Outils du site

fr:reproduction

Reproduction chez les ra

La reproduction de la plupart des espèces de ra implique des rapports sexuels, mais ce n'est pas indispensable pour toutes. À l'inverse, et au moins depuis que les ra Rêvent, le sexe n'est pas un facteur suffisant pour la reproduction : il faut une intention reproductrice de la part des géniteurs. On dit couramment qu'il faut Rêver un enfant.

Tcara et ucikara

Ces deux espèces sont relativement proches et peuvent procréer ensemble des individus viables. L'enfant issue d'un couple tcara-ucikara sera plus ou moins proche d'une des deux races, tant au niveau de la conformation que de la couleur de peau. C'est ce qui explique la grande diversité de ces deux races, en particulier chez les Interfacés.

La reproduction est sexuée et demande l'intervention de deux personnes, l'une avec des organes mâles et l'autre des organes femelles. C'est la femelle qui portera le ou les petits dans son ventre, durant plusieurs mois, jusqu'à accoucher de bébés qui auront besoin, dans les premiers temps de leur vie, d'une grande attention. La femelle va entrer en lactation après l'accouchement et ses deux mamelles seront fortement appréciées par le ou les nouveaux-nés pour se nourrir. C'est d'ailleurs tout l'intérêt des seins : nourrir les bébés qui n'ont pas encore de dents avec un aliment pas compliqué à préparer.

Pour l'aspect extérieur :

  • Les organes sexuels mâles sont caractérisés par un pénis et des bourses,
  • Les organes sexuels femelles sont caractérisés par une vulve et un vagin.

Ni les tcara, ni les ucikara ne peuvent procréer avec les ophidra, les quetzara, les runzatra ou les spadzura, mais cela n'empêche pas des relations intimes de naître.

Runzatra

La reproduction des runzatra n'est pas sexuée et demande l'intervention d'un collectif de runzatra, qui va construire la nouvelle venue. Le rite de construction est éminemment complexe et entouré de secrets, chaque famille ayant sa propre touche. À noter que la même procédure permet de créer des Automates, sans le supplément d'âme qui accompagne la naissance d'une runzatra.

La création de runzatra est soumise à une loi qui l'interdit à quiconque n'est pas runzatra ; il peut arriver qu'une non-runzatra assiste à une telle conception, pourvu qu'elle aie obtenu une dérogation et l'accord des membres présentes.

Spadzura

Les spadzura sont une espèce végétale. Leur reproduction semble se faire par bouture ; mais les spadzura étant très pudiques, il est difficile de tout savoir sur les modalités.

Quetzara

Les quetzara sont des aviaires et partagent plusieurs caractéristiques avec les oiseaux. Femelles comme mâles sont équipées d'un cloaque. Les femmes pondent un œuf, qui est généralement couvé collectivement, jusqu'à donner naissance à une quetzara pubère et capable, quelques heures après l'éclosion, de se nourrir seule et de se débrouiller si besoin.

Les quetzara ne peuvent se reproduire qu'entre elles, mais une ancienne légende raconte qu'il a existé des hybrides quetzara-ophidra. Cela vient sans doute de la très vieille alliance qui existe entre les deux races, en particulier dans les clans cpires où ophidra et quetzara mêlent leurs vies, parfois de façon intime.

Ophidra

Les ophidra sont des reptiles caractérisés par une reproduction ovipare parthénogénétique. De fait, la très grande majorité des ophidra sont des femelles. Cette parthénogenèse est cependant gynogénétique : il faut l'apport de sperme, y compris d'une autre espèce et même s'il n'est pas utilisé, pour que les œufs deviennent féconds.

Discussion en cours, c'est pas le plus évident, et faut que je fasse une pause.

zatalyz 2017/05/23 21:38

fr/reproduction.txt · Dernière modification: 2019/07/17 14:18 par zatalyz