Outils du site

fr:blog:post_015

À la recherche de devs

Notre chantier prioritaire actuellement est de retrouver des devs à plein temps. Ou en tout cas qui vont investir assez de temps ici pour qu'on avance dans la personnalisation du serveur.

Madi ne donne plus de nouvelles depuis quelques semaines ; les autres devs qui travaillent avec nous ont peu de temps à consacrer au projet et si leur aide épisodique nous permet de progresser, c'est clairement trop peu pour qu'on espère voir émerger le Khanat des Brumes avant d'avoir tous des cheveux blancs.

Ce n'est pas un problème que chacun mène sa vie : c'est aussi ça la liberté. D'autant plus que nous ne pouvons rémunérer personne, donc toute aide est un don, qu'on reçoit avec bonheur, mais qu'on ne peut pas quémander (ou alors c'est franchement ingrat et irrespectueux). Puisque nos devs actuels n'ont pas le temps, il faut donc en trouver d'autres, pour compléter.

Lorsque nous avons démarré Khaganat, il y a de cela bien longtemps (enfin, deux ans…), Madi nous avait enjoint à rêver, sans limite, arguant que les devs, on en trouverait toujours et que ce qui manquait à la plupart des projets était une “vision”. Et il a sans doute raison. Mais les rêveurs sans constructeurs pour donner corps à leurs rêves ne sont pas mieux lotis que les constructeurs sans rêveurs pour leur donner une vision.

Or, chaque groupe est un peu prisonnier de sa bulle. Cela concerne d'ailleurs aussi les musiciens, les dessinateurs, les modélisateurs, etc… Chacun tourne dans un cercle où il croise beaucoup de ses semblables et peu des autres. Mais un MMORPG demande que tous ces gens se retrouvent. Il faut donc arriver à sortir de sa propre bulle, aller rencontrer les autres, trouver ceux qui pourraient être intéressés par le projet et se mettre tous à l'ouvrage. Un de ces jours, j'irais aussi à la pêche des artistes en tout genre ; mais pour le moment, ce n'est pas la priorité (même si ça serait bien sympa).

Les devs, j'ai une idée d'où les chercher. Sans être moi-même une vraie informaticienne, je traîne assez aux abords de ce cercle pour me dire que peut-être, si je parle à ces gens, ou ceux-là… on va trouver ceux qui nous manquent. Mais, avant d'aller parler à des inconnus de notre projet, j'ai besoin d'avoir quelque chose à leur montrer qui leur permettra de se mettre au boulot, et pas de se sentir noyé sous un fatras d'infos mal ordonnées.

Il y a deux pans importants à travailler actuellement, à mon sens : le wikhan, et les licences.

Pour les licences, notre réflexion a bien avancé. Actuellement, il serait surtout intéressant d'avoir l'avis “d'hommes de l'art”, de gens qui comprennent toutes les implications légales et idéologiques des licences. YannK et Madi ont rencontrés des gens intéressants lors de réunions autour de la problématique des licences ; Yannk va donc les contacter, leur transmettre l'état de notre réflexion et demander leur avis sur la question. Après cela, nous pourrons voter pour modifier les licences sur les wikis. Ce vote sera plus une confirmation claire, car nos discussions semblent montrer qu'on est tous d'accord, jusque là.

Une fois que nos licences seront validées, alors nous pourront discuter avec tous les inconnus possible en ayant une base claire. Ils sauront exactement dans quel genre de repaire de dingue ils ont mis les pieds. Les fanas de copyright passeront leur chemin, tout autant que les prosélytes des licences BSD, mais il restera pleins de libristes et apprentis libristes. Savoir où on va, c'est important quand on rejoint un projet ; du moins pour ceux que ces questions intéressent (mais ils sont nombreux).

Le deuxième point est le wikhan. C'est actuellement un beau bazar. Mal pensé à la base, il a été remanié plusieurs fois, et aujourd'hui seuls ceux qui s'en sont servi régulièrement peuvent s'y retrouver. La navigation y est inexistante, les informations en vrac, sans hiérarchie, et le menu n'est même pas fini. Là, seule, je ne peux y arriver. Lodnexus m'a déjà proposé son aide, mais il faut le maximum de gens pour organiser ce bazar et le rendre accessible à quelqu'un qui débarque dans le projet.

Il faut arriver à faire une sorte d'arbre de navigation, dans lequel on circule via le menu et les liens dans les pages. Certaines pages peuvent servir de “portail” : par exemple une page “3D” qui proposerais un sens de lecture des articles en relation avec la 3D, résumant ce que chaque page propose.

Une fois le wikhan exploitable et les licences fixées, alors nous pourrons aller communiquer plus largement. Tout ne sera pas parfait, loin de là, mais il y aura une base acceptable. Nous avons, ces derniers mois, accomplis beaucoup de travail pour unifier un peu le style graphique des divers morceaux de site, avoir un ensemble de logiciels web exploitables (avec un bémol sur la gestion des tâches, mais zut), un forum qui marche bien, etc… Nous avons aussi bien avancé dans la compréhension de la façon dont le moteur de Ryzom Core est exploitable et comment enrichir le monde. Les outils de Ryzom Core ne sont pas encore tous exploitables, mais Ryzom Core bosse dessus, et si nous avons aussi des devs, nous pourrons les aider et/ou passer au dessus de certains problèmes techniques. La collaboration avec Ryzom (et donc Winchgate) a été jusque là très bénéfique pour les deux projets, chacun s'étant enrichi des échanges avec l'autre. L'absence actuelle de développeurs chez nous nous freine énormément, mais l'avenir reste pleins de promesses : il ne faut pas relâcher nos efforts et continuer à progresser.

Venez filer un coup de main sur le wikhan !

Note : cet article n'a pas été passé au correcteur orthographique et je préfère poster plutôt que de laisser traîner l'info ; pour toute correction, intervenez directement sur le billet si vous avez les droits, ou demandez-les sur IRC (freenode, #khanat) à YannK ou Zatalyz

fr/blog/post_015.txt · Dernière modification: 2016/08/08 09:44 (modification externe)