Outils du site

fr:eon

Éon

L'Éon se réfère à une notion précise et complexe. Par simplification, certaines ra déclarent qu'il s'agit d'un grand espace de temps situé entre deux lirri'a, mais il s'agit de bien plus que ça.

Cet article expose une théorie populaire dans le Khanat mais qui est, par essence, invérifiable.

Structure

L'Éon est la totalité du temps, contenue dans un œuf. À l'intérieur de cet œuf, le temps est une spirale, chaque instant contenant en reflet la totalité.

L'Éon suit une progression immuable selon une structure éternelle, chantée dans le Cantique des Éons. Chaque instant se succède. Au sein de ces Heures1), la même structure se retrouve. Au sein de chaque histoire, de chaque micro-évènement, chacun de ces moments existe en miroir, parfois très court, et parfois très long. Lorsque l'Éon s'achève, il recommence, semblable à lui-même. Tout ce qui est vécu a déjà été fait, dit, vu. Tout ce qui sera a déjà été. La même suite se répète sans fin. Il s'agit d'un éternel retour, dont les minuscules variations ne changent rien à la succession invariable de ses éléments.

La structure de l'Éon est immuable, mais la durée de ses divers éléments est changeante. Certaines Heures peuvent durer des millénaires et d'autres quelques minutes. Certains Éons peuvent durer quelques années et d'autres sont quasiment sans fin. Quasiment, car il y a toujours un début et une fin, marqué par le lirri'a, le vrai, celui qui efface tout et recrée.

Si nous pouvons trouver des échos d'autres Éons dans notre monde, il ne s'agit que de cela : des échos. Car tout est effacé au recommencement de l'Éon : l'ensemble du Khanat, des mémoires, des ra…

Le sens du Temps et le rebrousse-temps

Au sein des Éons, mais parfois aussi au sein des Heures, le temps se déroule dans un sens ou dans l'autre. Un même Éon est généralement homogène. Certaines théories parlent d'antétemporalité et de postemporalité : dans le premier cas, le futur est relativement certain et le passé fluctuant, dans le second, le passé est relativement figé et le futur indéterminé. On considère généralement que les Éons se succèdent dans un sens, puis dans l'autre.

Il arrive que certains individus soient à contre-courant et perçoivent le temps dans le sens inverse de celui de leur Éon : on parle alors de prophètes. Mais si ces individus ont la capacité de percevoir des évènements indiscernables de leurs congénères, ils sont aussi incapable de percevoir ce que tous les autres connaissent.

Au regard de l'Éon, il n'y a ni passé, ni futur, il n'y a que l'instant. Comme le Temps est contenu dans l'œuf, il n'a pas de sens en dehors de cet œuf. S'il est juste de dire que chaque Éon se succède, il est tout aussi juste de dire que chaque Éon existe simultanément. C'est peut-être cette simultanéité qui permet de saisir les échos d'autres Éons.

Échos

Il peut arriver que les ra tombent sur des artefacts étranges, donnant à penser une réalité divergente. Certaines ont émis l'hypothèse qu'il pouvait s'agir d'échos d'autres Éons, déposés dans notre Khanat par le reflux du temps et du lirri'a. D'autres considèrent qu'il s'agit uniquement d'aberration lirriesques ou de retours du Monde des Rêves. Enfin, quelques individus sans poésie considèrent qu'il s'agit juste d'anciens objets de l'Éon en cours, créés à une distance de temps trop grande de la nôtre pour que leur sens originel nous soit accessible, sur lesquels il faut probablement privilégier des hypothèses simples : il s'agirait de choses créées par des fous, ou à but artistique, ou encore de jeux et de blagues dont le sens s'est perdu dans le temps.

1)
Parfois aussi appelées Ères lorsqu'il s'agit d'une période de plusieurs siècles.
fr/eon.txt · Dernière modification: 2018/09/01 06:59 par zatalyz