Forum Khaganat

Khanat => Général => Discussion démarrée par: Zatalyz le 17 juin 2013 à 14:56:25

Titre: Fragment de rêve
Posté par: Zatalyz le 17 juin 2013 à 14:56:25
Ce texte est disponible sur la mediateki, ici, oui, là. (http://http://khaganat.ninm.net/mediateki/fr:auteurs:anonyme:reveur)

Il est posté dans "anonyme" ce qui veut dire... que vous avez le droit d'en faire ce que vous voulez  :D

Si vous avez envie de le réécrire, c'est possible !

Et si ça a un petit goût de log... ce n'est pas pour rien.  ;)

Je vous le met aussi dans sa version forum, pour ceux qui ont la flemme d'aller corriger les fautes :p
Pendos et échos
Citer
Attention aux Brumes, elles nous cernent de partout, elles n'attendent qu'un faux pas, qu'un rêve égoïste, qu'un songe déplacé pour nous...

La runzatra s'inclina devant l'ushikara, la main sur le coeur. Ce dernier lui rendit son salut. La première s'était depuis quelques temps déjà Eveillée dans le Rêve ; le second commençait tout juste à ouvrir les yeux sur le monde. Elle le vit tenter de faire fonctionner un kom inexistant et en souriant lui expliqua :

-Nous sommes encore relié à un autre univers, des échos de fantômes. Mais le lirri'a va prendre fin.
L'ushikara hocha la tête :
-Un nouvel éon viendra.

Un nouveau Rêveur dans le Rêve... donc peut-être bientôt un Rêve plus concret. La runzatra grommela, tentant de retrouver ses formules pour modeler un peu le rêve alentours, mais l'Oubli des Brumes s'accrochait à ses circuits.

Enfin la mémoire lui revint. Elle mena l'ushikara vers un bout de plaine désert. On n'entendait que le vent dans les arbre et les cris d'oiseaux invisibles.

-Regarde bien aux alentours... Maintenant pense très fort à une petite bête à écaille qui est succulente en roti.

Il ferma les yeux et se concentra. Une nuée de pendo apparu soudain autour d'eux.
-Oh ! J'suis trop fort ! s'exclama l'ushikara.
-Ho, t'as rêvé trop fort ! On est envahi !
-Miam ! Ca va faire plein de roti !

Elle se mit à rire. Prenant un air penaud, il tenta de se justifier :
-C'est juste que j'avais très faim
-Un festin de roi ! Mais pour les attraper...
-Y'a des rois dans le khanat ?
-Des animaux légendaires. Des chimères. Des contes pour enfants... On raconte d'ailleurs... Qu'un roi pendo est caché sous une colline et il donne à qui aide ses sujets le pouvoir suprême... pouvoir voir le monde par les yeux d'un pendo !

L'artficiel se mit à rire en finissant son histoire :
-C'est bien une idée de pendo !

L'ushikara regardait les bestioles qui grouillaient autour :
-C'est une vision un peu terre à terre, non ?
-Au ras des paquerettes !

Il observa la pelouse, des fois que des pâquerettes apparaissent comme les pendos, puis prit un air déçu :
-Pas de pâquerettes, pour faire un peu de verdure avec les rôtis.

La runzatra déclara cependant :
-Tu as les pouvoirs du rêve en toi, je le sens ! Tente de dire "slacha tépéPosFlag Picdeux". Prononce bien les majuscules !

Ils se retrouvèrent soudain sur un piton rocheux surplombant un décor de bord de mer. Plus bas, une construction posée sur l'eau attirait le regard. Tout était calme, vide.

La runzatra s'assit, contemplant l'horizon, son compagnon la rejoignant. Elle soupira !
-C'est beau hein ?
-Très.
-Mais vide et voué à disparaitre. Encore les échos d'un rêve précédent.
-Disparaître ? Pourquoi ?
-Parce que c'est un autre rêve qui va débuter.
-On ne peut pas reconstruire un rêve en récupérant les échos d'un précédent ?
-Celui-çi n'est pas destiné aux ras
-Oh... fit l'ushikara en se demandant qui d'autre pouvait bien rêver que les ras.
-On pourrait, mais ce serait jouer avec les rêves... et la Police risquerait d'intervenir.
-La Police des Rêves ne veut pas ?

Elle frissonna en songeant à eux. Mais il fallait expliquer à ce Rêveur pour éviter de le perdre :
-La Police veille à ce que le Rêve respecte certaines règles.

Il eut un air surpris :
-Des règles dans un rêve ?
-Oui, elles sont toujours là. En général on n'en a pas conscience, car on laisse le rêve nous guider. C'est ce que font la plupart des ras en dehors des lirri'a, laisser le rêve les modeler, décider de leurs vies. Mais quand les ras décident de prendre leur vie en main et de rêver, alors, on découvre que tout pouvoir a ses règles. Peut-être pour nous éviter de nous détruire. Les règles ne sont pas dures à respecter en fait. Elles nous protègent. Mais quand la Police intervient...

Elle tremblait de peur en évoquant cela. L'Ushikara demanda :
-Elle ne nous protège pas, elle ?
-Si on la voit, c'est qu'il est trop tard. Cela veut dire que les règles ont été transgressées et ils rectifient sans se préoccuper de ce que nous sommes. Pour eux, nous ne sommes que des poussières... Des pixels dans la toile du Grand Ordinateur.
-Ça a comme un arrière-goût de ... définitif...
-Oui...

Un silence s'installa un moment, tandis que chacun méditait sur les sombres forces qui habitaient les rêves et le Khanat. Puis la runzatra s'exclama :
-C'est peut-être exagéré ! Mais peu de gens peuvent en parler, alors on a le droit d'imaginer le pire.

L'Ushikara décida qu'il aimait autant ne pas croiser la police s'il avait le choix.

Et les Brumes, ce soir là encore, recouvrirent le monde. Mais personne ne s'en souvint.