Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:gameplay:police_des_reves

Gameplay : La Police des Rêves

Rôle

Le rôle réel, HRP, de la Police des Rêves est de veiller à la cohérence narrative du Khanat.

C'est une forme de modération, mais attention ; elle ne s'occupe pas directement des problèmes en dehors du roleplay. En cas d'injures, de harcèlements, de comportements de ce genre engendrant un malaise, ce sont les modérateurs généraux qui interviendront, de façon HRP.

Par contre, la Police peut être utilisée comme bonne excuse pour expliquer des actions HRP :

  • tel joueur s'est fait bannir ? Il se murmure que la Polcie a effacé ses personnages…
  • tel joueur est venu mettre le bazar dans un moment RP ? La Polcie trafique les esprits et plus personne ne se souviens de cet incident sans aucun sens…

Hiérarchie et pouvoirs liés

Cette partie est à reprendre ; j'élague un peu mais ce sera intéressant de redéfinir si besoin.

Grande Prêtresse de la Propagande, Bonpha

Son rôle est essentiellement rp. Sortir ce personnage pour autre chose que le rp signifierait de très, très gros ennuis. C'est au besoin le prête-nom ultime. Les personnes pouvant utiliser Bonpha peuvent accéder aux outils de surveillance interne au serveur et utiliser toutes les commandes de modération.

Prêtres du Juste Chemin, Masques d’Ébène

Garde rapprochée de la Grande prêtresse. Comparez-les aux Nazgûls, ils sont aussi aimables. Ils sont utilisés en cas de gros problèmes. Les masques n'ont pas d'identité propre, ils sont tous du même moule.

Quels pouvoirs réels ont-ils ? Je propose la capacité de lancer des sorts “lourds” : mute, teleport, kick, affliction, etc.

Masques d’Albâtre

Majorité des Policiers. Ils sont là pour surveiller et assurer une présence. Les masques n'ont pas d'identité propre, ils sont tous du même moule. Idem : quels pouvoirs réels ont-ils ?

Pacificateurs

Les seuls policiers vraiment aimables. Leur rôle est d'éviter qu'on appelle leurs collègues plus “réformateurs”. Ils sont là pour concilier, aider à résoudre les problèmes par la parole.

Ils n'ont accès à aucune commande, leur rôle est d'apaiser, pas de manier le bâton. Mais quand il y a un pacificateur en ligne, cela veut dire que les autres masques ne sont pas loin, donc mieux vaut écouter leur appel à la paix. Les Pacificateurs ont une identité propre.

Contre-pouvoir et mise en garde

Qui garde les gardiens ? Eux-mêmes, en partie : ils doivent informer leurs collègues de toutes les actions qu'ils peuvent entreprendre. Cela a un double avantage : quand on sait qu'un autre va juger ce qu'on a fait, on a tendance à ne pas agir “sur un coup de tête” ; en voyant comment d'autres problèmes ont été résolus, on apprend comment faire soi-même dans ce genre de cas.

Les membres les plus hauts gradés (les “bonphas”) sont les seuls qui peuvent regarder les logs des outils de surveillance sur le serveur et entre autre contrôler ceux qui lancent des commandes, afin d'intervenir en cas d'abus. S'ils se surveillent mutuellement, ils ne sont pas les seuls à avoir accès à ces logs, il y a aussi les “reines rouges” de la crypte, lesquelles ont entre autre mission de garder un œil sur les possibles abus des “bonphas”.

Enfin toute sanction doit être publique. Il ne s'agit pas de faire de la publicité, mais tous les membres du Khanat doivent avoir accès au casier judiciaire des autres membres (et au leur bien sûr). Ils peuvent donc contester la dureté de la ligne de conduite de la Police, ou sa trop grande mollesse, avec de solides arguments. Si une critique de ce genre est formulée, elle doit être prise en compte et la politique de modération doit être adaptée. Si les excès sont l'œuvre d'un modérateur en particulier, ce dernier peut être déchu de son rôle (mais ce sera une décision interne).

Principes d'actions

Comme pour la modération classique, il y a deux phases dans la modération RP : la conciliation, puis la punition. À ce sujet, relire Principes d'actions de la modération.

La Police est donc joignable de façon HRP afin de discuter lorsque des doutes arrivent : telle chose est-elle cohérente ? Où trouver les infos pour développer tel histoire ? Une incohérence a été trouvée, comment la corriger correctement ?

Si une action d'importance est nécessaire (par exemple réécrire tout un pan de la Lore), il est intéressant de jouer ça aussi de façon rp, en écrivant des textes, en le jouant en jeu.

À noter qu'il est aussi possible d'envisager des actions de la Police pour le ressort narratif que cela amène, sans en abuser cependant. Les Masques d'Ébène et d'Albâtre ne sont pas là pour être gentils, ils sont appelés en cas de gros souci et coupent la tête de tout ce qui dépasse. Si tout va bien, on ne les verra jamais agir.

Si un Masque a du intervenir, un formulaire A46-B doit être rempli en trois exemplaire et… Mais non !

Les actions de la Police des Rêves doivent êtres expliquées publiquement, et de façon HRP si besoin, lorsqu'il y a un impact important sur des joueurs.

fr/gameplay/police_des_reves.txt · Dernière modification: 2018/03/03 14:13 par zatalyz