Outils du site

fr:tgcm

L’effet Tsupa’a Galton - Cfiden Mojig

La roue n’est que peu utilisée dans le Khanat pour les transports. Bien que la technologie en soit maîtrisée, elle a été rapidement abandonnée au profit de plateformes puis de véhicules soutenus par une technologie issue des krili.

Des krili de lévitation

En effet, les ra savent depuis longtemps que les krili rouges (k-xu'e) peuvent être utilisés pour provoquer une forme de lévitation si on les oriente correctement, et ce aussi longtemps qu'ils sont chargés. Il n'est pas nécessaire que la distance soit très importante pour avoir des plateformes de transport, mais malheureusement la charge disponible dans les krili est vite épuisée dès qu'il s'agit de soulever des masses importantes ou sur une une longue distance. L'intérêt aurait donc été limité si des ra particulièrement observatrices n'avaient pas remarqué que le frottement de krili jaunes (k-pel) sur des krili rouges augmentait l'effet de lévitation tout en réduisant l'énergie nécessaire. Bizarrement, la même technique (frotter des krili jaunes sur des rouges) n'a pas d'effet sur le mouvement dans d'autres directions ou sur des distances importantes. Mais pour une lévitation proche de la surface terrestre (attention, pas au-dessus de l'eau), cela fonctionne bien. Et il est donc possible de soulever des objets, puis de les équiper de voiles, ou de les faire tirer par des créatures ou tout autre système mécanique approprié, pour les faire se déplacer.

L’effet Tsupa’a Galton - Cfiden Mojig

De nombreuses savantes, sages et scientifiques se sont intéressées à ce phénomène et deux traditions se sont longtemps affrontées pour savoir qui était la première ra à avoir vraiment permis cette avancée.

Des traditions orales rapportent qu’une shamane de la Jungle nommée Cfiden Mojig aurait la première connu une transe lors d’une cérémonie qui l’aurait amenée à frotter les deux krili, la faisant léviter devant l’assemblée ébahie. D’un autre côté, une universitaire de l’InfRa, nommée Tsupa’a Galton aurait la première décrit le phénomène dans la littérature scientifique. Afin de ne heurter la sensibiltié d’aucune ra, il est convenu de parler de l’effet Tsupa’a Galton - Cfiden Mojig, souvent abrégé en TGCM.

L’usage de l’effet

De nombreux mécanismes ont été mis au point, depuis la roue à scoui jusqu’à des léviteurs de la Légion à effet de sol dispersé, alimentés en énergie en continu pour permettre la sustentation des Véloces, par exemple.

Les premiers dispositifs sont généralement appelés des Unités De Portage et permettent de supporter plus aisément l’exposition à lakne, de par leur caractère de bas niveau technologique. Bien évidement, certaines ra parmi les plus adeptes de zbasu ont décidé d’optimiser et de complexifier ces UDP et ont créé ce qu’on a désormais l’habitude d’appeler des Transports Carrossés Propulsés à Intérieur Personnalisable. Elles y ont développé des technologies de haut niveau qui offrent plus de confort, au risque d’une plus grande défaillance possible lorsqu’on quitte l’influence zbasu.

fr/tgcm.txt · Dernière modification: 2019/11/24 20:53 par Lyne