Passer le menu

Auteur Sujet: Zone à accès contrôlé/ appartements et instances  (Lu 1031 fois)

YannK

  • Maître de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Zone à accès contrôlé/ appartements et instances
« le: 31 décembre 2013 à 14:41:44 »
Je reprends et développe quelques idées évoquées ici à propos des logements et des zones à accès selon privilèges :
viewtopic.php?f=7&t=64&p=147&hilit=appartement#p147

Dans la partie non-instanciée, les cartes des zones de jeu en elles-mêmes, il est possible de définir des zones qui servent de déclencheur (par exemple missions de Silan ou la Goo dans Rzyom). On peut donc définir des périmètres surveillés. Leur accès peut se faire de deux façons :
- passage ouvert : dans ce cas, on pourrait avoir des gardes qui préviennent qu'on ne peut passer sans autorisation, des panneaux qui disent "attention danger temple secret Brumaire ;)" (vérification de la présence d'une brique spécifique dans l'inventaire du ra). Si on l'a on passe sans souci. Sinon ils attaquent. Cela peut concerner des gardes à l'entrée d'un palais comme des créatures protégeant un lieu mythique, ou l'entrée d'un temple Brumaire secret gardé par des ombres ;
- passage par porte : dans ce cas le système vérifie que la clé est dans l'inventaire pour proposer le passage (qui peut en fait avoir n'importe quel aspect : carte de membre, badge d'accréditation, clef...).

Dans les deux cas, il doit être possible de désactiver ce contrôle d'accès de façon globale (pour des réceptions publiques par exemple) ou de façon nominative (invitation personnelle temporaire, pour pouvoir emmener un ra à sacrifier dans le temple sans qu'il se fasse tuer par les gardiens à l'entrée ^^).

L'idée est de restreindre les accès pour créer une envie et varier les expériences de jeu, qui ne peut exister que si on met des barrières. Un noble aura ainsi accès à certaines salles du palais du Khan, selon les moments tandis qu'un ra quelconque devra demander une autorisation rien que pour entrer dans le hall. Il le verra donc certainement avec d'autres yeux (d'où l'intérêt de documenter ces lieux, qu'une véritable histoire s'y rattache comme dans la réalité, qu'on puisse avoir de la matière à apprécier visuellement et du point de vue background). D'un autre côté, un ra quidam peut avoir sa carte de membre d'un club fermé et un quasi esclave les clés de l'arrière-salle en plus car il est chargé du nettoyage et du service. Cela fait partie des "récompenses" dans un jeu RP.
Le principe, vous l'avez compris, est de distinguer ces accès de l'appartenance à un groupe (guilde) de façon à permettre des appartenances croisées. En outre, pourquoi ne pas envisager que certaines "clés" puissent être échangeables, usurpées (faire des faux pedigree de noblesse pour entrer au palais, avoir un faux badge de membre de légionnaire pour entrer dans l'armurerie de la légion de Sel...) voire volées (si on envisage le vol possible).

À cela se rattache les éventuelles possessions de lieux par les joueurs. Je ne suis pas fan des instances infinies qui nuisent à la crédibilité de la zone (je peine à imaginer les centaines de logements tryker quand je vois la taille du bâtiment qui flotte sous les eaux). Pouvoir localiser précisément le logement d'un ra (ou d'un groupe) apporte grandement à la réalité d'un monde. Je propose donc qu'on attribue un lieu à chaque bâtiment susceptible d'être utilisé par les joueurs. Pour des raisons de faisabilité technique (et par souci d'économie du serveur et de possibilité de développement graphique), on pourrait recourir à des instances du même décor mais chacune serait alors précisément placée dans le monde. Sa personnalisation se faisant ensuite par les joueurs l'occupant. L'idéal étant de pouvoir varier à terme le plus possible les intérieurs.
S'ajoute la possibilité pour le groupe/le joueur de modifier son intérieur. Pourquoi ne pas laisser la possibilité (moyennant paiement IG bien sûr) d'avoir une boutique, un appartement, un laboratoire, un atelier de krili, une forge, une bibliothèque... selon les envies. On pourrait même lier cela à la possibilité de réaliser certaines actions, voire d'améliorer son lieu (ajout de meubles dédiés, add-on par certains artisans...) pour donner des bonus (à certains artisanats ou autre chose, à voir), augmenter les capacités de stockage, proposer des services, avoir une borne Revif, un télépod (voir à ce sujet l'accès à des coffres comme on l'avait envisagé mais je n'ai pas retrouvé où). Liria avait ainsi proposé un développement des bâtiments qui se fasse comme Dwarf Fortress, très modulable, avec des sous-parties du type logements individuels avec un nouveau contrôle d'accès distinct de celui du grand bâtiment qui appartient à un groupe. Il y a de grandes possibilités sur ce point et il serait peut-être intéressant de voir si on ne pourrait pas gérer l'aménagement interne de ces lieux via le Ring ou du moins son moteur, qui donne une grande souplesse. Imaginez pouvoir scripter le comportement de vos gardes, de vos domestiques... Les possibilités sont infinies.
J'ajouterai enfin la possibilité de bâtir à un endroit quelconque, de faire édifier là où on le souhaite. Que ce ne soit qu'une simple tente ou un palais, que la possibilité soit envisagée.
Le jeu Planeshift fonctionne selon ce mode de lieux en quantité finie et précisément localisés, et ils ont donc été confronté à un écueil évident : la pénurie assez rapide de bâtiments disponibles, même si eux ne l'attribuent qu'à des groupes (qui peuvent être mais pas forcément une guilde). Ils ont donc décidé de faire un point régulier de l'usage des bâtiments et de réattribuer ceux qui sont inactifs en cas de demandes de la part d'actifs sans bâtiment. Leurs critères se basent sur le projet du groupe (PS est un serveur visant les joueurs RP) et la réalité de son activité. L'attribution est aussi liée à l'adéquation du bâtiment au projet des demandeurs (pas de QG d'une faction dans la capitale ennemie, évidemment). À noter que la passation doit se faire de façon RP dans tous les cas : on demande au groupe arrivant de dépenser des sous (pour corrompre les administrations, pour les travaux etc.) et le groupe destitué voit son matériel transvasé dans un entrepôt de la ville. Les éléments de décor étant des objets  d'inventaire qu'on peut poser n'importe où (ce sont des instances en fait), on ne perd strictement rien si ce n'est le lieu.
Par exemple, personnellement je faisais partie du personnel d'une taverne, et j'avais donc accès à la réserve où toutes les denrées étaient stockées (la valeur d'une vraie fortune), la salle de la taverne étant en accès libre (Gugrontid pour ceux qui connaissent). Pour ce faire, j'avais passé un entretien d'embauche, j'avais du réaliser quelques recettes (la cuisine est assez développée dans PS) et ensuite je m'engageais à passer du temps IG à chaque connexion à faire le service. Pendant les deux ans où j'y étais, personne ne nous a repris la "concession" car c'était assez contraignant et notre équipe assurait le service correctement, et nous organisions de temps en temps des soirées. Donc le contrat était rempli du point de vue de l'animation.

Enfin, je ne serais pas contre le fait de pouvoir attribuer des logements instanciés assez simples, qui seraient creusés dans le sous-sol (donc on peut en avoir autant qu'il le faut) pour permettre au joueur casual de quand même avoir un lieu à lui. Seulement il sera moins intéressant niveau RP, moins personnalisable etc. Du niveau de celui de ryry actuellement je dirais.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: Zone à accès contrôlé/ appartements et instances
« Réponse #1 le: 31 décembre 2013 à 18:57:36 »
On en avait parlé plus, je ne sais plus où... sans doute un log IRC pas mis sur le forum  ;)

Si je me souviens, on proposais que chacun puisse avoir accès à un appart-dortoir, une simple pièce très basique, dans le style des apparts actuels de ryzom, et sur le même principe d'instance (l'intérêt des villes souterraines ! on ne voit pas jusqu'où s'étend "l'immeuble"). Et cela avec un coup assez modéré. Puis qu'on ait des apparts un peu plus agréables, aussi sur ce principe de sous-terre donc des tas de HLM, plus chers. En enfin, toutes les instances "uniques" ou en nombre limité, qui ont comme énorme intérêt qu'on veuille se faire inviter ailleurs, mais plus couteux à entretenir.

Très bonne synthèse Yannk :)
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Liria

  • Chef pourvoyeuse de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: Zone à accès contrôlé/ appartements et instances
« Réponse #2 le: 01 janvier 2014 à 02:29:06 »
Je voudrais juste revenir sur certaines des idées maîtresses  de cette proposition :

Ne pas instancier les appartements, mais au contraire répartir les maisons sur le territoire, des vrais maisons qui n'appartiennent qu'à une seule personne (ou entité selon le cas). C'est le cas dans d'autres jeux, et parfois on choisit une maison reculée, loin de la ville, nécessitant parfois de longues marches, mais unique par sa situation au bord de mer, ou sa décoration spécifique.

L'autre idée maîtresse il me semble est le concept de clef : plutôt qu'une interface IG de gestion de droits d''accès,
quoi de plus RP qu'une clef, qui peut être prêtée, échangée, volée, donnant accès à des lieux fermés normalement au publique. *Imagine le balayeur qui de par son métier à la clef de la chambre du khan et qui peut s'en vanter le soir au bar*. C'est une idée vraiment riche en potentialités.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Tags: