Outils du site

fr:astronomie

Astronomie

Khanat tourne autour d'un soleil tout ce qu'il y a de plus basique1)

Deux lunes gravitent autour de la planète, une petite qui en fait le tour en 4 jours et une plus grosse. Le tout est sur le point de Lagrange d'une planète jovienne, donc en avance ou en retard d'un angle fixe, sur la même orbite que Khanat. Cette dernière s'appelle Samayun. SamayunSamayunSamayunSamayun
Samayun sous toutes ses faces

Dans certaines régions du Khanat2), on peut aussi voir Elyan, le second soleil, qui éclaire même la nuit.

Elyan sur le Salargug, avec Samayun qui se lève, de jour

La grosse lune, Zabr, tourne en un mois autour de Khanat. Elle fait parfois des éclipses avec le soleil et a des phases. Elle ne présente pas toujours la même face, d'ailleurs. On l'appelle aussi l'Observateur.

ZabrZabrZabrZabr
Zabr et son oeil

La petite, Stigi, fait le tour en quatre jours. Elle est toute biscornue et quand elle passe devant le soleil, ça fait des trucs bizarres aux couleurs du ciel, des arc-en-ciel même quand il ne pleut pas. Cette mini-lune doit avoir une grosse atmosphère captive qui diffracte les rayons du soleil, et donc être très dense pour capturer une atmosphère3). Certains peuples lui donnent le nom de “Emji”.

StigiStigiStigiStigi
Stigi et ses révolutions

Les étoiles dans le ciel sont suffisamment brillantes pour qu'on détermine de nombreuses constellations.

Un nuage de matière dans l'espace, très visible depuis Khanat, est appelé Voie Lakne. Composé de débris et de ce qui ressemble aux Brumes, certains ra ont fait la supposition qu'il s'agissait de la véritable localisation du Monde du Rêve.

Des comètes passent parfois dans le ciel. L'une d'elle passe tous les quatre ans à la même période et déclenche des pluies d'étoiles filantes4).

Reflet du Khanat, le ciel voit parfois ses étoiles bouger en fonction des rêves. Ces modifications sont permises par l'influence des Brumes mais les étoiles lointaines ne bougent pas réellement, elles en donnent juste l'impression.

Un astronome qui a l'habitude de regarder la nuit serait plus à l'aise pour se repérer, et se déplacer, de nuit. Dans des endroits comme le Salargug, c'est une compétence qui peut être utile…

Le ciel présente des différences en fonction de l'endroit où on est, et de la saison, et de l'heure… avec des évènements prévisibles et d'autres qui surprennent tout le monde.

Ciels dans le monde du rêve

Dans le monde du rêve, d'autres ciel et d'autres géographies apparaissent, suivant le rêve.

Imaginez une sphère parfaite. La surface intérieure est le sol de notre monde, mais on coupe la sphère des deux cotés. Quelqu'un regardant devant lui voit le sol monter jusqu'au zénith, puis redescendre derrière lui. Pareil sur les côtés, sauf qu'à cause des deux coupes, il voit deux cercles parfaits, un à droite et un à gauche. Deux fenêtre sur l'espace qui peuvent occuper une très large portion du ciel.

Imaginez un monde qui se déploie sur un anneau de Möbius tridimensionnel. En sous-sol, si on creuse beaucoup, on se retrouve à la surface, un peu plus loin. C'est un monde qui en fait est fini mais dont on ne peut trouver la limite.

Plus d'images

On peut trouver des images de haute qualité dans les archives astronomiques, ici et .

1)
Elyan, visible dans l'hémisphère sud, n'est pas réellement un second soleil, plus une très grosse étoile toujours visible.
3)
Ou TGCM. Et puis, sinon, la lumière du soleil peut provoquer des dégazages / désagréger la Lune. On ne le voit pas à l'échelle ratique, mais elle est en décomposition. Na !
4)
Une bonne excuse pour faire la fête pas tout à fait une fois par an IRL, genre à la date anniversaire du projet ?
fr/astronomie.txt · Dernière modification: 2018/09/01 19:34 par zatalyz