Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:famille

Lanzu : familles et petits clans

Définition

Un lanzu est un petit groupe de ra, unis par des liens affectifs forts. Il peut s'agir en particulier d'un couple de ra et des enfants qu'ils ont Rêvés ensemble, ou séparément à une période plus ancienne, et d'une manière générale de tous leurs ascendants, descendants, ou collatéraux à un degré ou à un autre, qui se sentent unis par des liens affectifs plus importants que la simple amitié. Mais un lanzu peut aussi regrouper, exclusivement ou en complément d'un noyau familial comme décrit précédemment, des ra qui se sentent vraiment proches les uns des autres.

Parce que les membres d'un lanzu sont très proches, il est extrêmement fréquent qu'ils soient de même caste, ou en tous cas de même orientation lakne/zbasu.

Rôle et importance

Les lanzu peuvent se rencontrer partout dans le Khanat, mais leur importance varie grandement en fonction du contexte. Globalement, plus il y a d'Organisations influentes, et moins l'appartenance à tel ou tel lanzu, ou la non appartenance, est importante dans la société. Par exemple, chez les N'Shali N'Bhali, c'est la tribu qui prime. De même, à Natca, et en particulier à medina, c'est le kagnici voire le kagnivo qui est mis en avant. Et un légionnaire se définit presque exclusivement en fonction de son affectation. Par contre, dans le Delta par exemple, c'est le lanzu qui est l'unité sociale de base, car c'est le groupe indivisible le plus fréquent. Pour des raisons différentes, le lanzu est également très important dans les bas-fonds de Sovrok (à l'exception des organisations criminelles qui ne seront pas considérées ici).

Les ra qui veulent indiquer leur appartenance à un lanzu ajoutent, avant ou après leur cognomen selon les régions, le nom du lanzu suivi de “laz”.

Un certain nombre de lanzu à travers tout le Khanat acceptent d'accueillir des Oublieux en provenance du Dispensaire pour les aider à se réinsérer, voire à retrouver tout ou partie de leur mémoire. Il faut pour cela avoir créé une organisation (même un kagnipa suffit), s'être inscrit auprès de la Compagnie des Brumes, et que celle-ci ait validé la candidature.

Création et disparition

Il n'y a aucune formalité administrative ou autre pour créer ou dissoudre un lanzu : il s'agit d'une unité informelle, conditionnée par les liens des ra entre eux. On y entre ou on en sort en fonction de ses affinités. Le lien entre parents et enfants, ou aïeux et petits-enfants, ou oncles et neveux, y a autant de valeur que celui entre des Oublieux.

fr/famille.txt · Dernière modification: 2017/04/21 21:05 par Lyne