Passer le menu

Auteur Sujet: Pouvoirs Brumaires  (Lu 1001 fois)

YannK

  • Maître de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Pouvoirs Brumaires
« le: 08 août 2013 à 18:05:39 »
Je suis parti d'une idée qui pourrait être utile pour de la narration, certains personnages, intrigues et je me suis ensuite dit que si on souhaitait instaurer ce genre de choses dans le Khanat, il faudrait laisser la possibilité à des joueurs de l'acquérir, dans notre optique ouverte.

L'idée de base
Les Brumaires pourraient, par le biais d'apprentissages spéciaux obtenir des briques pour déclencher des pouvoirs spéciaux, distincts de ceux de lakne et zbasu, qui sont des énergies naturelles. Le ra se servirait des pouvoirs des Brumes pour remodeler la réalité du khanat selon ses envies. A un autre niveau, on dirait que le joueur triche ou qu'il utilise de la magie.
Le contrecoup serait qu'à chaque déclenchement d'un pouvoir de ce type, il y se verrait attribuer une quantité de Points de Brumes. Et chaque fois qu'on gagne de nouveaux Points de Brumes, cela crée le risque que celles-ci s'échappent et se déversent sur le ra, lui occasionnant des contrecoups plus ou moins sévères (plus de risques d'avoir des choses graves avec beaucoup de Points de Brumes bien sûr). Cela pourrait aller jusqu'à l'effacement pur et simple du ra, à son réveil sous une autre forme dans le Dispensaire, Oublieux de tout ce qu'il avait appris et accumulé, mais pourrait n'être qu'une simple pigmentation verte de la peau pendant quelque temps. J'avais envisagé des conséquences permanentes aussi, du genre perdre un membre, allergie à zbasu, des trucs vraiment handicapant, mais Zatalyz a objecté à cela, et il est vrai que de toute façon, rien n'est jamais vraiment éternel dans le Khanat. Mon idée était plutôt de donner des opportunités à des joueurs de réagir à des événements imprévus pour construire des personnes atypiques.
Ce capital de Points de Brumes descend petit à petit pendant le jeu connecté mais on peut aussi prendre le risque de s'abandonner aux Brumes, pourquoi pas en se rendant dans des lieux spéciaux des Brumes et supprimer une quantité de Points de Brumes en échange de contrecoups moins dramatiques (mais qui peuvent être fortement handicapants quand même, mais de façon plus temporaire peut-être, à voir comment équilibrer). Cela ne pourrait se faire qu'une seule fois entre deux gains de Points de Brumes, et il faudrait sacrifier au moins un pourcentage minimum de son total, ce qui fait que vu que le risque est proportionnel aux points dépensés, plus on attend, plus on risque gros même en tentant de sacrifier volontairement aux Brumes.
Exemple : Un joueur a 100 points de Brumes, il va "sacrifier" aux Brumes et doit leur donner au moins 60 points, ce qui le fera tomber à 40 après. mais avec 60 points à sacrifier, il sait qu'il risque des contrecoups plus graves qu'en sacrifiant 20 points. Si il attend, ça sera encore plus risqué, car s'il reçoit un contrecoup naturel, c'est sur une table de risques bien pires.
Tables schématiques :
Contrecoup naturel

A 20 points de Brumes
20% de chance qu'il t'arrive un truc bénin
5% de chance qu'il t'arrive un truc gênant
2% de chance qu'il t'arrive un truc grave
1% de chance qu'il t''arrive un truc extrême
1% de chance que ton pouvoir s'exerce de manière améliorée (plus de dégâts, lancé plus vite, dure plus longtemps, à voir)

Le bénin, c'est avoir la peau verte, une moindre résistance à un truc précis, un aggro augmenté face à certaines créatures...
Gênant, c'est une moindre résistance à plusieurs choses, un ralentissement des déplacements, une aggressivité de la part de certains PNJs...
Grave, c'est une moindre résistance à une technologie complète, un affaiblissement général (moindres points de Douleur ou de Trauma)...
Extrême, c'est l'oubli de toutes ses compétences et le retour, Oublieux, au Dispensaire, la transformation en une créature avec perte des capacités de ra...

À 70 points de Brumes
25% de chance Bénin
7 % de chance gênant
3% de chance grave
2% de truc extrême
1% que ton pouvoir s'exerce de façon améliorée (plus de dégâts, lancé plus vite, dure plus longtemps, à voir)

Contrecoup par don
Donner 20 points de Brumes
90% de chances de Bénin 1 mois IG
60% de chances de Bénin 2 mois IG
5% de chances de Gênant 1 mois IG
1% de chances de Gênant 2 mois IG
etc., vous voyez l'idée.

Les types de pouvoirs
Comme en fait il s'agit de l'équivalent de la triche, les ras manipulent les Brumes pour obtenir ce qu'ils font en violant les règles naturelles, il faut penser à des choses qui sont indépendantes de lakne et zbasu et qui conservent la même efficacité dans l'un ou l'autre par exemple, ce qui peut surprendre des ras lors de l'utilisation d'une telle brique. Il ne s'agit pas de pouvoirs plus puissants que ceux obtenus par lakne ou zbasu, mais qui s'en distinguent. Il peut y avoir recours à des recettes, des composantes, pour limiter les risques de contrecoup ou en gérer les effets, à voir. Mais il existerait une gradation de la puissance comme dans les arbres technologiques normaux. On leur accorderait juste des pouvoirs qu'on ne peut pas attribuer à lakne ou zbasu. Par exemple, l'invisiblité pourrait être réservée aux Brumaires, durant un temps, ou une téléportation sur un objet de rappel (genre placé chez soi à l'abri, pourquoi pas, les possibilités sont larges). Ce qui pourrait être intéressant, c'est que certains pouvoirs Brumaires soient contrecarrés par lakne mais contrecarrent des zbasu et que pour d'autres ce soit l'inverse. Par exemple, un sort Brumaire fait pleuvoir du feu sur une zone, l'aura magnétique zbasu en protège alors qu'elle est totalement inefficace contre la boule de feu brumaire qui, elle, est atténuée par le champ de force de tempête lakne.

L'obtention des pouvoirs Brumaires
Il s'agit de l'équivalent de notre magie noire, ou de l'usage de la goo sur Atys : c'est le mal ! On en parle à mots couverts aux enfants turbulents pour les effrayer. Utiliser de tels pouvoirs mets au ban de la société et risque d'attirer l'attention de la Crypte et de la Police des Rêves (la quantité de Points de Brume pourrait "attirer" ceux-ci ou modifier leur réaction). Leur obtention se ferait comme au sein d'une société secrète, avec des initiations, des quêtes, bref du temps pour inciter à bien intégrer l'intérêt narratif d'un tel personnage. N'importe quel ra a peur des Brumes comme un humain de la mort, donc apprendre à les manipuler revient à parler nécromancie dans notre monde. Des objets mythiques pourraient exister, pour des quêtes au long cours, permettant d'obtenir des pouvoirs perdus, pourquoi pas, , mais finalement cela ne doit pas faire des personnages des super-héros, juste des gens qui ont plus de cartes en main, avec des risques proportionnels. En effet, un Brumaire peut se servir de lakne ou zbasu la plupart du temps et y exceller, il a la possibilité de recourir à ses pouvoirs Brumaires en plus, mais avec un risque à chaque usage de tout perdre ou qu'il lui arrive...
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Tags: