Outils du site

fr:celestia

Celestia

Fiche en cours de rédaction, non terminée

Vous trouverez le logiciel Celestia à cette adresse : http://www.shatters.net/celestia/download.html. Vous ne trouverez pas ici en détail installation et prise en main, cela a déjà été fait à de nombreuses reprises.

Par ailleurs vous pouvez toujours trouver facilement ce que vous cherchez en tapant Celestia dans votre moteur de recherche favori, le logiciel est connu et réputé.

Personnaliser Celestia avec le ciel de Khanat

Trouver le répertoire de base de Celestia

Il faut d'abord trouver le répertoire de Celestia.

Linux

Sous linux, il est normalement situé à /usr/share/celestia (dépendant de votre installation, bien sûr. Mais l'installation via paquet le met là de base). Travaillez en root temporairement, cela pose moins de problème de sécurité que de changer les droits sur le dossier. De plus celestia.cfg est en ln vers /etc/celestia.cfg, ce qui implique de changer aussi les droits là. Donc : root pour les modifs !

Windows

Le dossier celestia est situé à C:/Program Files/celestia1).

Modifier les trucs

Bien évidemment, toutes les manipulations se font avec celestia fermé !

Téléchargez et décompressez le fichier Celestia de Khanat qui peut être téléchargé ici : Zip des données Khanat pour Celestia.

Sauvegarder les données d'origine

Pour éviter de perdre les données d'origine de Celestia, commençons par les sauvegarder. Placez-vous dans le dossier d'installation de Celestia puis

  • Renommer le répertoire data en databak
  • Renommer le répertoire extras en extrasbak
  • Renommer le répertoire extras-standard en extras-standardbak
  • Renommer le fichier start_fr.cel en start_fr.celbak
  • Copier le fichier celestia.cfg en 'celestia.cfgbak.

Tout ces renommages vous permettront de revenir à l'état initial de Celestia rapidement.

Voici la suite de commande sous linux :

sudo su
cd /usr/share/celestia
mv data databak
mv extras extrasbak
mv extras-standard extras-standardbak
mv start_fr.cel start_fr.celbak
cp celestia.cfg celestia.cfgbak

Intégrer le Khanat

Version rapide et bourrine

Copiez le contenu du fichier dézippé de https://download.khaganat.net/celestia/celestia.zip dans votre dossier Celestia, en suivant la même arborescence.

Version manuelle
  • Commenter les lignes 30 puis 32 à 70 du celestia.cfg [ligne 30 à 70 sauf la ligne 31 donc] comme dans l'exemple ci-dessous. Vous pouvez aussi copier le fichier celestia.cfg du fichier téléchargé.
#  StarDatabase                 "data/stars.dat"
StarNameDatabase             "data/starnames.dat"
#  StarCatalogs               [ "data/revised.stc"
#                               "data/extrasolar.stc"
#                               "data/nearstars.stc" 
#                               "data/visualbins.stc"
#                               "data/spectbins.stc"
#                               "data/charm2.stc" ]
#
#  HDCrossIndex                 "data/hdxindex.dat"
#  SAOCrossIndex                "data/saoxindex.dat"
#  GlieseCrossIndex             "data/gliesexindex.dat"
#
#  SolarSystemCatalogs        [ "data/solarsys.ssc"
#                               "data/asteroids.ssc"
#                               "data/comets.ssc"
#                               "data/outersys.ssc"
#                               "data/minormoons.ssc"
#                               "data/numberedmoons.ssc"
#                               "data/extrasolar.ssc"
#                               "data/eros_locs.ssc"
#                               "data/gaspra_locs.ssc"
#                               "data/ida_locs.ssc"
#                               "data/merc_locs.ssc"
#                               "data/venus_locs.ssc"
#                               "data/earth_locs.ssc"
#                               "data/mars_locs.ssc"
#                               "data/moon_locs.ssc"
#                               "data/marsmoons_locs.ssc"
#                               "data/jupitermoons_locs.ssc"
#                               "data/saturnmoons_locs.ssc"
#                               "data/uranusmoons_locs.ssc"
#                               "data/neptunemoons_locs.ssc"
#                               "data/ring_locs.ssc"
#                               "data/world-capitals.ssc" ]
#							   
#  DeepSkyCatalogs            [ "data/galaxies.dsc"
#	                       "data/globulars.dsc" ]  	
#							   
#  AsterismsFile                "data/asterisms.dat"
#  BoundariesFile               "data/boundaries.dat"
  • Créer le répertoire data et extras.
  • Créer un fichier vide starnames.dat dans le dossier data.
  • Créer le répertoire extras/khanat.
  • Copier le contenu du répertoire téléchargé celestia/extras/khanat dans le répertoire extras/khanat/ (vous aurez donc extras/khanat/nosfichiers.* comme arborescence).
  • Copier les textures de celestia/textures/hires dans /usr/share/celestia/textures/hires
  • Copier le fichier de celestia/start_fr.cel dans /usr/share/celestia/start_fr.cel
  • Lancer Celestia.

Pour changer les étoiles du ciel, il suffit de supprimer le fichier etoiles.stc du répertoire khanat et de mettre un autre fichier .stc à la place.

La modification du fichier start_fr.cel change le point de départ et permet, ici, de commencer directement sur le système de Khanat.

Revenir à un Celestia "classique"

Si vous voulez revenir au celestia “habituel”, il faut :

  • Supprimer les répertoires extras, data
  • Décommenter les lignes commentées précédemment (30, 32 à 70) du celestia.cfg
  • Renommez data.bak en data, extras.bak en extras, extras-standard.bak en extras-standard
  • Lancez Celestia

Si vous voulez changer les étoiles du ciel, régénérez une liste sur http://manda.glorf.fr/khanat/aleatoire_celestia.php et copiez simplement le résultat dans le fichier etoiles.stc (à la place du contenu actuel, bien entendu).

Profiter de Khanat

Pour admirer Khanat et son ciel, allez dans le menu File > Open URL (sous OSX : CMD+V) puis coller un des liens suivants, commançant par cel

  • Voir le système planétaire :
    • cel://Follow/Soleil:Khanat/2014-12-25T18:49:00.74426?x=kCi/s7QQAf7//////////w&y=AObD5gIJivP//////////w&z=AAx8MFYeLuv//////////w&ow=-0.264193&ox=0.959262&oy=0.0721525&oz=-0.0693687&select=Soleil:Khanat&fov=25.5216&ts=1024&ltd=0&p=1&rf=317367&lm=128&tsrc=0&ver=3
  • Regarder le ciel depuis la planète :
    • cel://SyncOrbit/Soleil:Khanat/2014-12-23T18:33:12.48181?x=BF0EfIBzIg&y=x37z4t4JBQ&z=zEpOmhBK5P///////////w&ow=0.718614&ox=0.236621&oy=-0.245237&oz=0.606188&select=Soleil:Khanat&fov=25.5216&ts=1&ltd=0&p=0&rf=317367&lm=128&tsrc=0&ver=3
  • Zabr et le soleil :
    • cel://SyncOrbit/Soleil:Khanat/2014-12-23T17:43:21.53585?x=fZ7TkYJzIg&y=TKhTlOwJBQ&z=qKlZrxVK5P///////////w&ow=-0.345351&ox=-0.640808&oy=-0.666855&oz=0.15938&fov=25.5216&ts=1&ltd=0&p=0&rf=317367&lm=128&tsrc=0&ver=3
  • Stigi et Samayun au lever :
    • cel://SyncOrbit/Soleil:Khanat/2014-12-24T00:45:59.72118?x=/FwEfIBzIg&y=x37z4t4JBQ&z=2EpOmhBK5P///////////w&ow=-0.735067&ox=-0.245557&oy=0.153586&oz=-0.613016&fov=25.5216&ts=4&ltd=0&p=1&rf=317335&lm=128&tsrc=0&ver=3
  • Voir Elyan sur le desert de sel (avec Samayun et Stigi):
    • cel://SyncOrbit/Soleil:Khanat/2014-12-27T20:39:47.06403?x=V0KZpBJz4////////////w&y=ubOCPXApEw&z=vg5hJ2HBGw&ow=-0.743491&ox=0.468198&oy=0.262687&oz=0.398758&fov=98.6172&ts=-256&ltd=0&p=1&rf=317335&lm=128&tsrc=0&ver=3
  • Éclipse zabr/soleil (la vidéo en début d'article) :
    • cel://Follow/Soleil:Khanat/2015-01-25T18:02:06.62104?x=IIn1kpKIjAI&y=APyyAFFHDgE&z=wFJqO/oLWQI&ow=0.893866&ox=0.219591&oy=-0.372037&oz=0.119878&select=Soleil:Khanat&fov=25.8179&ts=-4096&ltd=0&p=1&rf=325559&lm=128&tsrc=0&ver=3
  • La même, vu du sol :
    • cel://SyncOrbit/Soleil:Khanat/2015-01-26T10:58:29.73581?x=VwQ3jnZHGQ&y=AduGvlx7Bw&z=Kn5z8M+J3P///////////w&ow=-0.966224&ox=-0.0320647&oy=-0.24489&oz=-0.073564&select=Soleil:Khanat&fov=30.205&ts=512&ltd=0&p=1&rf=325527&lm=0&tsrc=0&ver=3

Si ces liens ne marchent pas : allez dans le menu Navigation>Solar System Browser. Sélectionnez Khanat puis cliquez sur “Go To”. Faites un clic droit sur la planète et sélectionnez “Sync Orbit”. Vous pouvez vous aligner en utilisant le clic gauche de la souris. Pour être “sur” la planète, le plus simple est de se rapprocher autant que possible, puis de faire * (touche étoile pour basculer à 180°) puis avec le clic gauche de se réaligner pour avoir l'horizon. Accélérez le temps (touche L) pour voir défiler les objets célestes.

Créer son propre système stellaire

Pour créer son addon, il suffit de placer les différents fichiers dans le bon répertoire. Les indications données au système sont contenues dans des fichiers textes, dont les extensions sont :

  • .STC (STar Catalog) concerne les Étoiles ;
  • .DSC (Deep Space Catalog) sert pour placer les Nébuleuses, les Amas ouverts et autres Galaxies…
  • .SSC (Solar System Catalog) indique l'emplacement des Planètes
  • .XYZ et Spice(*) sont des fichiers de trajectoire pour les objets SSC ou STC, qui peuvent être utilisés comme alternative aux définitions EllipticalOrbit (Orbite Elliptique) de ces fichiers.

Répertoire d'installation

Le répertoire dans lequel placer les addons est le sous-répertoire d'installation de celestia nommé extras.

Sur la plupart des distributions linux, ce répertoire se situe à “/usr/share/celestia/extras”. Je n'ai pas trouvé d'informations sur la possibilité d'installer ces données dans un sous-répertoire de son “/home”, ce qui oblige à passer en root ou à taper les commandes en sudo, ce qui est moyen niveau sécurité et ergonomie. Nous allons donc créer un lien vers un dossier situé dans un endroit où un utilisateur basique a les droits de modification, par exemple sur /home :

# cd /home/VotreNom/
# mkdir Khanat
# sudo ln -s /home/VotreNom/Khanat/ /usr/share/celestia/extras/khanat

Remplacez la variable “VotreNom” par le nom de votre dossier sur home !

Nous pouvons désormais travailler en toute tranquillité.

Créer une étoile

La première chose à faire est de créer l'étoile principale de notre système stellaire, avec son fichier .STC. Ouvrez un éditeur de texte et en avant !

Les indications fournies ci-dessous sont extraites dans leur grande majorité du document fourni sur celestiamotherlode STC-Scripting Guide for Celestia (pdf).

Commençons par créer notre fichier stellaire puis ouvrons-le pour renseigner les paramètres :

$ cd /home/'User'/Desktop/khanat
$ touch MonSystemeStellaire.stc
$ nano MonSystemeStellaire.stc

Structure d'un fichier .STC

#######################
# Commentaire
#######################
# Khanat
Object designator         # Object class, HIP-number and/or object name
{
     OrbitBarycenter “Name”    # Place a star/barycenter into orbit around “Name”
     RA 100.00                 # Right Ascension in degrees
     Dec 45.00                 # Declination in degrees
     Distance 1000             # in Light Years
     SpectralType "A0V"        # Spectral type
     AbsMag 30                 # Absolute Magnitude (also AppMag possible)
     Radius 1250000            # Radius of the star in km

     EllipticalOrbit
     {
          Period               90.00     # Duration of orbit in years
          SemiMajorAxis        100.00    # Radius of orbit in AU
          Eccentricity         0.1       # Defines the shape of the orbit
          Inclination          80.00     # in degrees
          AscendingNode        70.00     # in degrees
          ArgOfPericenter      10.00     # in degrees
          MeanAnomaly          150.00    # in degrees
          Epoch                          # Julian Date or Universal Time
     }

     SemiAxes                  [1 0.85 1]     # defines the shape of a star along 3 main axes
     Mesh                      “MyMesh”       # replaces the normal mesh for a star
     Texture                   “My Texture”   # replaces the normally used star texture

     RotationPeriod            480            # in hours
     Obliquity                 3.3947         # in degrees
     EquatorAscendingNode      325            # in degrees
     RotationOffset            280.5          # in degrees
     PrecessionRate            48.98          # in rad/days
     Orientation               [180 1 0 0]
}
<ligne à laisser vierge>


Gardez en mémoire qu'il faut TOUJOURS garder une ligne vierge à la fin du fichier, c'est obligatoire pour que votre fichier fonctionne correctement.
Tout ce qui vient après un # est ignoré par Celestia, on peut donc y mettre des commentaires, des indications.

On peut faire un fichier minimal qui ne contiendra que les éléments suivants :

"MonEtoile" {
	RA 217.429167
	Dec -62.679444
	Distance 15993.678
	SpectralType "G2V"
	AbsMag 4.83
}
<ligne vierge>

N'hésitez pas à aller voir comment sont renseignés les fichiers par défaut fournis par Celestia, c'est le sous-répertoire /data d'installation de Celestia ( /usr/share/celestia/data dans mon cas ).

Object designator

Il faut indiquer un nom pour votre étoile fictive ou un numéro Hipparcos (dans le cas où vous souhaitez placer votre monde autour d'une étoile réelle). On peut désigner l'un et l'autre, mais un seul est nécessaire, pour que Celestia puisse identifier l'étoile. Le nom peut comporter plusieurs désignations, séparées par “:”. Attention à ne pas utiliser un numéro Hipparcos ou un nom déjà utilisé.

  • optionnel : on peut indiquer avant le type de cet objet, si c'est un Barycentre (“Barycenter”) ou une Étoile (“Star”). Si vous ne savez pas ce qu'est un Barycentre (par exemple pour un système à étoile double), ça ne vous servira à rien. Par défaut, si on n'indique rien, Celestia estime que c'est une Étoile.


Exemple 1

Barycenter 450000 "Barycentre_khanat:Khanat"

On crée un Barycentre qui porte le numéro Hipparcos 450000 et qui est désigné par les noms “Barycentre_khanat” et “khanat”
Exemple 2

"Khanat:Zatalyz:Liria"

On crée une étoile qui est identifiée comme Zatalyz ou Liria.

OrbitBarycenter (optionnel)

Dans le cas où cette étoile tourne autour d'une autre, ou d'un Barycentre, il faut en indiquer le nom ici. Dans ce cas,il ne sera pas nécessaire de renseigner RA, Dec et Distance, car ce seront les mêmes que ceux du Barycentre indiqué. Mais il faudra lui renseigner EllipticalOrbit.

RA

RA, Right Ascension signifie Ascension Droite. On ne peut l'exprimer en heures/minutes/secondes,il faut donc convertir la valeur en degrés avec décimales. Le niveau de précision nécessaire va varier en fonction de la distance. Certains utilisateurs de Celestia estiment qu'avec 7 décimales on n'est pas mal pour éviter les superpositions.
Exemple

RA 171.8995833

On place notre étoile à une Ascension Droite de 171,8995833°.

Dec

La Déclinaison doit, comme l'Ascension Droite, être indiquée en degrés avec décimales.
Exemple

Dec -11.6625

La déclinaison sera de -11,6625°.

Distance

La Distance indiquée depuis la Terre doit être indiquée en années-lumière (Celestia ne va pas au-delà de 16 000)
Exemple

Distance 9874

La distance entre la Terre et l'étoile sera de 9874 années lumière.

SpectralType

Le Type Spectral permet de ranger l'Étoile dans des grands types, qui sont spécifiés par des lettres. La lumière qu'elles émettent dépend de leur température de surface, leur gravité à la surface, leur masse et leur luminosité, c'est ce que cette classification schématise.
Celestia sait reconnaître les Types Spectraux suivants :

  • les classes standards O, B, A, F, G, K, M ;
  • les classes rares L, T, R, N, S, C,, WC, WN, D (naine blanche),Q (étoile à neutrons), X (trou noir).

À cette lettre s'ajoute une valeur numérique de 0 à 9, qui indique la température (9 étant le plus froid), enfin, on y ajoute une Classe de Luminosité, par défaut V.

Classe Taille de l'étoile
I-a0 Supergéantes extrêmement lumineuses
I-a Supergéantes lumineuses
Ib Supergéantes Moins lumineuses
II Géantes lumineuses
III Géantes normales
IV Sous-géantes
V Séquence principale (naines)
VI,sd Sous-naines
D Naines blanches (avec leur propre Classe Spectrale dans Celestia


Exemple

SpectralType "B8 I-a"

L'étoile est une super géante extrêmement lumineuse.

AbsMag / AppMag

La Magnitude Absolue indique la luminosité intrinsèque de l'étoile, qui ne tient pas compte de la distance par exemple. AppMag indique, vous l'aurez compris la Magnitude_apparente. Une seule des deux valeurs doit être indiquée.


Exemple

AbsMag -7.0

La Magnitude Absolue de notre étoile est de -7, ce qui est très lumineux.


Exemple

AppMag -0.126

La Magnitude Apparente de notre étoile est de -0.126, ce qui n'est pas très lumineux, cela en raison de la distance.

Radius

Le Rayon de l'Étoile doit être indiqué en kilomètres.


Exemple

Radius 1 500 000

Notre étoile fait un million et demi de kilomètres de rayon, soit 3 millions de kilomètres de diamètre.

EllipticalOrbit

L'orbite d'une Étoile ou d'un Barycentre utilise les mêmes déclarations que celles rencontrées dans les fichiers .SSC 2). Les indications fournies sont relatives à la localisation de l'objet spécifiée dans RA, DEC et Distance ou Barycenter

Il faut présenter les informations entre accolades comme indiqué dans le fichier exemple.

Period

Il s'agit de la Période de Révolution, temps nécessaire à un objet pour faire le tour de son hôte. On l'indique en années terrestre pour les corps orbitant autour des étoiles et des barycentres, et e jours terrestres pour les autres corps. Il est obligatoire de le spécifier.

SemiMajorAxis

Le Demi Grand Axe de l'orbite de l'objet. C'est souvent la distance moyenne entre un corps céleste et son objet en orbite. On le définit en Unité Astronomique pour les corps orbitant autour des étoiles ou des barycentres, ou en kilomètres pour les autres corps. Il est obligatoire de le spécifier.

Eccentricity (optionnel)

L'Excentricité Orbitale, un nombre entre 0 et 1 qui détermine la circularité de l'orbite. À 0, c'est un cercle parfait, à 1, c'est une parabole (et ce n'est donc plus une orbite mais une trajectoire, vu que le parcours n'est plus fermé). Il n'est pas obligatoire de le spécifier.3)

Inclination (optionnel)

L'Inclinaison est l'angle entre le plan de l'orbite et le plan équatorial terrestre. Par convention, c'est un nombre entre 0 et 180 degrés. Il n'est pas obligatoire de le spécifier. (Idem que pour l'excentricité))

AscendingNode

La Longitude_du_nœud_ascendant, on l'appelle aussi l'Ascension Droite du Nœud Ascendant. Pour plus d'explications, vous pouvez aller voir ces fiches schématiques : orbite circulaire, orbite elliptique. On l'indique en degrés.

ArgOfPericenter

L'Argument du Péricentre, ou du Périastre est l'angle entre le nœud ascendant et le périastre… D'accord, c'est l'angle entre l'endroit où le satellite (corps orbitant) passe au-dessus de l'équateur de son hôte dans le sens Nord → Sud (le nœud ascendant) et celui auquel il est le plus proche du corps auquel il tourne (périastre ou périgée). On l'indique en degrés, entre 0 et 360.

MeanAnomaly

La localisation du corps sur son orbite à l'Epoch indiquée (cf. ci-dessous). Cela permet de le positionner exactement où on le veut à cet instant précis, et d'en déduire les autres positions par calcul. On l'indique en degrés par rapport au périastre (le point de l'orbite le plus proche du corps orbité), ce qui correspond à l'angle parcouru sur l'orbite (360° formant une orbite complète).

Epoch

La date (arbitraire) pour laquelle la localisation MeanAnomaly est fournie, on peut la donner en Calendrier Julien ou en Temps Universel. Par défaut, c'est la date du 1er janvier 2000.

Pour résumer

  • la période donne la durée nécessaire pour parcourir l'orbite
  • le demi-grand axe donne (en gros) la taille de l'orbite
  • l'excentricité donne la forme de l'orbite : demi-grand axe et excentricité permettent donc de dessiner l'orbite
  • l'inclinaison donne la direction de l'axe de rotation par rapport à celui du corps orbité
  • l'ascension droite du nœud ascendant dit où, par rapport à la voute céleste, le corps orbitant coupe l'équateur du corps orbité : inclinaison et ascension droite du nœud ascendant placent le plan de l'orbite par rapport au corps orbité
  • l'argument du périastre place le “petit bout” de l'orbite dans son plan : on a maintenant l'orbite complètement définie
  • l'anomalie moyenne donne la position du corps sur l'orbite à une date de référence


Exemple On final on obtient les lignes suivantes :

EllipticalOrbit
     {
          Period               90.00
          SemiMajorAxis        100.00
          Eccentricity         0.1
          Inclination          80.00
          AscendingNode        70.00
          ArgOfPericenter      10.00
          MeanAnomaly          150.00
          Epoch
     }

SemiAxes (optionnel)

La forme sphérique par défaut d'une Étoile peut être modifiée par ces paramètres, désignant l'axe X, Y et Z de déformation, en pourcentage.
Exemple

Semiaxes [1 1 0.3]

X et Y étant identiques, l'Étoile semblera circulaire vue de dessus mais avec une hauteur relative de 0,3, elle ressemblera à une sphère aplatie vue de côté.

Mesh (optionnel)

On peut donner la forme qu'on veut à une Étoile, en la modélisant en 3D (on peut de plus lui apppliquer le paramètre SemiAxes pour déformer ce mesh 3D). Il suffit d'en indiquer le nom dans ce paramètre. Celestia accepte les formats .3ds ou .cmod, le format dédié de Celestia. Le fichier sera dans le même répertoire que le fichier .STC.
Exemple

Mesh "JolieEtoile.3ds"

Texture (optionnel)

Par défaut, l'aspect de l'Étoile sera déterminé par son Type Spectral (SpectralType) mais on peut le changer en fournissant un fichier personnalisé. Attention au fait que cela ne change pas la couleur du spectre émis, ce qui peut parfois faire des choses bizarres si on perd la cohérence entre celui-ci et l'aspect visuel de l'Étoile. Il faut apparemment placer le fichier dans le répertoire /Celestia/textures/medres“. Les formats acceptés sont nombreux : PNG, JPG, DDS,CTX, BMP
Exemple

Texture "JolieTexture.jpg"

RotationPeriod (optionnel)

La période de Rotation est le temps nécessaire à l'étoile pour faire un tour complet sur son axe, on l'exprime en heures.
Exemple

RotationPeriod 480

L'Étoile mettra 20 jours à faire une rotation complète.

Obliquity (optionnel)

Le degré d'inclinaison de l'axe de rotation sur elle-même de l'Étoile par rapport au plan de référence. Cela n'indique que l'angle, pas la direction, qui elle est définie par EquatorAscendingNode (qui est alors obligatoire). On l'indique en degrés.
Exemple

Obliquity -12.043

Notre Étoile a son axe de révolution légèrement penché.

EquatorAscendingNode (optionnel)

Cela indique la rotation à appliquer à l'axe de rotation, dans le plan de référence, et vient en complément de Obliquity. On l'indique également en degrés.
Exemple

EquatorAscendingNode 90

RotationOffset (optionnel)

Celestia crée les objets célestes avec leur principal méridien aligné avec les coordonnées locales 0 à la date indiquée à Epoch. Cela peut ne pas correspondre à la réalité, et doit donc être corrigé avec ce paramètre. Il s'exprime en degrés, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
Exemple

RotationOffset 45.76

PrecessionRate (optionnel)

Le Taux de Précession est la quantité de changement graduel d'orientation de l'axe de rotation de l'objet. On l'indique en radians/jour.
Exemple

PrecessionRate 3.14

La précession quotidienne indiquée est à peu près du chiffre Pi, ce qui veut dire que le Soleil voit son axe faire un tour complet en deux jours.

Orientation (optionnel)

On indique l'Orientation qu'on veut que notre Étoile adopte. On indique un angle, de -360 à +360 puis les vecteurs d'application de cet angle aux trois dimensions X, Y et Z, dans un facteur entre -1 et +1.
Exemple

Orientation [90 0 1 0]

Ce paramètre fait pivoter l'Étoile de 90° sur l'axe Y.

Créer un objet céleste en 3D pour l'afficher dans Celestia

A mettre au propre

Extrait de http://blenderartists.org/forum/showthread.php?316288-Blender-to-Celestia-in-2013 Due to its age, it has some very serious limitations when used with modern software.

Your likely problem is that the 3ds format stores material and texture names and references in the old DOS 8.3 (eight characters in the name, followed by a ”.“, then a three character extension, like bmp, jpg, etc.

If your material names, or texture file references have long file names, &/or paths, on export they are truncated (shortened) to meet the DOS 8.3 naming requirements of the 3ds format. (e.g. a texture reference such has “LightColoredWood.jpg” will get changed to “LightC~1.jpg”… same with material names, although I think the allotted number of characters is a bit higher due to the lack of an extension.)

The end result is, when you load the 3ds file with these shortened names, the app will not be able to find a file call “LightC~1.jpg” because it doesn't exist.

Since 3ds is a requirement of your engine, I suggest renaming your materials and textures prior to export to make sure this limitation is met.

Additional limitations:

  All meshes must be made of triangles.
  All texture filenames are limited to the 8.3 DOS format.
  The number of vertices and polygons per mesh is limited to 65536.
  Accurate vertex normals cannot be stored in the .3ds file. Instead "smoothing groups" are used so that the receiving program can recreate a (hopefully good) representation of the vertex normals. This is still a hold-over legacy for many animation programs today which started in the 1980s (3DS MAX, Lightwave and trueSpace still use smoothing groups, and Maya did up to v2.51).
  Object, light and camera names are limited to 10 characters. Material names are limited to 16 characters.
  Directional light sources are not supported.
1)
C'est le cas sur Windows XP.
2)
Solar System Catalog, voir plus bas
3)
Vérifier quelle valeur par défaut donne Celestia, si on ne met rien
fr/celestia.txt · Dernière modification: 2017/01/28 17:21 par osquallo