Outils du site

fr:dev:sangakanat

Dev : Sangakanat

Désolé pour les termes pas du tout technique, j'aime la musique mais je n'en maîtrise pas la théorie !

Ah et en fait de dev, ça va surtout s'adresser au musicien qui aura envie de l'écrire…

Une bonne musique militaire peut faire aimer le soldat dans les villes de garnison et le plaisir gratuit qu’elle procure aux pacifiques bourgeois les dédommage des petites tracasseries que leur suscitent parfois l’arrivée ou le séjour des troupes. Elles entretiennent un sentiment de concordance et de fraternité.

Source : Wikipedia : Musique Militaire

La Sangakanat a pour but de marquer une part de l'identité du Khanat, la part la plus visible. En jeu, c'est la marche des légionnaires, celle que chacun connaît, équivalent d'un hymne national. Même s'il n'existe qu'une nation, pas grave !

C'est aussi la musique qu'on entend sur l'écran titre. Or l'écran titre a deux utilisations très différentes :

  • Utilisation très courte : on lance le client du jeu, on sélectionne son perso, on charge. 30 secondes au maximum. Durant ce cours laps de temps, elle doit réussir à nous signaler que “Ho, super, on va jouer” (éveiller un sentiment positif, etc), mais pas frustrer parce qu'elle est brutalement coupée.
  • Utilisation longue, voir très longue : on lance le jeu, on va s'occuper de faire le café… ou alors on se créé un perso. Là, on va entendre la musique un paquet de temps, vaut mieux qu'elle ne lasse pas.

C'est pour ça que je propose que la musique commence avec un seul instrument, quelques notes simples : la mélodie du thème. Après ce passage, passer aux divers enjolivements, ajouter des instruments, des voix, complexifier, etc…

J'aimerais bien que cette mélodie soit en contrepoint tout au long de la musique, semblable au niveau construction à Majutsushi, Fate Stay Night Animation Original Sound, Kenji Kawai mais évidement pas sur un mode mineur, pas du tout pareil, on veut de l'épique ici ! C'est juste le principe de construction qui me semble sublime : la mélodie, qui se décale, pour être reprise par la cloche, relancée, encore et encore, comme un mécanisme d'horlogerie qu'on remonte…

Au niveau coloration, par contre, j'aimerais qu'on joue sur la gamme du registre épique. Oui oui, celle qui de la manière la plus artificielle qui soit, met les larmes aux yeux et rend l'action la plus banale complètement héroïque. D'excellents exemples de musique épique qui devrait parler à la plupart d'entre vous : He's a pirate, Pirate of the Carribbean : The curse of the Black pearl, Hans Zimmer ; Dragonborn,The Elder Scrolls V: Skyrim (Featured Music Selections), Jeremy Soule

Parce que cela se prête à la fois à la musique épique et militaire, il me semble que les percussions doivent être assez présentes. Je trouve que les chœurs apportent aussi une grande puissance à une musique de ce genre, mais bon faudra trouver des tas de belles basses et… enfin ceci dit un atelier chant ça peut être marrant :p

Pour rester dans l'optique “chant de légionnaire” il faut que les instruments soient du genre utilisable en route (la voix et les tambours par exemple, ça pose pas de souci, mais c'est pas pour rien qu'on voit peu de piano dans les fanfares). Enfin y'a quand même du choix.

On reste dans une musique qui est là pour scander une marche, le rythme doit être régulier. Je ne suis pas fan du “beat” mal placé, je préfère que le rythme soit vraiment incorporé dans la musique. Il ne doit pas non plus être trop lent ou trop rapide, puisque le but est de marcher longtemps avec.

En l'entendant, on ne doit avoir qu'une envie, se lever, avancer et la chanter :p

fr/dev/sangakanat.txt · Dernière modification: 2016/08/08 09:45 (modification externe)