Passer le menu

Auteur Sujet: Cnovol  (Lu 79 fois)

alcyone

  • Recensé
  • *
    • Voir le profil
Cnovol
« le: 25 novembre 2018 à 19:11:58 »
Le but de ce sujet est d'aborder le cnovol, fascinant spécimen de la faune dîte "aérienne" de Khanat.

Cherchant à le rêver, je suis parti de sa description un peu sommaire, j'ai fais des suppositions et des réflexions et je me demande maintenant le bien fondé de l'ensemble que je découpe dans les quelques points suivants.

1. Le cnovol est décrit comme "cavernicole", autrement dit, vivant dans des cavernes, ici de ratmidju. Est-ce un troglodyte (totalement inféodé au monde souterrain) ou trogloxène (partiellement inféodée au monde souterrain, comme la chauve-souris) ?
La mention "il peut cependant arriver d'en apercevoir sur culno de nuit, à proximité d'un passage menant à ratmidju." laisse à penser que le cnovol est trogloxène bien que la mention "extrêmement sensibles à la lumière du jour et aux variations climatiques" tant à indiquer qu'il reste l'extrême majorité de son temps sous terre.
Ce qui en fait un trogloxène alors, suis-je correct ?

2. Le cnovol est décrit comme "pétrovore" ? Se nourrit-il de pétrole ? Le mot prétrovore n'existe pas en dehors d'un néologisme sur les pays consommateur de prétrole. Les exemples d'aliments (krili, roche granitique) laisse à penser qu'il se nourrit de roche. Vis-à-vis de la racine du mot pétrole (petra = roche, oleum = huile), une erreur a été possible, je pense. Ne serait-ce pas plutôt pétravore - qui mange la roche ? Il s'agirait tout autant d'un néologisme.

3. Le cnovol est décrit comme "d'apparence aviaire". Je le comprends comme étant bien uniquement d'apparence, le cnovol n'est pas nécessairement aviaire. Sa description jusque là se rapproche en équivalence à la chauve-souris (d'apprence aviaire ;) ). Suis-je correct ?

4. La dernière modification de l'article indique le cnovol comme "espèce minérale" ?
Je suppose que l'on sous-entend que l'espèce a une apparence minérale ("aspect cristallin" de la mutation/sous-espèce cnovol d'Ozraya ou encore les "reflets irisées") plutôt qu'être une espèce minérale au sens strict.

A la réflexion de l'ensemble, j'imagine une forme de vie carbonnée-siliciée, cela compte-tenu de la description d'apparence minérale du cnovol et des spéculations existantes d'une possible vie siliciée. Le silicium est ainsi responsable de son apparence crystalline (avec un zeste de TGCM sur la pression/température nécessaire à sa cristallisation).
On peut envisager ainsi une créature ayant un squelette externe silicieux, un peu comme la frustule de la diatomée (microalgue enveloppée par un squelette externe siliceux nommé frustule) à bien plus grande échelle ici, mais avec une silice cristalline (mélanophlogite par exemple ? Celui-ci étant composé entre autre de carbone. Ou bien quartz plus simplement). On peut envisager la sous-espèce/mutation cnovol d'Ozraya ayant comme squelette externe un mélange de mélanophlogite et de calcite, rendant l'apparence cristalline plus identifiable.

Que pensez-vous de tout ça  ^^ ?

alcyone

  • Recensé
  • *
    • Voir le profil
Re : Cnovol
« Réponse #1 le: 27 novembre 2018 à 13:26:33 »
J'ajoute également un corollaire aux propositions indiquées dans l'UM1 suite à des discussion sur le chat :

Le cnovol se nourrit de krili. Etant donné qu'un krili rouge et un krili jaune permettent la lévitation, on peut supposer que dans cette certaine mesure, l'ingestion de krili est la cause de l'allègement de notre créature partiellement minérale lui permettant de voler.
Corollaire : le cnovol est un détecteur à krili :
  • Présence du cnovol = krili rouge et/ou jaune dans les environs
  • Présence de cnovol volant = krili rouge et jaune dans les environ
  • Présence de cnovol pas volant = krili rouge ou jaune seulement dans les environ.

Je propose un pad de travail sur l'article en vu du prochain Khanathon mardi 09/12 prochain à 19h.

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re : Cnovol
« Réponse #2 le: 30 novembre 2018 à 11:38:38 »
Réflexion rapide, qui ne concerne pas que  les cnovol mais aussi le reste du monde "minéral vivant".

Pour la nourriture, on peut aussi envisager que ces créatures se nourrissent de choses renouvelables peu visibles : les flux de lakne/zbasu (qu'elles rejetteraient dans l'énergie opposée), les radiations des krili, du rayonnement solaire/thermique, etc. Elles ne sont pas obligées de boulotter les krili. Mais elles peuvent aussi, bien sûr... dans ce cas ça pose la question de la régularité avec laquelle elles doivent se nourrir, et du temps de renouvellement des krili.

alcyone

  • Recensé
  • *
    • Voir le profil
Re : Cnovol
« Réponse #3 le: 04 décembre 2018 à 22:21:49 »
‎[22:14:37] ‎Lyne‎: Mon idée était que les cnovol utilisaient l'énergie des krili pour leur métabolisme en général (ce qui permettrait même d'avoir une forme de vie entièrement minérale, s'ils ont l'équivalent d'une centrale nucléaire en interne), y compris le vol, et que l'association jaune/rouge les rendait plus "légers" mais n'était pas la source unique du vol
‎[22:15:02] ‎Lyne‎: D'ailleurs, quand j'y pense, les deux ne sont pas forcément incompatibles

Tags: