T pour papoter sans que tout le monde en profite”.

Canaux du Kom

Canaux Officiels et accessibles à tous les Ra

  • Monde : utilisé pour tout et n'importe quoi, petites annonces, appels au secours (bien qu'on conseille de se servir des canaux régionaux pour ça), questions sur la vie, l'univers et le reste, ou tout simplement pour l'organisation de rencontres entre ra ou potins de dernière minute, le canal Monde est considéré par certains comme nuisible et par d'autres comme la base même des rapports sociaux. Il est accessible de partout, qu'on soit au fond de la Crypte, aux Frontières du Khanat ou tranquillement assis sur la Montagne d'Ambre.
  • Canaux régionaux : ces canaux ont une diffusion géographiquement limitée. Ils sont très utiles pour les appels au secours ou pour trouver des compagnons de fortune dans la même zone. Certaines régions diffusent via ce canal des informations sur les événements locaux (Tcavo'a, par exemple, sonne les heures et la vie de la Ville). On les appelle aussi Radio Minaret, car ils sont liés au minaret régional.

Canaux techniques

  • Maintenance : basse fréquence utilisée, suivant les rumeurs, par la Crypte, zbazu, la Ville ou encore les fantômes du monde du rêve, des données incompréhensibles transitent par ce canal. Certains Ra se prétendent capable de les déchiffrer et que les indications transmises permettent de mieux tirer profit du monde environnant. La plupart du temps, c'est juste un bruit en arrière-fond que les Ra mettent sur silencieux1).
  • Support : Utilisé par la Ville même en dehors de ses frontières, on suppose qu'il s'agit d'une langue propre aux automates. Intervenir sur ce canal peut amener l'intervention de la Police des Rêves, sauf s'il s'agit d'une demande de dépannage pour un souci d'Interface (toutes castes confondues). 2).

Canaux spécifiques

  • Equipe : lorsqu'un groupe se constitue pour une aventure ou une autre, ils utilisent souvent un canal interne pour pouvoir communiquer stratégiquement même sans être à portée de voix.
  • Organisation : Certaines organisations ouvrent un canal propre à leur communauté, dont l'accès est lié à la possession d'un passe lié à l'insigne d'appartenance remis à chaque membre. D'autres ont un canal ouvert à tous, suivant certaines heures.

Services liés au Kom

L'annuaire des organisations

Le Kom est lié à un annuaire listant les diverses fréquences accessibles. Il suffit de sélectionner celles qu'on souhaite suivre.

L'annuaire liste les fréquences officielles (régionales, générales, ou d'organisations) qui sont accessibles.

Lorsqu'une organisation crée une fréquence, elle peut choisir de la rendre publique, privée ou secrète. Ce choix n'est pas définitif. A tout moment, les chefs de l'organisation peuvent modifier le statut de cette fréquence. Par exemple, une organisation peut rendre sa fréquence publique le temps d'une soirée pour faire une émission débat. Dans ce cas la fréquence apparaîtra dans la liste des fréquences publiques et tous les ra qui le voudront pourront écouter et participer sur cette fréquence. Choisir entre ces trois statuts permet la gestion de l'accès à la fréquence de l'organisation.

Chaque organisation possédant une fréquence publique ou privée a la possibilité de renseigner les horaires d'ouverture de sa fréquence sur l'annuaire du Kom.

Pour accéder à une fréquence publique, pas besoin d'adhérer à l'organisation ; par contre, c'est nécessaire sur les fréquences privées. Les fréquences privées d'organisations apparaissent en fin d'annuaire ce qui permet aux ra de savoir qu'ils peuvent les débloquer en adhérant à ces organisations. Les fréquences secrètes ne sont pas listées dans l'annuaire.

Lorsqu'une organisation entière entre dans une autre (en général une kagnici ou kagnire qui rejoint un kagnivo), elle a le choix de substituer la fréquence du kagnivo à la sienne. Si elle choisit de le faire et qu'elle quitte un jour l'organisation, sa fréquence personnelle pourra être réactivée.

L'annuaire des personnes

Le ra a accès à un répertoire listant les gens dont il a enregistré la fréquence T. Il peut organiser ses contacts suivant diverses options. Un indicateur permet de voir si le ra accepte d'être contacté ou si son Kom est éteint.

Cet annuaire permet aussi de voir combien de membres des organisations dont on fait partie ont actuellement leur Kom allumé. Cela évite de parler dans le vide.

On peut aussi interroger une fréquence via la commande /lauma pour savoir combien de personnes la suivent.

Service d'enregistrement

Le Kom peut enregistrer les conversations, celles sur les diverses fréquences, comme celles entendues en alentours. Il suffit d'entrer la commande /chatLog pour le lancer ou l'éteindre.

Pour en savoir plus

1) , 2)
Voir l'onglet Gameplay
fr/kom.txt · Dernière modification: 2016/08/08 09:45 (modification externe)