Passer le menu

Auteur Sujet: Synthèse concepts fondateurs  (Lu 491 fois)

YannK

  • Maître de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Synthèse concepts fondateurs
« le: 23 février 2013 à 14:36:18 »
Faisant suite au khaganathon d'hier je me suis dit qu'il serait bien de poser un peu les choses sur ce que nous avons défini quant aux concepts de base appliqués à Khaganat et Khanat. Tout le monde n'es pas impliqué de la même façon, ne lit pas les infos de façon simultanée et n'en dire pas les même conclusions.
Voici donc ce que j'en ai retenu, compris et la façon dont j'interprète les choses.

Les niveaux de réalité
Nous avons convenu de jouer sur les niveaux de réalité. Comme je ne les vois pas comme exclusifs les uns des autres ou avoir un rapport de domination, j'en suis finalement venu à les appeler avec les termes issus des mathématiques, de façon à pouvoir en parler et les concevoir comme des ensembles à part entière, ayant des liens mais adoptant une vision différente d'un même ensemble :
P : le niveau décimal, celui qui est fini, moins varié par ses lois que le niveau rationnel, mais néanmoins suffisamment subtil et développé pour n'être pas facile d'abord (niveau de jeu du serveur)
Q : le niveau rationnel, celui qu'on peut appréhender par l'intellect humain. C'est notre niveau de réalité en tant qu'humain.
R : le niveau réel, dans son sens global, qui permet de comprendre la réalité de toute chose, même irrationnelle. Il dépasse l'entendement humain.
C : le niveau complexe, celui qui donne les clés de compréhension de tous les systèmes entre eux.

L'univers khaganat
Les joueurs (niveau Q) s'interfacent via un client sur le Serveur-P1 : c'est le niveau où ils acquièrent une personnalité sociale distincte, leur pseudonyme. Là ils ont accès aux forums, wikis etc. Nous avons choisi de donner une réalité à cette personnalité sociale pseudo-P1, dans un niveau de réalité P1 donc.
À ce niveau, il existe un serveur de jeu informatique (Serveur P-1) qui propose l'accès à un monde P2, le khanat. Pseudo-P1 se crée des Personnages-P2 pour y accéder et y évoluer via un client d'accès 3D.
Dans le monde P2, le Serveur-P1 a reçu des instructions pour gérer ce monde pour qu'il soit viable pour les Personnages-P2 et que les Pseudo-P1 y prennent du plaisir (la raison derrière cette recherche de plaisir et les formes qu'il prend sont un autre aspect de la question dont on n'a pas forcément débattu).
Serveur-P1 met donc en place des routines (démons informatiques) pour servir les Personnages-P2. Il se base sur deux types de fonctionnement : procédural (par ses routines) et organique (par l'influence des responsables du jeu niveau Q). Cela est rationnalisé en deux principes, respectivement zbasu et lakne.
Les deux sont nécessaires au bon fonctionnement du monde P2, car trop de structuration entraîne l'immobilisme et trop d'organique entraîne le chaos.

Les systèmes de régulation
Pour gérer ces deux systèmes et les maintenir fonctionnels, Des Pseudo-P1 interviennent pour gérer les bugs, réguler : la Crypte, qui a tendance à équilibrer plutôt zbasu mais doit également servir lakne, la Police des Rêves, qui a tendance à équilibrer plutôt lakne mais doit également aider à construire zbasu pour qu'il soit adapté et efficient.
Parmi ces Pseudo-P1, on a déjà défini la Reine Rouge et Bon-Pha, qui sont d'ailleurs des Pseudo-P1 de créateurs du jeu.
De façon à rationnaliser le monde P2, on a envisagé que le système de régulation soit aussi incarné par le Khanat lui-même, qui est le désir du serveur de se maintenir stable. Le Khan peut soit définir un démon qui individualise cela, soit un Pseudo-P1 qui en a les pouvoirs.

Les combats des sources
Les fenra (sources) sont des manifestations de singularité qui risquent de déstabiliser le monde P2 (une transposition dans P2 de bugs possibles, de dysfonctionnement de Serveur-P1), le khanat et le khan ont donc tenté de les circonscrire depuis l'intérieur de P2. La mobilisation de ressources lakne et zbasu permet de stabiliser la zone. La meilleure façon d'arriver à cela est de dépenser des points lakne et zbasu aux abords, en incitant les Personnages-P2 à s'affronter le plus longtemps possible autour de ces endroits. Les Personnages-P2 les plus efficaces qui arrivent à se maintenir présents lorsque le fenra se clôt gagnent des avantages en raison du lien qu'ils ont tissé avec l'endroit par leur activité.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Tags: