Passer le menu

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Zatalyz

Pages: [1] 2 3 ... 20
1
Général / Changement d'horaire du point hebdo
« le: 29 juillet 2019 à 21:45:37 »
Le dernier changement d'horaire pour le point hebdo était en septembre dernier. Depuis les personnes actives ont changés (ça tourne tout le temps :P ) et donc ça me semble pas mal de réinterroger quel jour est le bon, car il me semble que le lundi soir à 22h n'est plus forcément le moment où les actives sont disponibles.

Cette fois, je ne vais pas demander l'avis de tout le monde, mais uniquement des personnes qui ont été actives au moins une fois le mois dernier. C'est à dire qui avaient un truc à dire lors du point hebdo (et un peu plus que "j'ai rien fait").

Nous ne sommes pas très nombreuses dans ce cas, plutôt que de faire un sondage je pense que ça sera aussi simple que vous indiquiez à quel horaire vous avez le plus de chance d'être dispo (indiquez le⋅s jours⋅s et heure⋅s). Notez que ça peut aussi être en journée.

Personnellement, 22h c'est trop tard pour moi. 21h ou 21h30 me vont bien. Pour les jours, j'ai une préférence pour mercredi, jeudi et dimanche. Étrangement je suis souvent dispo le dimanche soir, par contre le lundi et mardi j'ai tendance à vouloir pioncer... Et le vendredi/samedi il m'arrive d'être en déplacement.

Mes contraintes sont flexibles, je vous indique juste mes préférences, si la majorité préfère rester à 22h et un des autres jours que ceux cités, je serais quand même là régulièrement :)

2
Général / Association : trop de règles lasse
« le: 20 juin 2019 à 22:42:27 »
Salut à toutes et à tous !

Je suis en train de faire un travail pas très folichon mais nécessaire pour permettre à l'asso de bien fonctionner : je met en règle tout ce qui doit l'être. Ce qui va inclure des CGU, une charte de bonne conduite, des accords de licence, un règlement intérieur, la mise à jour des mentions légales, les documents du RGPD, etc. Bref, passionnant.

Passionnant, mais en plus de ça, je suis gênée aux entournures : j'ai l'impression de trouver des bouts de règles et de "lois" dans tous les coins. C'est malheureusement nécessaire en partie, pour être raccord avec la loi française et/ou demander des trucs à la préfecture (par exemple, les statuts, c'est pour la préfecture). C'est aussi nécessaire pour pouvoir répondre et agir si un jour on tombe sur des gens mal intentionnés : "on t'a bannit parce que t'as pas respecté la charte de bonne conduite, la charte du projet, et les CGU". Mais c'est aussi trop et trop dispersé. Comment une arrivante sur le projet peut connaître tout ça ? Et elle doit le connaître, car en adhérant au bazar, elle signe automatiquement pour ça.

Avec l'évolution du site, à un moment j'espère qu'on s'inscrira (et se connectera) en une seule fois (et pas, comme là, sur 15 services différents). Et ce sera le moment de faire signer la liste des règles, qu'on retrouvera aussi dans le pied de page du site. Pour le moment c'est flou ; c'est pas grave vu qu'on est peu nombreux mais ça ne peut pas rester comme ça.

Du coup, je vous demande votre aide.

D'abord, pour m'aider à lister toutes ses règles qui traînent ici et là, et liste aussi celles qui ne sont pas encore écrites mais devraient l'être.

Ensuite, pour qu'on voie comment rassembler ça (quand c'est possible). Et comment le rendre digeste, aussi. Pareil, quand c'est possible : le rgpd, on aura beau faire, c'est lourd !

3
Général / Culture libre à Villeurbanne
« le: 18 juin 2019 à 22:11:24 »
L'asso a reçu ce mail. Je pense que ça intéressera du monde ! Le délai est un peu court, mais c'est un rendez-vous régulier donc peut-être une autre fois ?

Citer
Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez peut-être déjà participé ou nous nous sommes déjà croisés. Demain mercredi 19 Juin 2019  partir de 18h00 c’est la dernière soirée du Mercredi 3.0 Musique Libre pour une culture libre.

Objectif étant de passer un bon moment et faire un point des sessions passés et peut-être à venir. Au plaisir de vous revoir.

Au programme :

En permanence :

18h00 – Tables rondes autour de la culture et l’artiste : la place de l’artiste, le rituel et la place de la musique dans la société d’hier et d’aujourd’hui.

18h00 – Atelier soudé pour se réapproprier le matériel, venez réparer et booster vos platines, enceintes, jacks, guitares électriques et machines !

18h00 – L’équipe incontournable des rencontres des communautés libres, Illyse seront parmi nous pour vous éclairer sur l’internet neutre.

Ouverture à 20h00 avec l’association Musique Libre : un temps d’échange pour tous les acteurs de la culture, venez découvrir les licences Creative Commons et outillez-vous afin de mieux contribuer au commun.

Jam Session à partir de 20h30 ! Enregistrement et création en live avec des logiciels libres.

Rediscutons ensemble de la place de l’artiste dans nos communautés et sociétés. Comment faire face au monopole de la culture avec les licences libres ?

Le monde du spectacle, la marchandisation et l’accaparation de la culture par les géants du secteur est un fait. La circulation libre des contenus partout sur le globe via l’internet, a multiplié les lois et comportement liberticide des gouvernements et des entreprises.

La culture est ce qui soude les groupes et les personnes, c’est de l’ordre du commun. Aujourd’hui il est possible de créer et partager ses œuvres sans se plier au marché de la culture.

Venez participer à la rencontre Mercredi 3.0 le 19 Juin 2019 au CCO-La Rayonne et réapproprions-nous la culture libre et émancipatrice, changeons de regard sur l’art.

Pour plus d’info : https://www.cco-villeurbanne.org/la-saison/mercredi-3-0/

Les inscriptions : https://framaforms.org/inscriptions-mercredi-30-1545385795

Les podcasts publiés sur peertube : https://peertube.mastodon.host/video-channels/mercredi_3_0/videos

Hackelier sur mastodon : https://m.g3l.org/@hackelier_mobile

Entrée libre

4
Général / Protection des mineurs
« le: 24 mai 2019 à 22:52:47 »
J'ai eu la chance aujourd'hui de lire un message à propos de la protection des mineurs et de ce qu'il faut mettre en contenu "interdit aux mineurs". Ça serait pas mal d'éplucher ça, parce que jusque là on a catégorisé surtout au bon sens, mais il y a peut-être des subtilités intéressantes.

Donc, à lire à l'occasion : loi du 17 juin 1998, du 4 avril 2006 et du 5 mars 2007 relatives à la protection des mineurs.

Histoire qu'on sache si on peut se balader les tétons à l'air ou pas. Et si faut mettre un warning sur les textes de la mediateki qui parlent de gens morts.

Avoir un serveur +18 ans, ok, mais faut veiller aussi à ne pas louper des détails pour Panka.

5
Général / Modèle professionnel de Khaganat
« le: 17 mai 2019 à 23:18:32 »
Dès le début du projet, nous avons envisagé la possibilité (voir la nécessité) de pouvoir professionnaliser Khaganat, c'est à dire que certaines personnes soient payées pour réaliser des choses en relation avec Khaganat. Des "choses", ça peut aller de vendre en indépendant des T-shirts aux couleurs de Khaganat, à la création d'une SCOP pour payer des dev : toutes les structures sont envisageables, y compris sans être chapeautée par l'association. Voilà pour l'historique, maintenant le présent...

Nous avons, parmi nos bénévoles, certaines personnes qui prennent du temps pour Khaganat, et qui en prendraient encore plus si elles avaient l'occasion de ne pas s'inquiéter des fins de mois. Nous avons aussi quelques personnes qui passent tout le temps qu'elles peuvent mettre dans Khaganat, tout en ayant des fins de mois laborieuses. Enfin, nous avons aussi des gens pour qui Khaganat est un loisir et qui ne vont pas forcément changer de façon de faire ! Pour les deux premières, il me semble que si Khaganat avait les moyens de verser des salaires, ça profiterait à tout le monde : le projet avancerait plus vite, les personnes en question feraient un travail qui les nourrit, sur le plan matériel comme intellectuel.

La question du financement est secondaire. Je veux dire par là qu'elle se pose dans un second temps. Il y a pleins de façon de gagner des sous, pour peu qu'on choisisse une stratégie et qu'on y mette les moyens. J'y reviendrais à l'occasion. Avant de parler de financement, j'aimerais d'abord qu'on sache vers quel modèle de société on veut aller.

L'intérêt d'une association, c'est que nous n'avons pas d'enjeu de croissance. On n'est pas obligé d'envisager Khaganat côté en bourse, avec un chiffre d'affaire en hausse. En fait, le statut associatif me plaît bien, y compris pour payer des gens à bosser, justement parce que ce n'est pas une structure intégrée dans un modèle capitaliste. Même si les SCOP ont des aspects sympa, personnellement j'ai l'impression que l'association est un bon format. Donc, même dans un aspect professionnel, je serais d'avis de garder cette forme de "société".

Par ailleurs je m'interrogeais sur comment rémunérer, selon quels critères. Est-ce qu'on va payer une cheffe mieux qu'une balayeuse ? Est-ce qu'on va payer plus quelqu'un en bonne santé par rapport à une collègue moins vigoureuse ? Personnellement, les différences de salaire me dérangent, parce qu'elles me semblent impliquer qu'on a tous les mêmes chances de départ et que certaines les saisissent et que d'autres n'en font rien (et ça, désolé, je n'y crois pas). Il m'a fallu pas mal de discussions pour comprendre que je voulais décorréler le travail du salaire. Au fond, ce qui m'importe, c'est que nos contributrices puissent subvenir à leurs besoins et aient le temps de contribuer. Cela amène rapidement à une logique de revenu de base. Et étrangement, ça semble une idée applicable dans un certain cadre.

Mon idée est de proposer un montant fixe par mois, qui correspond à ce qu'il faut pour vivre correctement. Étant au RSA depuis un peu trop longtemps, je perds un peu le sens de ce qui est souhaitable et le smic net (1200€/mois) me semble merveilleux ; cependant je sais qu'en ville, ou quand on a d'autres membres à charge dans la famille, voir même qu'on doit faire face à des problèmes de dépendance, ce montant doit être revu à la hausse pour être considéré comme acceptable. J'ai souvenir par ailleurs que le coût de la dépendance totale est estimée à 3000€ (sources à trouver...). Et en prenant les sources de l'Insee (https://www.insee.fr/fr/statistiques/4129807) et en réalisant des calculs fantasques, j'en arrive à la conclusion que 2600€/mois est bien : ça permet de gérer le nécessaire et le superflu sans tomber dans le risque de perdre trop pied avec certaines réalités. Vous qui lisez ces lignes, si vous gagnez plus ou avez vécu cette expérience, dites-moi si je me trompe... Et si vous gagnez moins et que cette somme vous parait trop, j'attends aussi vos arguments.

Je parle en net, donc ce qui reste une fois les cotisations payées, parce que c'est le montant qui nous parle le plus. Le brut... ça dépend un peu du statut, on ne calcule pas pour des indépendantes comme pour des salariées, même si le coût total du revenu sera à peu prêt similaire une fois tout compté.

Bref, voici ma proposition : Khaganat proposera (suivant ses moyens, le futur sur le verbe est important) un "revenu de contribution" (abrégé RC), un certain nombre chaque mois. Soyons fous, disons qu'on a récolté pleins de sous, et qu'on sait qu'on peut payer 120 RC/an, soit 10 RC/mois. Donc, pendant un an, on sait qu'on peut verser tous les mois ces 2600€ à 10 personnes. Ces revenus seront attribués à des contributrices selons des critères cumulatifs :
- il faut avoir demandé à en bénéficier (on ne va pas l'imposer à celles qui n'en ont pas envie)
- il faut avoir réalisé plusieurs contributions pour Khaganat dans l'année écoulée (ceci afin d'éviter les belles parleuses, ainsi que le complexe "j'ai envie de bien faire mais je suis tétanisée par le passage à l'action")
- le Collège décide dans quels domaines la contribution a besoin d'être boostée et donc qui va avoir droit au sésame.

Pour éviter la précarité (ne pas savoir d'un mois à l'autre où on va), le Collège doit toujours attribuer les RC 12 mois à l'avance : on sait en janvier 2020 qu'on va être payé en décembre 2020, par exemple. Et ça permet aussi de s'organiser pour ne pas avoir un autre travail en décembre, ou ne pas être parti aux Baléares (ou bien bosser depuis la plage). Ou alors d'avoir tellement contribué avant décembre que ça semble ok de toucher le revenu même si c'est un mois où on glande rien :P

Ce qui veut dire, pour le Collège, de se mettre d'accord tous les mois sur "qui va toucher le RC dans 12 mois". Un peu contraignant mais je suis sûre qu'on trouvera comment faire : ptet qu'en vrai, on attribuera pour 24 mois en annonçant juste sur 12, et en se réunissant 2 fois par an pour remettre la liste à jour :P

Notez aussi qu'en cas de finances moins larges, ça ne change pas beaucoup le principe : si l'association a de quoi financer 1 RC/an, ben y'aura juste 1 RC dans l'année, mais faudra prévenir bien en amont de quand il est versé, à qui, et pour quel type de contribution.

Et avec cette logique, peu importe que vous soyez "Dev senior en C++", "Junior 3D" ou "Chef de projet en Krokwaierie", que vous ayez la forme pour faire 60h/semaine ou plutôt 6h/semaine : ce qui sera payé, c'est votre implication dans le projet, ce que vous pouvez apporter. Ensuite, à chacun selon ses besoins, de chacun selon ses moyens.

Comment le Collège peut décider de qui y a droit ? Pour moi, il s'agit de définir nos priorités. Très concrètement, si on veut un client fonctionnel même moche, on sait bien que le financement doit aller en priorité à qui sait coder dans Godot ; si la priorité est d'avoir des images qui déchirent (même sans client), le financement doit aller en priorité à qui dessine/modélise. Et comme il faut des deux, s'il n'y a pas les moyens de payer les deux, mais qu'on a une contributrice dans chacun de ces domaines, ce sera un mois pour l'un, un mois pour l'autre.

Ceci dit, avant de parler client, il y a pour moi une trilogie à financer. Et pour qui il faudra trouver les sous en priorité, parce que c'est cette trilogie qui est capable de faire tourner la machine du financement et de sa gestion. Vous avez le droit de ne pas être d'accord et je serais ravie d'avoir votre point de vue. Pensez aussi que ma trilogie peut être réunie en une personne, ou s'éparpiller sur 10, mais il s'agit de 3 domaines qui me semblent incontournables.

Le trio, c'est l'Organisatrice, l'Administratrice et la Commerciale.

Le rôle de l'Organisatrice, c'est d'avoir une vision à long terme, de donner des objectifs, d'établir une stratégie pour atteindre ces objectifs. En étant évidement à l'écoute des personnes avec qui elle travaille, on ne cherche pas un tyran, mais un Khan : quelqu'un à l'écoute mais qui sait tirer dans la bonne direction et comment le faire. Ce rôle-là, on se le partage actuellement, et c'est entre autre la mission du Collège (plus ou moins rempli) mais pour moi, si on peut dégager du temps à quelqu'un qui a ce type de compétence, l'ensemble du projet gagnera en dynamisme et en efficacité.

Le rôle de l'Administratrice est de parler avec l'Administration. Qui dit salaires dit déclarations, qui dit revenu dit comptabilité complexe, sans parler des éventuelles demandes de subventions (haha), des trucs pour avoir une reconnaissance d'utilité publique, de tous ces aspects où il faut être dans les clous de la loi. Pour moi, c'est quelqu'un qui supporte de remplir des formulaires en 26 exemplaires et qui a aussi des notions de droits (voir plus), ainsi que de comptabilité. Clairement pas moi, vous avez remarqué ? Mais à partir du moment où on va vraiment manipuler des sous et être en contact avec pleins de monde, ce rôle est essentiel.

Enfin, la Commerciale : je sais, ça ressemble presque à un gros mot pour certaines. Mais en fait, non. Si on veut des sous pour que nos contributrices puissent passer la journée sur Khaganat sans mourir de faim, il faut ramener pleins de sous, et pour ça, rien de tel que quelqu'un qui sait vendre la lune, le vent et le reste. Qui va savoir nous faire des jolis visuels pour une campagne de don, trouver des phrases choc, contacter les réseaux X et Y et motiver ces derniers à donner pleins de sous. Qui va nous trouver pleins de mécènes. Ou qui saura quel produit on peut vendre sans que ce soit trop de bazar et sans sacrifier à notre éthique. C'est quelqu'un qui doit avoir des compétences graphiques et sociales (voir psychologiques) mais (et c'est là que c'est difficile) qui doit aussi avoir des notions d'éthiques et être capable de s'arrêter avant de manipuler.

Vous noterez que je n'ai pas parlé de l'Animatrice de Communauté, qui est assez essentielle aussi, mais qui peut se trouver chez l'Organisatrice et/ou la Commerciale. Ou être un poste à part, hein, mais bizarrement ça me semble venir en second après ces trois-là : d'abord du cash, ensuite entretenir la machine...

Je vais m'arrêter là sur la partie théorie, qui devrait déjà donner lieu à pas mal de discussions (j'espère !).

Je vais aussi faire un point sur l'aspect "comment lancer la machine, dans cette optique". Pour moi, sans la Trilogie, impossible de trouver et gérer du financement. Mais au début, il nous faut ces trois là en pures bénévoles, vu qu'on n'a toujours pas les fonds. Bien que j'ai peut-être certaine des compétences demandées, on sait aussi que je n'ai pas l'énergie suffisante pour faire suffisament de ce travail : cela demande un nombre d'heure que je ne suis pas capable de donner pour qu'il y aie un résultat avant plusieurs années. D'autres dans l'asso ont aussi des compétences sur un domaine ou un autre, mais là aussi je crains que les heures disponibles (pour d'autres raisons) ne suffisent pas. Il nous manquera de toute façon la partie "visuel commercial" ; là-dessus nous avons quelques contacts à tenter, mais ça ne me semble pas bon de les solliciter tant qu'on ne sais pas trop où on va.

Donc, si je vous parle de tout ça, c'est pour établir une stratégie à long terme, pas pour mettre ça en place d'ici Noël. Ça va avancer comme ça pourra... Mais voyons déjà vers où veut aller :)

6
Il y a déjà plusieurs sujets sur le forum qui parlent des quêtes, ainsi que l'article sur le wikhan Comment rédiger une quête.

Dernièrement, je discutais avec YannK des histoires de rythme dans le jeu vidéo, suite à la vidéo Le chemin se fait en marchant. Cela nous a rappelé une constatation posée depuis longtemps, comme quoi le "vide" était nécessaire pour laisser la place aux joueuses d'imaginer. J'ai d'ailleurs depuis longtemps un article en cours de rédaction intitulé "l'éloge du vide", que je n'arrive pas à finir (ça manque de structure). Je vous le met sur pad, il me semble qu'il arrivera peut-être à aboutir si nous passons à de l'écriture collaborative... La discussion avec YannK m'avait donné envie de le finir, mais je continue à sécher et m'éparpiller dans mon propos, risquant de mener à l'oubli nos dernières idées. D'où ce message, afin que ça ne se perdre pas.

Notre questionnement était par rapport à notre rapport au monde, au risque de courir sans cesse en enchaînant les quêtes, tâches et missions, sans prendre le temps de flâner. Sans prendre le temps, donc, de savourer les détails de l'univers, de se laisser surprendre pas de petites choses, de voir des histoires naître des interactions avec d'autres. Il fallait donc trouver les prétextes pour flâner, observer.

Nous sommes arrivées à la conclusion qu'un certain nombre de "quêtes" pouvaient ne pas être des demandes de PNJ sur des tâches à accomplir, mais plutôt de lancer des discussions avec les PNJ, qui vont nous parler du monde, d'histoires, etc. Bref quelque chose de très narratif, ne déclenchant pas une entrée de journal du type "aller tuer 3 scouis". Les infos seraient stockés sous forme d'historique de dialogue, historique sur lequel la joueuse pourrait ajouter des tag afin de faciliter sa recherche par la suite et d'organiser soi-même ses infos. À partir de là, c'est à la joueuse de se créer ses quêtes, d'après ce que les PNJ ont raconté et ses envies personnelles. La joueuse crée sa propre entrée dans son journal de quête, indique potentiellement une zone (pointeur(s) sur cartes, coordonnées) et elle active et gère ça comme elle veut. Par ailleurs, les "récompenses" seraient plus de l'ordre des succès (achievement).

Avec un exemple, ce sera plus simple. Notre exemple était "le cycle de quête du Boskurji".

Au Dispensaire, une biologiste donne un cours sur les Boskuji. Ou en discute. Bref, elle donne des infos sur ces créatures, où les trouver, etc (1er succès, faire causer la biologiste ?).
D'après ces infos, une joueuse peut décider d'aller les observer dans leur milieu naturel (création de sa propre quête).
Sur place, elle observe les bêtes (nécessité de cibler et rester ciblé un certain temps sur chaque individu, et de faire ça sur plusieurs) et au bout d'un moment cela va déclencher le succès "observatrice de boskurji" qui peut aussi aller avec l'accès à certaines compétences (écorcage les arbres) ou servir de token pour d'autres quêtes ensuite (pré-requis pour apprendre la "charge du boskurji" auprès d'un guerrier à l'Arène, qui conseillera d'ailleurs d'aller observer ces bêtes si on tente d'apprendre sans ça).
Et si le joueur va ensuite faire le tour des divers groupes de boskurji, l'incrémentation d'observation continue et à partir d'un certain nombre d'individus/temps dans divers milieux, il va passer "expert en boskurji". Ce qui pourrait entre autre lui permettre d'avoir des réductions au bar "Au bon chasseur", tenu, comme son nom l'indique, par un ancien chasseur.

Dans cette suite de quête, aucun PNJ ne va donner la mission directe d'aller faire ceci ou cela. Les infos sont distillées dans les discussions et libre à chacune de les exploiter ou non. Quand à l'acquisition de récompenses en jeu, elles seront indépendante du fait d'avoir trouvé les informations en amont ou non. Après tout, la joueuse qui n'a pas envie de causer avec les PNJ, mais qui va se poser dans l'herbe pour regarder les boskurji réalise la "bonne" démarche et a donc toute légitimité pour acquérir la ou les récompenses liées à cette observation.

Cela veut-il dire qu'aucun PNJ ne va demander de l'aide aux joueuses ? Je ne sais pas. Il me semble qu'on ne peut pas éliminer complètement ce genre de tâches ; par exemple j'aime l'idée qu'au Dispensaire, on participe à l'organisation du repas, et que cela génère une suite de quête plus traditionnelles où les PNJ demandent qu'on réalise diverses tâches. Mais je ne veux pas que ce genre de quête envahisse le monde, car elles amènent trop rapidement les joueuses à accumuler les "trucs à faire" sans leur laisser le temps pour imaginer. Sans laisser ce vide nécessaire pour l'apparition de leurs objectifs personnels.

7
Général / Réglage d'un moyen de communication pour l'AFK
« le: 20 mars 2019 à 20:13:25 »
Bonjour à toutes et tous,
Comme indiqué dans les statuts, lors de l'AG, il n'y a pas de délégation de pouvoir, il faut être présente. Mais la présence en ligne est acceptée.

Comme nous profitons de l'AG pour faire une AFK, la plupart des personnes intéressées par la gestion de l'association seront présentes dans la même pièce. Vous pouvez cependant participer aussi à distance.

Toute la question est "par quel moyen".

Nous sommes actuellement en train de regarder les solutions de vidéoconférence, sachant que les solutions libres ont tendance à souffrir d'imperfection, et que les propriétaires demandent souvent un peu trop de choses (genre, un compte, et vos données) sans être forcément mieux. Je me demande cependant si on ne se prends pas la tête pour rien.

La question est : qui ne sera pas là à l'AFK, mais souhaite quand même suivre l'AG ?
Et pour ces personnes, de quelle façon préféreriez-vous suivre l'AG ?

Actuellement, il y a trois possibilités :
- vidéoconférence, avec https://meet.jit.si/ par exemple (ou autre...)
- Mumble
- chat/pad, où l'une des personnes présente à l'AG fera l'interface, retranscrivant les questions demandant un vote et les éventuels arguments.

Les deux premières solutions sont plus complexes à mettre en place, et il faudra au moins un très bon micro pour capter ce que chacune raconte à l'AFK, des micro corrects (et du push-to-talk) pour celles qui suivent à distance, et de tous les côtés une connexion internet correcte. La dernière est moins rapide et demande quelqu'un prêt à taper vite mais permet de suivre tout ça plus simplement sur l'aspect technique.

J'attends vos réponses ici, sur le forum afin de pouvoir faire le point plus facilement.

8
Général / Grafik Labor à Rennes : on finance ?
« le: 22 février 2019 à 10:50:45 »
Vv222 nous a signalé l'autre jour l'évènement Grafik Labor, qui se déroulera à Rennes le 11 et 12 mai.

Ce serait intéressant d'y aller avec Khaganat afin de nouer des liens avec un public un peu différent (graphistes libres) et d'échanger sur Godot et Blender, parce que ça manque un peu. Et ce serait donc pertinent d'y envoyer YannK, qui est notre modélisateur 3D principal. Le bon point, c'est qu'il est dispo ce week-end là, pour le moment. Sauf qu'il est loin de Rennes. 8h de route, pas trop de trains qui iraient plus vite (ou de train, tout court ; en fait on peut oublier les trains). Et puis, vu l'état des finances, il faut trouver comment financer le trajet ; d'habitude on peut coupler avec des trucs Framasoft (qui a un budget pour rembourser) mais là ça ne va pas trop coller.

Il est fort probable que je m'inviterais dans son auto vu qu'on part du même coin, hein. Je ne vais pas louper une bonne excuse d'aller à Rennes !

Bref, la question est donc : essaie-t-on de financer ce trajet ? Pour info, en voiture, Viamichelin m'annonce des estimations entre 148 et 214€ pour l'aller-retour (suivant l'autoroute prise). Je peux affiner le calcul mais ça donne un ordre d'idée. Sur place, y'a des gens pour nous héberger donc ce ne sera pas la partie problématique.

Ce budget ne rentre pas dans les prévisions pour 2019 ; on a des sous sur le compte en banque, mais pas assez pour un truc aussi gros. Et puis cela me pose question puisqu'il s'agit de faire déplacer une personne (et une squatteuse, mais je ne coûte pas plus sur cette histoire) sur un énorme trajet. J'ai donc besoin de votre avis à toutes : est-ce qu'on tente de trouver des sous pour ça ou est-ce qu'on oublie pour le moment ?

Si on dit "oui", je propose qu'on se fasse une cagnotte destinée à ça ; appel au don classique. Helloasso a un mécanisme de crowdfunding sans commission (enfin, ils incitent à donner à leur plateforme) ; il y a aussi Redbricks qui pourrait être testé sur une collecte de ce genre, donc on peut passer par une de ces plate-formes et rembourser si on arrive pas à l'objectif. Ne nous leurrons pas, je sais que les "mécènes" seront des membres de l'asso, hein.

9
Concept de gameplay ou gamedesign / Journal de quête
« le: 21 février 2019 à 13:03:23 »
Straton travaille sur le client Godot. Il faut définir diverses choses (pad ici : https://pad.khaganat.net/p/client-solo-specifications ) et entre autre à quoi le journal de quête va ressembler.

Sur le forum, la seule mention que je trouve est celle-ci dans le sujet "Interface de jeu (Hud)" :
Citer
-Journal de quête : toujours utile... Mais pas forcément toujours visible. En fait les jeux où on ne l'affiche que quand on cherche l'info, ça me va bien, moi... Donc ouverture d'une fenêtre de type webig, reprenant le visuel d'un carnet (ou d'un terminal si on est plus technologie).

Si vous connaissez des jeux où le journal de quête vous plaisait, et qui pourrait convenir à Khanat, racontez-nous.

Il faut pouvoir définir une quête comme "active" afin que des éléments en jeu assistent sa résolution : chemin/drapeau sur la carte indiquant le point suivant.
La quête doit avoir un titre court pour la repérer dans une liste, et une description. J'aimerais garder l'historique des quêtes accomplies.
Chaque quête doit pouvoir être abandonnée (débloque des bugs).

Voir aussi les références suivantes :
- https://khaganat.net/wikhan/fr:rediger_quete
- https://khaganat.net/wikhan/fr:world_editor:missions : le world editor, peut aider à  ne pas oublier un truc

Compléter la page suivante une fois qu'on saura où on va : https://khaganat.net/wikhan/fr:gamedesign:khanat:hud#journal_de_quete

Retour d'expérience
J'ai assez bien aimé celui d'Amalur, et pour moi on peut s'en inspirer. Le journal est un écran spécifique. Les quêtes sont rangées par type : unique, tâche récurrente, finie.

Je pense qu'on peut garder ça dans notre cas. Le sujet Comment rédiger une quête liste les types suivants : Unique, Répétable (en boucle), Cyclique (suivant des évènements du monde), À durée limitée (lié à des events, fini d'office après un certain temps).

Je verrais bien l'arborescence de cette façon :
- Quête (les "uniques")
         - En cours
         - Abandonnée (peut être reprise au dernier checkpoint)
         - Finie (historique de ce qui a été fait). Et suivant les types de quête, finie du genre "validé, échoué, résolu de la façon X".
- Mission (quêtes répétables)
         - En cours
         - Abandonnées (parce que parfois ça gave de les voir dans la liste ; on peut toujours les réactiver en allant voir le bon chekpoint)

Les cycliques iraient dans les "missions" mais avec un indicateur du type "les conditions ne sont pas encore remplies". Les évènementiels/trucs à temps limité, dans les Quêtes, avec un passage en "fini" automatique (ça risque d'être échoué si le temps est écoulé, donc).

10
Général / Refaire le diaporama du stand
« le: 18 janvier 2019 à 20:45:23 »
Nous avons  un diaporama qui tourne en boucle sur le stand. C'est assez efficace comme base pour accrocher les gens (qui regardent de loin, se posent des questions, nous les posent parfois). Mais le diaporama en question accuse son âge. Il mérite d'être revu, tant sur le fond que sur la forme.

Vous trouverez la version actuelle ici . C'est de l'odp, c'est lourd (32Mo), et il vous faut LibreOffice pour le voir.

J'ai aussi fait un pad avec les textes actuels : https://pad.khaganat.net/p/diapo

Avant de tout remettre au féminin, déjà... Est-ce que vous avez un meilleur plan à proposer ? D'autres textes ? Que voyez-vous à changer ?

Il y a des infos (genre XMPP, le client), je sais que c'est obsolète mais ce n'est peut-être pas les seuls trucs, et il y a probablement mieux à faire comme présentation, donc au lieu de bosser seule, je préfère vous faire bosser, vous :P

11
Graphismes / Design du site web
« le: 06 janvier 2019 à 18:38:41 »
Les choses avancent peu à peu sur le sujet. Des aspects informatiques ont été abordé sur le sujet Dokuwiki, quelques détails et des propositions faites sur Proposition de thème pour le wiki khaganat, en se concentrant sur les wikis, donc. Pingouincodeur (PC sur XMPP) nous a fait des propositions graphiques intéressantes, et je suis partie de ça pour proposer quelque chose pour le reste du site. La partie Django est techniquement fonctionnelle et manque surtout de personnalisation pour s'intégrer, et c'est sur ce que Django fournit que je me concentre dans un premier temps. J'en profite pour remettre à plat la charte graphique. Dans les faits, on utilise surtout le "violet Khaganat" (8530BF en couleur html) et le blanc (fond du logo, thèmes assez clairs) ; le bleu et jaunes de Khanat viennent un peu n'importe où...

L'un des point délicat, c'est le fond à utiliser, qui a un impact sur les autres éléments pour les couleurs. Nos fonds actuels (ancien "Khanat" sur le forum, nouveau "Khanat" sur les wiki ; le violet de Khaganat a été oublié...), je les aime bien, mais soit ils pixellisent, soient ils sont trop gros. Il faudrait proposer la version haute def en fond d'écran pour les goodies... et c'est tout. L'idée est de revenir à quelque chose de simple, c'est à dire une texture, avec potentiellement un élément un peu plus travaillé (genre un pendo en gif qui coure sur le fond). L'élément en plus, je le laisse de côté pour le moment ;) J'ai repris le dernier travail de YannK, c'est à dire une texture de fond étoilé, très sobre, que j'ai fait glisser vers du violet. Vous pouvez en voir deux versions, en plus clair sur la capture pour les écrans classiques (en moyenne 1024px de large), et plus foncé sur les captures des mobiles (en dessous de 600px) et très grands écrans (plus de 1600px de large). J'ai un peu foiré ma texture sous inkscape et il y a donc un quadrillage... ignorez-le, on l'aura pas sur le site web, c'est pas volontaire :P

Côté sémantique et accessibilité, je découpe le travail en trois formats : petit, moyen et grand. "Petit" entraine une modification de la feuille de style de base (@media only screen and (max-width: 600px) ), idem pour "grand" (@media only screen and (min-width: 1600px) ).

Côté code couleur, jusque là j'en utilise 5  (avec leur utilisation de base):
Couleur 1 = 8530BF (éléments en couleur de base, couleur du logo)
couleur 2 = 9073ffff (éléments de couleur secondaire)
couleur 3 = c673ffff (éléments au survol) => trop "rose", il faut que je trouve mieux. J'utilise la couleur 2, en fait, quand elle n'est pas déjà utilisée sur l'élément.
couleur 4 = ffffffff (fond de textes)
couleur 5 = 2d1040ff (police de base)

La couleur des textes varie suivant les éléments :
 - contraste sur fond coloré, comme dans le menu : couleur 4 (blanc)
 - Corps de texte = couleur 5 (un violet presque noir)
 - Titres = couleur 1 (la couleur du logo)
 - Les liens sont soulignés pour favoriser l'accessibilité, attribut "dotted" (moins lourd visuellement que la ligne pleine). S'ils ne sont pas visités : couleur 1. Une fois visités : couleur 2. Au survol : couleur 3.

Côté police... j'ai mis l'ubuntu en gras dans les titres, mais honnêtement, je ne suis pas sûre que c'est un élément de différenciation important...

À ce stade, je précise aussi que je me suis focalisée sur ces éléments :
- Trouver les couleurs de base
- Mettre en place les formes et organisation pour la barre de menu et le pied de page, et comment ça fonctionne avec les 3 formats d'écran.
- Tester le fond potentiel.

C'est donc là-dessus que je veux votre avis. La "page" elle-même ne correspond à rien : les wikis ont une autre tête, et nos pages statiques... aussi  ;)

Place aux images (et à leurs commentaires inclus dedans). Vous trouverez tout ça sur le Kloud, dans le dossier Khaganat/Temporaire/graphisme/siteweb. Il y a aussi le svg de mon travail à cet endroit. Et sinon, galerie Framapic, dispo pour 180 jours !

La version "moyenne" (la plupart des ordis)


La "grande" version (celles qui ont un super grand écran)



La petite, sur mobile, avec deux trucs : menu fermé ou ouvert.

12
Carnet d'inspiration / Architecture
« le: 13 décembre 2018 à 08:57:46 »
Jeu : saurez-vous reconnaitre l'usage premier de ces ruines ? Probablement trouvé dans une caverne de la Krypte, je pense...



N'est-ce pas fabuleux ?  :D

13
Annonces / AFK 2019
« le: 16 octobre 2018 à 22:58:15 »
EDIT : Date choisie le 30 mars, notez-le sur vos calendriers !

C'est l'heure du marronnier annuel, parce que plusieurs personnes réclament la date de la prochaine AFK... Pour rappel, si c'est trop loin pour vous, beaucoup de membres du projets seront disponible au Capitole du libre ( 17 & 18 novembre 2018) ainsi qu'aux Journées du Logiciel Libre à Lyon ( 23-24 mars 2019 ? pas encore de date officielle). Nous aurons un stand sur ces deux évènements.

Si vous ne savez pas comment ça marche et de toute façon, relisez pour éviter de répondre à côté de la plaque...
Le principal est décrit sur https://khaganat.net/wikhan/fr:afk. (Re)lisez ça tranquillement, afin d'être bien préparé à notre événèment.

Quand vous savez comment ça marche
Le Framadate est là : https://framadate.org/pHqZliPDdrsvN4pU. On cale la date, on verra le lieu ensuite. Notez que le 21 avril est une date intéressante : week-end de Pâques (donc 3 jours pour pas mal de gens), à cheval sur les 3 zones de vacances (donc plus simple pour s'organiser pour celles et ceux qui ont des enfants ; ou pas).

La date sera validée le 30 novembre, suivant les participations, ce qui laissera un peu de temps pour organiser la suite.

Nous avons une contrainte forte cette année, nous risquons d'être 20-25 personnes, toujours sans beaucoup de moyens. Un de nos membres a un gîte de grande capacité dans le Jura. Il y a aussi la possibilité qu'on trouve un lieu où se retrouver pour papoter/manger, et qu'on aille dormir ailleurs, ce qui serait possible sur Toulouse où beaucoup de membres habitent (et peuvent donc loger les autres, sans doute).

Si vous avez des contraintes en plus (ne pas dépasser X heures de route depuis chez vous, ne pas dépenser plus de X en budget) : soit ça vous va si c'est public et dans ce cas, merci de le préciser en répondant à ce message, soit c'est intime, et dans ce cas, envoyez un mail à contact@khaganat.net en précisant dans le titre "AFK" puis en exposant vos contraintes. Nous tenterons de faire au mieux.

14
L'autre jour, sur le salon khanat, ça causait du fait de choisir son sexe lors de la création de personnage, et du côté "reproduction de schéma" lié à ça. J'ai réfléchi à ça, j'en ai discuté avec notre modélisateur favori aussi.

Pour reprendre la description des races et les questions de dimorphisme sexuel :
- les spadzura sont non-sexués
- les ophidra sont des reptiles non mamaliens, on peut raisonnablement penser que le dimorphisme sexuel n'est pas marqué
- les quetzara sont des aviaires ; le dimorphisme peut exister au niveau du plumage (textures), peut-être sur la taille (et encore)
- les tcara et ucikara sont des mammifères et ont été pensés pour être proche des humains, physiquement. Donc il y a un dimporphisme sexuel qui peut être marqué (progestérones et mamelles, testostérones et muscles saillants), mais il y a aussi possiblité de trouver des personnes intersexes et d'autres dont les caractères sexuels sont peu marqués voir ambivalents.
- les runzatra sont un peu à part, elles ne sont pas sexuées mais peuvent prendre des apparences variées, y compris imiter des caractéristiques sexuelles d'autres espèces. C'est à mon avis la race qui aura potentiellement le plus de variétés de formes et donc celle qui sera le plus complexe à intégrer dans la création de personnage.
 
Pour préciser le débat, je parle de "sexe" au sens biologique classique, sans le lier au "genre" (ressenti ou assigné) des personnes, sinon cette conversation va devenir sacrément complexe.

Ma proposition première était de virer ce curseur mâle/femelle, parce qu'après tout on s'en fiche, et que si on veut faire une ucikara à forte poitrine et forte barbe, pourquoi pas ?

Aspect technique :
Créer des races non humaines (même si humanoïdes) est délicat car il faut bien concevoir les choses. Ophidra, quetzara et runzatra vont nous demander des vrais bons concept art si on veut que ça ressemble à quelque chose. YannK s'inspire des cutes pour les spadzura, donc ceux-là devraient être plus "faciles".

Pour les cas de dimorphisme sexuel, donc nos tcara/ucikara, YannK m'a fait remarquer que le souci était aussi lié à l'optimisation des vertex. Ou Shapekey. Enfin, il en dira plus, mais en gros, un modèle typé "masculin" sera optimisé sur les effets de la testostérone (muscles saillants ici et là), un modèle type féminin est optimisé sur les aspects progéstérones (hanches plus charnues et poitrine) et que permettre plus de variété complexifie énormément la modélisation, parce qu'il n'est pas possible d'optimiser les modèles de la même façon. Ce n'est pas impossible, mais demande un travail qui est actuellement hors de notre portée, alors que reprendre des modèles classiques est plus facile.

Retour à la discussion gamedesign

L'une des possibilité serait de garder un typage, mais de ne pas faire mention du masculin et féminin.

Une autre solution serait d'imaginer les tcara et ucikara beaucoup plus androgynes de base, et donc avec peu de différence physique lié aux hormones. Cette idée (privilégier les races sans dimorphisme sexuel dans un premier temps, et gérer bien les autres ensuite) est intéressante sur un plan technique et éthique, mais pose deux soucis, l'un au niveau de la lore, l'autre au niveau de la capacité d'immersion.

Côté Lore : les espèces les plus courantes dans les Plaines d'Astharie restent les ucikaras, tcara et runzatra. Les quetzara sont plus rares, les ophidras plus encore, les spadzura quasi inexistants. Là, on va être dans une représentation inverse... Il est possible de faire évoluer l'UM1 pour un autre type de représentation, mais il faut savoir vers où, et que ce soit cohérent avec les cultures de chaque race.


Côté immersion : si on a gardé des mammifères à la gueule assez humaine, c'était justement parce que beaucoup de joueuses lambda n'ont pas la capacité ou l'envie de se projeter dans un corps et une culture trop extraterrestre. Ne pas avoir nos mammifères va restreindre considérablement la cible qu'on peut toucher.

15
Annonces / Khanathon : que fait-on avec Godot ?
« le: 28 septembre 2018 à 17:49:08 »
Nous avions l'été pour explorer Godot et voir si on l'utilisait pour le client, en remplacement du NeL actuel, ou pas. Il va être temps de faire le point et voir où on va.

Au menu de ce Khanathon :
- Est-ce qu'on fait un client de jeu avec Godot ? Je crois que la réponse penche vers un oui. Mais est-ce qu'on le fait multijoueur ou est-ce qu'on se contente dans un premier temps de s'en servir en mode "solo" afin de tester des hypothèses au niveau design et visuel ?
- Est-ce qu'on lâche complètement le client actuel ? Pas de librairie blender2nel ?
- Qui veut bosser sur quoi ?
- Qu'est-ce qu'on va faire ?

Je suis un peu fatiguée au moment d'écrire ce message donc mes idées sont peu claires et la présentation du Khanathon mérite d'être affinée. Ça tombe bien, vous pouvez le faire aussi :P

Côté réunion, je vous propose deux choses :
- Avant tout, ce sujet est là pour ça, vous pouvez laisser vos réactions, et puis c'est bien adapté pour développer des argumentaires et des idées.
- Je ne vous propose pas "une" réunion pour le moment, ne connaissant pas les disponibilités de chacune, mais je vous invite à causer du sujet lorsque vous êtes en ligne ;) Et afin de suivre le plus important, merci de recopier ensuite ici les bouts de discussions utiles (ce qui a fait avancer le schmilblick).

Je vous laisse vous emparer de tout ça. J'aimerais que d'ici vendredi prochain, un plan d'action se dessine, afin d'éviter de se disperser trop et de perdre du temps à faire des trucs qui ne serviront pas.

Pages: [1] 2 3 ... 20