Outils du site

fr:gamedesign:khanat:character

Table des matières

Le personnage

Il n'y a aucune mort définitive en jeu, sauf cas particulier détaillé en seconde partie.

Il s'agit avant tout d'un choix gameplay, car la mort définitive implique un jeu hardcore qui élimine quasiment toujours la participation de joueurs occasionnels. Un certain nombre de choix rendent déjà le jeu difficile ; sans résurrection, il deviendrait vraiment trop élitiste, ce qui est suicidaire pour un jeu amateur (cible trop petite).

Pour autant, la mort reste une contrainte forte, qui doit amener les joueurs à tout faire pour l'éviter.

Voir aussi UM1, gameplay : la mort et le revif, il y a presque tout dedans.

Revif

Le fait de revenir à la vie est appelé “revif”, abréviation de “revivification” : le “rez” (résurrection) c'est trop dévoyé, il fallait changer de mot.

Lorsque le personnage est au maximum de son trauma, il agonise durant un temps (quelques minutes, à déterminer) : il ne peut plus rien faire mais peut encore être soigné et relevé par quelqu'un. À l'issue de cette agonie, son corps s'évapore, ainsi qu'une partie de son équipement : la partie “de base”, c'est à dire sa tenue, ce qu'il tenait en main, le contenu de ses “poches” (petit inventaire). Il réapparaîtra à un point de revif avec tout cela. S'il avait une monture, des animaux, des sacs (gros inventaires), ils sont restés là où il est mort, mais personne d'autre ne peut les prendre. Il peut décider à distance de les “délier” : dans ce cas, les objets et animaux restent dans la zone un certain temps mais d'autres joueurs peuvent les prendre. Cela permet au joueur de reprendre un sac à dos, une monture, sinon il est limité dans ce qu'il peut posséder.

Les points de revif sont situés soit dans les villes (bornes RevInc), soit en bordure de zone avec des Brumes.

Durant son agonie, le joueur est notifié qu'il a un choix à faire partie 3 possibilités :

  • RevInc basique
  • RevInc Prestige
  • Revif naturel

Le joueur peut choisir une des trois options puis laisser le temps s'écouler, ou demander à passer en revif immédiatement. Par défaut, c'est le revif naturel qui est sélectionné. Elle est gratuite. Les options Revinc sont payantes (en din).

Le joueur peut aussi aller directement dans un centre Revinc acheter un contrat, qui lui accorde un certain nombre de Revif (basique ou prestige) à tarif préférentiel ; dans ce cas, par défaut, ce sera l'option de son contrat qui sera cochée. RevInc est une entreprise en jeu, spécialisée dans la revivification.

Dans le cas d'un revif avec RevInc Basique, le personnage est téléporté, à la fin de son agonie, au centre RevInc le plus proche, avec un malus fixe durant un moment sur ses actions. Avec l'option Prestige, il peut choisir la borne RevInc de son choix, tant qu'elle est dans la même région, et son malus est moindre, y compris en durée. La seconde option est évidement plus chère.

Dans le cas du revif naturel, le joueur peut aléatoirement se retrouver dans une de ces situations :

  • revif à une borne revinc au hasard dans la région
  • revif sur une borne revinc d'une autre région
  • revif à un point de revif près des Brumes (de sa région ou une autre)
  • passage dans le monde du Rêve (60% de chances)

Dans les trois premières situations, son malus et sa durée sont aléatoires, compris entre un minimum et un maximum.

Dans le dernier cas, il est dans le Monde des Rêves en tant qu'esprit en transit. Cela l'amène à avoir des scénarios adapté à son état, des pouvoirs et problèmes spécifiques, par rapport à d'autres types de Rêveurs. Voir les détails du Monde des Rêves et des états des Rêveurs. Le malus et le temps obtenu au moment du revif dépendent des actions dans le monde du Rêve et peuvent devenir, dans certains cas, des bonus.

Si la plupart des revifs sont rapides, un revif en passant dans le monde des Rêves est long et peut prendre du Temps. Dans ce cas précis, si le joueur déconnecte alors qu'il est encore dans le monde des rêves, il y sera de nouveau à son retour. S'il y reste coincé (niveau trop difficile pour lui), il peut se faire aider de deux façons :

  • rite de la part de personnages qui ne sont pas dans le monde du rêve, afin de lui faire parvenir de l'aide voir de l'en sortir ; ce rituel est extrêmement coûteux et la sortie s'accompagnera d'un malus important.
  • Rite pour que ses amis le retrouvent dans son Rêve, où ils pourront l'aider. Le rituel est coûteux à mettre en place (mais moins que l'autre), et chaque personne rejoignant le Rêve prend des risques. Le rêve peut donner des bonus à chacun lors de la sortie, mais aussi des malus.

Ces rituels demandent forcément la présence d'au moins un chaman confirmé.

Les malus et leurs durées se cumulent si les revif s’enchaînent.

Mort définitive

Dans certains cas, un joueur peut décider de jouer en mode extrême. Dans ce cas, s'il meure, son personnage disparaît. Ses possessions restent sur le lieu de sa mort, pour qui vient ensuite. S'il avait d'autres possessions (maison, stockage…), elles reviennent à son ou ses héritiers.

Lorsqu'un joueur décide de passer en mode extrême, il n'y a pas de retour possible, donc l'option est bien vérifiée avant d'être validée. “Vous êtes sûr ? Sûr sûr ? cliquez encore une fois sur OK, si êtes toujours sûr.”

Il doit désigner un ou des héritiers : les noms qu'ils donnent peuvent être d'autres personnages lui appartenant ou ceux d'autres joueurs. En cas de décès, le Khanat répartira ses possessions entre ceux qu'il a désigné.

Jouer en mode extrême apporte quelques avantages, en plus du frisson.

Retrouver les posts du forum sur ça, et les logs irc.

fr/gamedesign/khanat/character.txt · Dernière modification: 2017/05/05 20:55 par zatalyz