Passer le menu

Auteur Sujet: Natte alitée  (Lu 982 fois)

gpsqueeek

  • Citoyen du Khanat
    • Voir le profil
Natte alitée
« le: 23 août 2018 à 21:46:27 »
Bonjour à toutes !

Petit point natalité parce que'il y a des questions que je me pose... Donc déjà, j'ai bien compris que les naissances par reproduction, c'est relativement rare puisqu'il y a le revif. Mais il y en a. Est-ce qu'il peut donc y avoir des frères et soeurs ? Voire des jumeaux ? Ont-ils des liens aussi forts que ce qu'on trouve chez nous en vrai (des fois) et dans les histoires ? Est-ce que ce lien s'amenuise, voire peut disparaitre avec les revifs ?
Un point lié, est-ce qu'il faut des moyens de contraceptions pour celles qui veulent "s'amuser" sans avoir des enfants à charge ou il suffit de ne pas rever d'enfant ? Quid des MST (et maladies en général en fait) ? (oui j'ai lu le post sur la nudité et je sais qu'on ne parle pas de faire du porno hein, mais s'il y a reproduxion sexuée, je pense que la question se pose)

Merci pour vos éclaircissements !

PS : Je me pose ces questions en vue d'une éventuelle rédaction pour la Mediateki, pas seulement en terme de ce qu'on peut faire dans le jeu, plus dans l'univers en général

Lyne

  • Cobaye blonde
  • Modérateur Global
  • Résident du Palais
  • *****
    • Voir le profil
Re : Natte alitée
« Réponse #1 le: 23 août 2018 à 22:42:45 »
Alors... Ma vision, à compléter / corriger par toutes les autres bien sûr.

Je dirais que les naissances par reproduction ne sont pas forcément rares. Mais loin d'être fréquentes, c'est certain : pour concevoir un enfant, il faut les éléments physiques traditionnels (encore que je m'interroge sur ce dernier point...) d'une part, et le fait que les deux parents Rêvent l'enfant à venir. Ou les enfants à venir. J'imagine qu'il est plus simple d'avoir des naissances multiples chez les ovipares, mais rien ne les empêche non plus chez les vivipares. Par contre, je n'ai aucune idée de ce que ça donnerait chez les runzatra (tant qu'ils ont ce nom), parce que je ne visualise pas bien le processus de fabrication/conception. Bref... Frères et sœurs, oui, sans hésiter, du moment que les parents veulent plusieurs enfants. Éventuellement très espacés en temps, mais n'empêche. Jumeaux, pourquoi pas, si les parents sont assez fous pour vouloir s'imposer ça.

Les liens entre eux, maintenant. Je dirais que c'est le fait de vivre des choses ensemble (que ça soit in-utero ou ensuite) qui forge ces liens. Donc je suppose qu'ils peuvent être aussi forts ou distendus que chez nous. Et qu'ils peuvent évoluer avec le temps, la séparation, la distance, le fait de vivre des choses différentes... Le revif, peut-être pas en tant que tel (encore que mourir peut être une expérience traumatisante). Par contre, l'Oubli peut jouer : l'Oublieux n'ayant, par définition, plus de souvenirs de son passé, peut avoir perdu l'expérience commune. Ou pas. Après tout, le lien peut aussi perdurer et aider l'Oublieux à retrouver qui il était.

Après... C'était quoi la question suivante... Ah oui, du point de vue médical...
Vu comment je vois la conception, du coup, pas besoin de contraception : c'est plutôt d'avoir des enfants qui demande un effort.
Pour les maladies en général... Il faudrait que j'arrive à refaire une synthèse de différentes discussions et textes... Il me semble que les maladies sont plutôt perçues comme des manifestations d'un déséquilibre (personnel du ra, ou du monde), bien qu'elles soient assez fréquentes dans le Delta si j'en crois l'article dans l'UM1 (mais c'est peut-être une conséquence de l'état d'esprit des ra du crû). Alors... Probablement pas de MST, mais les ra peuvent être malades, c'est certain. Pour le reste, ça pourrait être un bon sujet à discuter en Khanaton : "Les grandes épidémies". Ouais....  >:D
Je mets ici quelques liens sur le sujet :
https://khaganat.net/um1/fr:delta
https://khaganat.net/mediateki/fr:auteurs:lyne:reve_ordinaire:049 et https://khaganat.net/mediateki/fr:auteurs:lyne:reve_ordinaire:054

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re : Natte alitée
« Réponse #2 le: 24 août 2018 à 08:57:44 »
Sur le chapitre des maladies, je dois justement poster aujourd'hui un texte sur la perception d'une "maladie" spécifique dans le Khanat... c'est mental, c'est pas complètement la question, mais c'est contagieux. Ça tombe bien :P

Pour moi, l'influence de l'esprit sur la matière est assez forte chez les ra et les maladies physiques se déclenchent quand elles sont en état de faiblesse, elles servent de révélateur de ... quelque chose. Ce qui n'empêche pas les ra d'être des porteurs sains de divers trucs, qu'ils peuvent se refiler lors de contact plus ou moins intimes. Le schéma d'une épidémie de ce genre serait probablement dû à une contamination mentale : un premier ra se pose des questions sur sa relation et développe des symptômes physiques, préviens son compagnon qui découvre à son tour des symptômes, qui va alerter ses divers amants... et à un moment on a une bande de ra, n'ayant pas forcément eu l'occasion de s'échanger des trucs, qui a entendu parler du fait qu'il y a une maladie et s'examine le nombril (ou autre partie du corps...) avec inquiétude en se demandant s'il est touché (et l'angoisse va peut-être bien faire apparaître les symptômes). Une grosse épidémie peut se répandre (quel que soit son origine) parce que les ra commencent à psychoter sur leur atteinte et sont persuadés que leur voisin a des signes : il y a rêve collectif (ou plutôt cauchemar) d'épidémie.

Pour faire le parallèle avec notre monde, je dirais que l'aspect psychosomatique des maladies est une réalité certaine et que le ra combat les bactéries et virus (ou y succombe) avant tout avec la force de son inconscient. Oui oui, son inconscient, car le Rêve est délicat à manier avec la partie consciente, mais puissant avec la partie inconsciente  ;) C'est important à comprendre car des maladies comme acte de volition, ce serait vraiment stupide. Il en est de même pour les bébés, j'y reviens ensuite.

Ce qui ne veut pas dire que les virus et bactéries n'existent pas. Simplement qu'elles ne rêvent pas assez fort pour conquérir un ra. Et si c'était le cas, il faudrait donner le statut de ra à un virus ou une bactérie ! Pour moi, le Delta est un environnement naturellement propice à ces vraies maladies : vive les marécages. Et les maladies en question profitent des moments de faiblesses des ra pour se déclarer, plus efficacement que dans des zones comme Hoslet ou Natca où il ne doit pas traîner énormément de trucs dans les rues. Les ra du Delta ayant intégré ce fait, acceptent peut-être aussi plus d'exprimer les problèmes via diverses fièvres. Et les voyageurs ayant entendu parler de ces fièvres s'attendent à les chopper : le déséquilibre mental se créé là, dans la certitude qu'on va aussi y passer parce qu'on est dans une région sordide.

Pour la natalité, la première chose c'est que la reproduction n'est pas nécessaire à la survie de la race et on peut envisager que l'aspect pulsionnel aie été désactivé depuis quelques millénaires. Et il vaut mieux pour éviter la surpopulation. Ce qui n'empêche pas certains individus d'avoir des relents archaïques et l'envie étrange de s'infliger ce genre de contraintes : changer les couches, mais quelle idée... Mieux vaut recueillir des Oublieux ! quoique, il faut aussi changer les couches de certains.

Bref, par défaut, l'organisme des ra est calé en mode "pas d'enfant". Il n'y a donc pas de question de contraception à avoir. Les bébés arrivent à cause de désirs plus ou moins inconscients. Comme ailleurs, ces désirs peuvent se retrouver manipulés par le reste de la société, les proches, les circonstances ; on peut aussi être persuadé d'une chose au niveau conscient et découvrir qu'une partie moins consciente de nous est d'un autre avis et a pris le contrôle des fonctions reproductrices. Dans un sens ou dans l'autre : des grossesses non prévues peuvent arriver (même elles seront toujours "désirées" d'une façon ou d'une autre), et ne pas arriver à avoir un bébé alors qu'on essaie avec application aussi. Après, pour les jumeaux, la fratrie etc, je partage l'avis de Lyne et je n'ai rien de mieux à ajouter.

Lyne s'interroge sur la nécessité des éléments physiques traditionnels et j'avoue que ça me questionne aussi. Les ra restent des animaux (ou des plantes ou...), ils sont pour la plupart outillés comme les espèces non rêvantes (runzatra mis à part, encore que... mais je garde le sujet de la reproduction runzatra pour une autre fois), et ont potentiellement gardé le fun des activités sexuelles, même si la nécessité biologique est moins importante. Pour le dire autrement : ce serait dommage de ne pas profiter d'organes dédiés au plaisir, même si ça ne sert plus de motivation à supporter des gniards. Et même si ça ne prend pas, il y a quand même échange de matériel génétique dans ces activités. Mais est-ce qu'il peut y avoir procréation s'il n'y a pas eu cet échange génétique ? Je parle surtout pour les ucikara, tcara, ophidra et quetzara (même si ces deux derniers ont la capacité de se reproduire avec des drôles de trucs). Il me semble que les bébés sont un peu plus que leur(s) parent(s), quoi qu'il arrive. Et que ce "un peu plus" est amené par le fait qu'il y aie un échange. Je crains qu'un enfant conçu par un seul parent ne soit qu'une extension du parent en question, une sorte de marionnette, de projection. Désirer si fort un enfant sans le vouloir comme un partage, un échange, me semble très questionnant. Je veux dire : c'est une chose de vouloir un gamin seule et d'aller chercher du matériel génétique pour lancer la machine, sans rien demander de plus : il y a quand même l'idée qu'il est nécessaire d'avoir un "autre" à un moment. S'en est une autre de jouer à la vierge, de refuser ce contact avec autrui tout en souhaitant un enfant qui n'a aucune nécessité d'être dans cette société... Et donc, est-ce possible, ou pas ?

gpsqueeek

  • Citoyen du Khanat
    • Voir le profil
Re : Natte alitée
« Réponse #3 le: 24 août 2018 à 10:12:10 »
Merci pour ces précisions ainsi que pour le texte sur l'épidémie (hop, un morceau de Madiateki de digéré) !  :dance:

Tags: