Outils du site

fr:ajouter_paiement

Ajouter un paiement en ligne

À présent, Khaganat offre la possibilité aux gens de soutenir le projet en faisant des dons monétaires. La mise en place de cette possibilité nous ayant demandé du temps (et un peu de désespoir), ce tuto est là pour aider d'autres personnes à refaire la même chose sur leurs sites persos.

Laissez plusieurs possibilités de paiement

Que vous vendiez une marchandise à prix fixe ou que vous laissiez la possibilité à vos visiteurs de vous soutenir avec des dons, laissez-leur le choix. Essayez de proposer diverses façons de vous soutenir. Le site de Ploum détaille d'ailleurs diverses possibilités.

Actuellement, il y a sur Khaganat deux façons de faire des dons direct : via Paypal et via Liberapay. Mettre d'autres solutions en place est complexe et prend du temps, et pour le moment personne ne nous a fait part de son envie de passer par une autre plate-forme de paiement, mais si on nous le demande, nous les mettrons en place. Par exemple, il n'y a pas de possibilité de payer par bitcoin, car la gestion du porte-monnaie bitcoin est assez technique et que cette monnaie est actuellement surtout spéculative, donc tant que personne ne nous le demande… on ne se prends pas la tête avec. Si quelqu'un veut nous payer en bitcoin, malgré notre peu de confiance en cette monnaie, nous mettrons la solution en place : on ne va pas refuser des sous, hey ! Nous avions aussi installé Flattr, mais cette plateforme n'a jamais eu aucun effet pour nous et son modèle économique est bien moins intéressant que celui de Liberapay.

Le soutien passe aussi par des choses qui ne se limitent pas à l'argent : offrir un repas, un week-end à blablater, corriger les fautes, etc. Laisser les gens vous aider comme ils le souhaitent.

Mais ce tutoriel parle surtout de la mise en place technique des solutions monétaires.

Liberapay

À propos de Liberapay

Liberapay est un service de don monétaire aux particuliers et aux équipes. Par rapport à d'autres services de financement, Liberapay a l'énorme avantage de ne pas prélever de gros frais : le service est rémunéré comme les autres, avec les dons des usagers. Les seuls frais sont liées au service de paiement externe (Mangopay) et ça revient moins cher que Paypal.

Donc, favorisez cette plate-forme pour donner ! Invitez les gens et les groupes que vous souhaitez soutenir à y ouvrir un compte.

Pour plus d'informations, lisez l'article sur Liberapay.

Ajouter Liberapay sur son site

Créez un compte sur Liberapay, prenez le temps de le compléter, puis allez dans le menu de votre profil, dans la partie “widgets”. Vous avez alors un code à copier et à inclure dans vos pages web. Il y a différents visuels, suivant ce que vous souhaitez afficher.

Vous pouvez aussi personnaliser ce lien : il suffit, sur votre site web, de faire un lien vers https://liberapay.com/user/donate en remplaçant user par le nom de votre profil ou de votre équipe.

Paypal

À propos de Paypal

Paypal est une banque en ligne. La plupart du temps, elle agit comme intermédiaire entre deux banques : la votre et celles de vos clients/marchands. Mais on peut aussi utiliser Paypal sans compte bancaire ailleurs. On est dans ce cas limité à 2500€ par an (en recette et en dépense), limitation qui disparait quand on lie un compte.

Paypal prend une commission sur chaque transaction, qui est composé d'un tarif fixe+un pourcentage sur le montant. Suivant le chiffre d'affaire, ces chiffres peuvent changer, mais de base, c'est 3,4% + 0,25€. Ces 0,25€ rendent Paypal peu intéressant dans les micro-transactions (moins de 3€).

Monétiser son site avec Paypal

Commencez par ouvrir un compte. Vous avez le choix entre plusieurs types de comptes

  • Personnel : peu de vérification pour ouvrir le compte, plutôt destiné aux gens qui achètent en ligne (même si on peut aussi recevoir de l'argent avec ce compte)
  • Business : la solution que nous avons pris, offre pas mal de possibilités pour tous les aspects commerciaux. Faites les choses dans les règles, ces comptes-là ont plus de chance d'être vérifiés (surtout si vous commencez à faire un peu de chiffre !).

Notez qu'en France, vous êtes tenus de déclarer tout ce que vous gagnez, quelque soit la façon dont vous l'obtenez. Une rémunération via une activité en ligne sera à rajouter sur votre déclaration d'impôt !

Paramétrez votre compte, faites le tour du propriétaire.

Pour ajouter un bouton sur votre site, il faut d'abord le créer. Certains CMS vous permettent de les intégrer directement avec un plugin. Sinon, allez sur Outils puis Boutons de paiement

Boutons de paiement sur Paypal

Acceptez la fenêtre d'info qui s'ouvre, vous allez ensuite arriver sur une page Mes boutons enregistrés. Peut-être qu'un des boutons par défaut vous suffit, sinon cliquez sur Créer un bouton sur le menu de droite, puis suivez les instructions. C'est bien guidé ! Vous obtenez à la fin un code à insérer sur votre page web. Les gens qui cliquent dessus sont redirigés vers Paypal, où ils peuvent payer en toute sécurité.

Flattr

Comment marche Flattr ?

Flattr est une façon simple de “rémunérer le web”. En tant qu'utilisateur de Flattr, vous voyez un site qui vous plaît, vous avez envie de le soutenir : il suffit de cliquer sur le bouton Flattr (si le site l'utilise), et hop, c'est bon. Vous allouez chaque mois une somme d'argent pour votre “surf”, et cette somme sera divisée entre les sites que vous allez flattrer. Par exemple, si vous décidez de dépenser 2€ par mois pour le web, et que vous cliquez sur le bouton Flattr de quatre pages, alors chacune de ces pages recevra 0,5€ (les 2€ divisés par les 4 flattr). La somme que vous souhaitez dépenser chaque mois est libre.

Flattr est très intéressant pour les micro-transactions (justement là où Paypal ne l'est pas). Le pourcentage prélevé est important : 10%, mais sur des sommes minimes, ça fait moins cher que Paypal et autres du même genre. Avec Flattr, si quelqu'un donne 1€ à un site, le site reçoit 0,90€. Avec Paypal, on enlève 3,4% + 0,25€, ce qui ne laisse, sur 1€, plus que 0,71€.

Mais on ne choisit pas combien on donne à un site avec Flattr ; c'est divisé par le nombre de sites qu'on flattrera dans le mois !

Cette solution permet aux gens de donner sans trop s'investir financièrement, aux sites de recevoir sans trop se compliquer la vie.

Installer Flattr sur son site

Commencez par vous enregistrer. Le type de compte (personal, organization ou business) ne sert qu'à vous cataloguer par la suite et ne semble pas avoir d'incidence sur le type de compte.

Si vous souhaitez aussi flattrer les autres, vous pouvez ajouter des fonds sur votre compte, et décider d'une somme à allouer chaque mois. Mais ce n'est pas une obligation.

Pour créer un bouton, soit vous utilisez un cms qui intègre Flattr via un plugin, soit vous pouvez en créer un. Choississez votre type de bouton, puis collez le code sur votre site.

Pour bien marcher, c'est plus intéressant si Flattr est inséré dans chaque page de façon dynamique, afin que les gens puissent flattrer un contenu, plus que le site seul. Par exemple sur un blog, on peut ainsi “rémunérer” les billets qui nous apportent vraiment quelque chose ; l'auteur sait quelles pages ont été flattrés, donc quels sont les sujets qui plaisent, où son travail a plu.

Autres systèmes de paiement de micropaiement

Ces systèmes sont listés pour les curieux, pour le moment j'ai la flemme de tout tester — zatalyz 2015/05/03 22:32

  • Changetip, permet des paiements en 1 clic, en Bitcoin (ce qui évite les frais bancaires mais demande d'avoir confiance en cette monnaie). On peut visiblement proposer des “tip” littérals, comme “paie-moi un petit café (2€)”. Entre le fait que c'est tout en anglais et qu'il faut passer par bitcoin à un moment, je n'ai pas cherché plus loin, mais ça semble intéressant.
  • Carrot, un système de “micro-crowdfunding”, cependant à l'heure ou je visite leur site (3/05/2015), ce dernier est mal codé, mal sécurisé, avec des bugs et flash, ce qui ne m'inspire pas confiance pour leur fournir des données bancaires.
  • Patreon est un peu particulier, puisqu'on paie pour les productions futures (une sorte de crowdfunding permanent pour avoir la fonction suivante !). Très adaptés au monde artistique et fonctionne bien dans le monde anglo-saxon. Je n'ai pas lu les conditions générales et tarifaires, je ne saurais dire si honnête, mais en tout cas cela a permis à beaucoup d'artiste du web de gagner un vrai salaire.
  • Tipee, francophone, reprends le principe de patreon et réussi surtout aux youtubeurs pour le moment. Le principe est bon, les conditions générales bien moins, en particulier l'interdiction de proposer le même contenu sur d'autres plate-forme de rémunération (impossible d'utiliser Patreon en même temps, ou de faire un crowfunding par ailleurs sur du contenu destiné à être sur Tipeee). Et divers détails qui me dérangent aux entournures.
  • En alternative/complément à Paypal, on peut mettre en place sur son site de quoi payer en monnaies alternatives :
    • Monnaies cryptiques basées sur du minage : bitcoin, déjà cité, darkcoin, peercoin, ripple, litecoin, dodgecoin, namecoin, quark.
    • Monnaies cryptiques basées sur les individus (Théorie relative de la monnaie) : uCoin
  • Le problème de ces monnaies alternatives, c'est qu'elles sont expérimentales, que la théorie est trop complexe pour avoir simplement confiance, et la mise en place technique assez contraignante. Cela demande un engagement fort de la part des utilisateurs pour se lancer là-dedans. Notre monnaie actuelle est aussi basée sur des théories obscures et est complexe à obtenir/utiliser, mais comme on a l'habitude… ça va mieux. Ce sont des modèles intéressants à explorer et à relayer.
fr/ajouter_paiement.txt · Dernière modification: 2017/04/20 09:13 par zatalyz