Passer le menu

Auteur Sujet: La Ville, le Dehors et les Sources (+factions, guildes,etc)  (Lu 1978 fois)

YannK

  • Maître de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
La Ville, le Dehors et les Sources (+factions, guildes,etc)
« le: 29 novembre 2012 à 08:03:29 »
La ville souterraine - Ratmidju
En partant de l'idée d'une ville souterraine, qui serait une entité en elle-même comme l'a décrite Vaiatua (un peu inspirée des Cités Obscures, de la ville de Dark City par exemple), on pourrait estimer qu'il s'agit de la résurgence des derniers systèmes intacts de l'ordinateur quantique qui tentent de s'étendre pour organiser le monde. D'où le développement d'une technologie basée sur le métal, les sytèmes électroniques etc. Elle s'étendrait en sous-sol, la surface étant largement dominée par le Dehors, Culno.
Ratmidju vient du lojban, et se compose de ratni, atome, insécable et midju, qui signifie centre. Et puis comme ça on a rat dans le nom ^^

Le Dehors, Culno
La surface est la zone la plus touchée par les variations quantiques à cause du crash (la magie)
Le terme culno veut dire 'intégralité' en lojban

Les sources, [cripu ?]
Les Sources, appelées cripu (pont en lojban), sont des zones où les deux systèmes s'affrontent, ou des interfaces leur permettent de tenter de s'emparer des systèmes de l'autre. Cela entraîne des singularités, des soubresauts quantiques qui expliquent que cela soient des zones intéressantes pour les Rats de contrôler. Pour éviter les massacres passés, les affrontements pour leur possession en ont été ritualisés, et comme chaque source possède quelques caractéristiques plus ou moins prévisibles (avantages, apparition de ressources...), chaque source a fini par être désignée de façon précise, ainsi que le groupe qui en bénéficie.
Pour retirer les bénéfices, il est nécessaire d'y installer des appareillages, qu'ils soient magiques ou technologiques, ce qui ne permet pas d'en tirer les mêmes choses. En outre, cela influe sur la destinée du combat entre ratmidju et culno, et la quantité d'un type d'interface ou l'autre peut affaiblir culno ou ratmidju, ou la renforcer, ou la déstabiliser (on est libres ^^), ce qui peut expliquer l'apparition de nouvelles zones, le changement de nature de certaines (si RyzomCore le permet)...
Comme les Rats ont besoin des deux technologies pour survivre, ils doivent veiller à ce que l'équilibre soit plus ou moins maintenu.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

YannK

  • Maître de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #1 le: 29 novembre 2012 à 08:08:11 »
L'idée est de proposer une façon d'employer le code des avants-postes, avec les foreuses et arbres-vrilles, mais d'une nouvelle façon. Il serait bien que les bâtiments soient plus technologiques quand on met des technologies ratmidju (comme les bâtiments Karavan actuels de ryry) et plus naturelles (comme les batiments actuels des AP de ryr) pour les technologies culno
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Vaiatua

  • Modérateur Global
  • Résident du Palais
  • *****
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #2 le: 21 janvier 2013 à 21:42:12 »
Discussion du 17/01/13 au sujet des factions

Factions

Spoiler for Hiden:
Vaiatua :   sinon ton post m'a fait réfléchir sur une autre question : les factions, guildes, organisations
   Zatalyz :   Ah les factions, guildes, organisations... vaste débat ^^
   Zatalyz :   il y a des trucs à penser et repenser là dedans ^^
   Vaiatua :   oui alors pour les factions je vois ça un peu sur le principe des tribus d'atys
   Vaiatua :   c'est-à-dire pas comme des blocs figés de type Kami vs Kara vs Maraudeur
   Vaiatua :   mais plutôt comme des alliances à nouer autour d'au moins un alignement secondaire en commun
   Vaiatua :   Un syndic de quartier marchand, une organisation criminelle, un lobby, un culte...
   Vaiatua :   une tribu bien sûr
   Zatalyz :   Oui, des tonnes de petits groupes
   Zatalyz :   qui s'agglomèrent s'ils ont des buts communs
   Zatalyz :   et peuvent aussi bien devenir rivaux s'ils veulent la même chose...
   Zatalyz :   donc, plus de faction, mais des organisations, et des alliances. Je ne sais pas quel place on laisse aux guildes ?
   Zatalyz :   les guildes, les joueurs y sont attachés... je pense que pouvoir faire partie en même temps de plusieurs organisations et d'une guilde (par individu) permettra de casser le fait qu'on s'enferme en guilde
   Zatalyz :   je ne sais pas... ^^
   Vaiatua :   soleane est pour le GvG et je trouve ça pas mal aussi par contre je me demande où placer les enjeux de guilde, d'organisations
   Vaiatua :   exemple : un réseau vient de s'ouvrir
   Vaiatua :   deux camps s'affrontent sur la source
   Vaiatua :   ce sont deux organisations
   Vaiatua :   l'une des deux remporte la victoire
   Vaiatua :   elle va avoir des droits sur le réseau
   Zatalyz :   C'est là où ça devient complexe : quel type d'organisation pour quel type d'event/enjeu/récompenses ?
   Vaiatua :   logiquement toute alliance doit avoir les mêmes droits en matière de récompenses PvP
   Vaiatua :   exemple : si une tribu remporte un nouveau réseau de ratmidju en gagnant le combat de source : cela devient un quartier de basse caste
   Vaiatua :   mais ce n'est pas figé et ça pourra changer en cas de négociation ou de conflit PvP
   Zatalyz :   je crois que le souci, c'est que nos sources sont pour le moment très flou sur ce qu'elles amènent et ce qu'elles changent.
   Zatalyz :   donc dur de savoir comment elles sont gérés pour les groupes
   Zatalyz :   groupes eux-mêmes encore trop flous dans leurs fonctionnement et imbrcation ^^
   Vaiatua :   si c'est comme sur ryry les guildes/organisations voudront surtout s'approprier les régions (challenge PvP) proche de leur identité
   Vaiatua :   Mais effectivement il faut réfléchir au fonctionnement des groupes
   Vaiatua :   je trouve que c'est une réflexion qui doit précéder celle sur les sources
   Zatalyz :   tiens je partais dans l'autre sens ^^
   Zatalyz :   du moment qu'on se croise à un moment
   Vaiatua :   ben pour les sources on en sait quand même beaucoup
   Zatalyz :   il y a une chose que j'aimerais qu'on garde : que l'affrontement pour les sources se fasse dans un esprit aussi "chevaleresque" que possible.
   Zatalyz :   j'ai envie de pvp d'honneur ^^
   Vaiatua :   les récompenses sont liées à zbasu ou lakne (ça peut être des buffs ou des briques spéciales de l'un ou l'autre arbre de compétence)
   Vaiatua :   oui oui
   Vaiatua :   tout ce qui touche aux sources et lié au combat épique. c'est la raison d'être des jeux d'arène
   Vaiatua :   cela dit des guides et organisations ne seront pas du tout chevaleresque
   Zatalyz :   oui, ça, par contre, pas de souci !
   Zatalyz :   vive la criminalité et les escrocs ^^
Les enjeux de factions à Ratmidju

Spoiler for Hiden:
Vaiatua   : bon jusque là ça va mais il nous faut aussi aborder la question de la faction
   Vaiatua   : car il y aura des organisations qui agiront comme des factions et d'autres non
   Zatalyz   : Et bien, si on les laissaient se créer ?
   Zatalyz   : Et lorsqu'elles se mettront en place, on les ajoutera ( avec un cc faction fermé ?)
   Zatalyz   : ou tu pense qu'il faut controler ça en amont ?
   Vaiatua   : alors je suis pas d'accord de se dire qu'elles vont juste se créer toutes seules ! sans un gameplay simple et encourageant pour amener la création de factions
   Zatalyz   : J'ai bien envie de voir les structures qui émergeront de la part des joueurs, dans l'ensemble. C'est une véritable expérience sociale. Mais je peux comprendre les réticences aussi.
   Vaiatua   : ben le côté expérimental est intéressant mais côté joueur ce sera quelque chose qui manque
   Vaiatua   : il y a des jeux sans faction, hein, avec uniquement du GvG par exemple
   daeldir   : Vous pouvez laisser emerger les factions, mais essayer de faire en sorte qu'il n'y ai pas besoin d'admin pour les "ajouter". (officialiser)
   Vaiatua :   déjà ! et puis rien qu'une interface d'officialisation comme pour la création de guilde, donne davantage envie d'en créer une
   daeldir :   Peut être un système d'évolution des PNJs, dont la population et les occupations vont évoluer en fonction des actions des joueurs qui appartiennent à la même "faction" (groupe).
   Vaiatua   : oui ça c'est un projet qu'on évoque avec les régions d'enjeux PvP
   daeldir    : Si quelqu'un crée une guilde, la guilde gagne des PNJs. Le comportement des PNJs dépend du comportement de la guilde.
   daeldir   : Et il y a différentes structures, guilde/gouvernement…
   Zatalyz   : Intéressant que les PNJ appartiennent à la guilde...
   daeldir    : Qui ont la même "base" : un groupe de personnes,
   daeldir    : mais pas le même fonctionnement.
   daeldir    : Les règles qui régissent une guilde, une religion, une faction, un gouvernement sont différentes.
   daeldir :   Mais les joueurs peuvent créer chacun de ces systèmes, et chacun de ces système peut se voir attribué des PNJs.
   Vaiatua : par exemple, un réseau de la ville s'ouvre avec un event PvP de Source : une "faction" joueur l'emporte > le quartier de la ville est "aux couleurs" de cette faction
   daeldir :   (et à la création ou en évoluant, les PNJs peuvent cumuler les systèmes auxquels ils obéissent)
   Vaiatua :   il faut que ce soit très souple et que cela puisse changer très rapidement
   Vaiatua :   car si le quartier est ensuite occupé par une faction très différente, ses PNJ doivent changer en conséquence
   daeldir :   Il peut aussi y avoir des PNJs neutres, ou indécis.
   daeldir :   Et en dehors des events, la possession de quartiers peut changer aussi, plus lentement.
   daeldir :   Un event pour la possession d'un quartier, pour expliquer le changement de bord de la population peut être "sanglant" (révolution ?)
   daeldir :   Mais si ça n'a pas été le cas, le quartier est "occupé", et il peut y avoir de la résistance de la part des PNJs (occupation type triades)
   daeldir :   Au final, ça peut nous ouvrir pas mal de portes du point de vue des PNJs, leurs comportements, leurs liens avec les joueurs, leur répartitions géographique…
   Zatalyz :   (je, heu... je viens de trouver un type qui cherche à modéliser des batiments dans un projet de jeu, comme ça, pour remplir son book...)
   daeldir :   (mais niveau code :-°)
   Vaiatua :   (wahou Lyz)
   Vaiatua :   j'aime bien ton idée Daeldir
   Vaiatua :   ça pourrait faire partie du contenu lié à la faction ! un membre d'une faction peut interagir avec les PNJ des zones d'enjeux PvP
   Vaiatua :   pour les acquérir à sa cause
   Vaiatua :   des interactions de corruption aussi
   daeldir :   Oui.
   daeldir :   Et même dans le cas où la zone appartient déjà à la faction,
   daeldir :   il faut renforcer la fidélité.
   Vaiatua :   et écouter leur point de vue sur les conditions de vie (des dialogues édités par l'animation crypte en fonction de la faction au pouvoir dans la région)
   daeldir :   (c'est du PvP, normal, si on tire dans un sens, faut pouvoir contrebalancer)
   daeldir :   On peut aussi pourrir sa propre réputation
   daeldir :   (monter les taxes, ces trucs là)
   Vaiatua :   les quêtes doivent être là pour améliorer ou pas l'opinion des habitants PNJ
   daeldir :   Genre, évènement sanglant, occupation du quartier, tonsure des citoyens jusqu'à ce qu'ils embauchent une autre faction pour nous virer
   daeldir :   (stratégie à court terme mais qui rapporte un max…)
   daeldir :   veut les faire souffrir, les PNJs >:-)>
   Zatalyz :   ça devient du jeu de gestion... ça peut être génial
   Zatalyz :   mais ça va demander de sacrés ajouts, hein ^^
   Vaiatua :   j'aime bien l'idée d'interaction poussée dans un sens ou l'autre avec les PNJ, associée aux quêtes, pour modifier la réputation de la faction
   daeldir :   Du jeu de gestion, mais on reste "dans" la ville, ce qui nous change du jeu de gestion où on est "au dessus" de la ville
   daeldir :   En restant dans la gestion, on peut aussi avoir des PNJs à des postes importants.
   daeldir :   En intéragissant avec eux, si on en a le pouvoir (un chef d'une faction est le seul à pouvoir donner des ordres à un ministre de cette faction),
   daeldir :   on peut régler la direction que prend la ville.
   Vaiatua :   de même, un joueur d'une faction Y peut vouloir monter sa réputation avec la faction Z en effectuant des quêtes où en dialoguant avec les PNJ
   daeldir :   Taxes, constructions, types de travails, diplomatie…
   Vaiatua :   alors ce qui est un peu compliqué c'est que seules trois castes dirigent vraiment la ville (et trois castes dirigent les camps de culno)
   daeldir :   Je parle de la ville, mais comme je n'ai rien suivit, ça peut être juste les quartiers, ou je ne sais quoi
   daeldir :   C'est juste donner du pouvoir au joueur, par rapport à sa hiérarchie dans la guilde/faction/machin, à la fois vis à vis des joueurs, mais aussi des PNJs, et donc de l'orientation prise par ceux-ci.
   Zatalyz :   montre tous les sujets du forum et de la dropbox à Daeldir ! Go !
   Zatalyz :   (je rigole, tes idées sont biens même si t'as rien lu ^^)
   Vaiatua :   localiser les factions importantes dans des quartiers et permettre une interaction poussée avec les PNJ de ces lieux de faction pour donner une coloration particulière et permettre aux autres joueurs d'interagir avec la faction
   Vaiatua :   j'avais commencé à voir cela par rapport aux PNJ entourant chaque branche de compétence qui aura son contenu dédié
   Vaiatua :   mais pour les factions PJ c'est une super idée
   daeldir :   est en train de balancer les idées qu'ils se reservait pour son propre mmorpg personnel…
   Zatalyz :   La même idée servira différement Daeldir ^^
   Zatalyz :   j'aime bien l'interraction avec les pnjs pour les rendre plus/moins loyaux... ça me plait beaucoup ça
   Vaiatua :   j'avais des idées d'ajouts pour les orientations criminelle et politique justement avec la corruption, la persuasion... notamment avec la proposition de la prison... étendre cela aux enjeux de fame en général est une très bonnne idée
   Vaiatua :   et j'imagine bien les PNJ faire des remarques éditables par l'animation pour donner la tonalité de la faction
   Vaiatua :   "On mange pas à notre faim", "Il n'y a pas d'objectif de vie plus louable que la Symbiose !" ...
   Vaiatua :   si on lance le jeu sans faction préconçue : les premières factions seront les guildes mais pour pouvoir remporter des enjeux PvP de Source il faudra que ces guildes constituent des alliances où des organisations : ce sera la naissance des factions joueurs
   Vaiatua :   j'aimerais quand même qu'on accompagne cela du mieux possible pour permettre une richesse dans la création des factions... sinon ce sera le plus basique Culno vs Ratmidju ou quelque chose du genre qui se mettra en place
   Vaiatua   et on voulait justement éviter des clivages d'emblée
   Zatalyz :    http://wiki.techhaven.org/images/f/f2/N ... ations.jpg
   Vaiatua :   si on accompagne et encourage la création d'organisations, certaines deviendront directement des factions quand le moment sera venu
   Zatalyz :   (tableau des factions d'un jeu, amis/ennemis etc)
   Zatalyz :   (j'adore ^^)
   Vaiatua :   (^^ très sympa)
   Zatalyz :   Bon, aider à avoir un certains nombres de factions, dont les enjeux se concentrent sur les sources, ok
   Zatalyz :   mais faction à but source/pvp/baston uniquement ? C'est gênant, d'une certaine façon.
   Vaiatua :   tout à fait ! il faut qu'une faction ait aussi une vision commune et puisse ajouter cette vision au jeu
   Zatalyz :   on va encore se retrouver avec des neutres qui ont envie d'être reconnus comme factions (6 ou 7 factions de plus) ^^
   Zatalyz :   et si tu ne veux pas choisir de faction ? être un vrai neutre ?
   Zatalyz :   n'aime pas se faire enrôler, sauf pour infiltrer
   Vaiatua :   ben tu peux... pourquoi pas
   Vaiatua :   il y aura du contenu lié à ton savoir faire (exemple : jouer un voleur ou un maître de la douleur ou un tavernier ou un vendeur de légume etc...)
   Zatalyz :   Bon. Je balance une idée en vrac. Imaginons 8 Maisons, et 8 Sources. Une dernière Maison, qui regroupent ceux qui ne veulent pas se battre.
   Vaiatua :   donc il y aura à faire en dehors des factions à enjeux PvP ou politiques
   Vaiatua   imagine.
   Zatalyz :   Une maison (faction) sera constitué de tout et n'importe quoi. Le but est de s'approprier les meilleures sources ? Ou d'en avoir plusieurs ?
   Zatalyz :   avec 8 maisons, ça va bouger... on pourra réduire si y'a pas assez de monde, ceci dit...
   Zatalyz :   ou en rajouter si y'a des demandes ^^
   Zatalyz :   Mais toujours autant de Maisons que de Sources
   Zatalyz :   chaque Maison ayant une "coloration"
   Zatalyz :   essaie de ne pas penser à L5R
   Zatalyz :   le but aussi en étant d'une maison est de lui faire gagner du prestige.
   Zatalyz :   d'être bien vu par le Khan ou je ne sais quoi, afin de placer ses membres aux postes de gouvernement
   Zatalyz :   genre la religion principale élit son grand prêtre au sein de la maison ayant la source Bleue
   Zatalyz :   (le grand pretre étant ici un joueur)
   Zatalyz :   est-ce que ça vous tente ?
   Vaiatua :   j'ai plein de précisions à demander hihi
   Zatalyz :   dans l'idée générale déjà, ça te semble une voie à explorer ? ^^
   Vaiatua :   restons pour le moment dans ratmidju (car sur culno les questions se posent différemment)
   Zatalyz :   oui
   Zatalyz :   un ecosystème à la fois ^^
   Vaiatua :   j'aime bien l'idée de devoir se placer ! occuper un lieu ! gagner en prestige ! imposer ses vues au palais et au niveau du culte
   Vaiatua :   pour moi justement c'est plutôt des guildes vivant à ratmidju qui seront intéressées par cela
   Vaiatua :   donc des factions propres à ratmidju justement
   Vaiatua :   un réseau (enjeux pvp) pourrait offrir d'emblée des potentialités
   Vaiatua   : par exemple, ce réseau peut accueillir un temple ou un marché de par sa configuration
   Vaiatua :   et cela est connu des factions qui vont d'autant plus se battre pour l'obtenir que ça colle à leur projet
   Vaiatua :   ainsi des alliances de circonstances peuvent voir le jour
   Vaiatua :   ensuite l'apparition des sources est assez progressive
   Vaiatua :   les huit n'apparaissent pas en même temps
   Zatalyz :   ho, voilà une subtilité qui m'avait échappé
   Vaiatua :   si la plus grande Maison a obtenu un quartier doté d'une champignonnière
   Zatalyz :   les sources sont là à certaines périodes de l'année, selon des cycles... intéressant
   Vaiatua :   mais que la quatrième source qui apparait contient un temple elle pourra le revendiquer en quittant la champignionnière
   Zatalyz :   oui...
   Zatalyz :   excellent
   Vaiatua :   ça permet une plasticité de la ville qui change au fur et à mesure des occupants de ces régions enjeux
   Vaiatua :   de plus au bout d'un temps le temple occupé par la faction la plus forte verra réapparaître une source et les acquis seront remis à plat pour qu'à nouveau ce quartier soit un enjeux
   Vaiatua :   pour pas que ce soit trop répétitif, certaines régions enjeux peuvent être totalement stabilisées au bout d'un temps tandis que d'autres (comme le temple) restent toujours un peu instables
   Vaiatua :   tu as des idées pour culno sinon ?
   Zatalyz :   Et les sources pourraient apparaitre dans tout le Khanat, en fait..; On saurait qu'il n'y en a que 8, mais sans être sûr d'où la suivante aparaitra. Certains lieux étant régulièrement "sourcés" d'autres, quasiment jamais.
   Vaiatua :   oui
   Zatalyz   Si une source qui s'éteint sur culno signifiait qu'une autre venait de naitre à ratmindju, et inversement ?
   Vaiatua :   ah oui
   Vaiatua :   en dehors des events sources, les regions peuvent bien sûr passer d'un occupant à un autre (GvG, révolution, FvF...)
   Zatalyz :   oui, ça, c'est aussi une bonne idée
   Zatalyz :   d'ailleurs j'avais idée que des tps particuliers puissent être l'objet d'enjeux : pour les emprunter il faudrait être de la fazction qui le possède. La faction pourrait le "prêter" aux autres contre un tarif qu'elle fixe, aussi
   Zatalyz :   voir le prêter, mais pas à tout le monde ^^
Les enjeux à Culno

Spoiler for Hiden:
Zatalyz :   A propos des sources, je crois que j'ai une idée pour Culno
   Zatalyz :   Si dans Ratmindju le controle des sources donne principalement le controle d'un territoire et de ses enjeux sociopolitiques, sur Culno il pourrait s'agir bêtement de controle des ressources... genre des tas de mps, un coefficient multiplicateur de récolte dans la région pour la faction, ce genre de truc
   Zatalyz :   un gain axé sur la production.
   Zatalyz :   car culno est un peu le grenier de ratmindju, non ?
   Vaiatua :   oui
   Vaiatua :   ça permettrait des alliances culno-ratmidju pour les récolteurs, artisans et commerçant
   Zatalyz :   et imagine les récolteurs ramasser deux fois plus vite... donc plus d'xp, plus de trucs à crafter... ça ça va être de la motivation !
   Vaiatua :   héhé
   Zatalyz :   (faudra équilibrer, mais c'est pour l'idée)
   Vaiatua :   j'aime beaucoup
   Vaiatua :   au niveau des "bâtiments" il pourrait y avoir moyen de mettre par exemple une ferme d'élevage ou un champ de céréales selon la région
   Zatalyz :   oui
   Zatalyz :   et les interactions avec l'environnement : voler du bétail, introduire des prédateurs, empoisonner les graines, ou faire un programme d'élevage, améliorer les engrais et la rotation des cultures...
   Zatalyz :   va se replonger dans ses bouquins d'agriculture
   Vaiatua :   oui
   Vaiatua :   bon je vais devoir afk... on a été productifs dit donc côté nouvelles idées !
   Zatalyz :   énorme !
   Zatalyz :   regarde ce qu'il va falloir résumer sur le forum
   Zatalyz :   je part en vacances quelques jours
   Zatalyz :   je m'en occupe au retour, si je n'oublie pas et si personne ne l'a fait avant ^^
   Vaiatua :   bonnes vacances Zatalyz !
   Zatalyz :   Merci
   Vaiatua :   je vous laisse un moment ! bonne nuit si je vous revoit pas daeldir et Zatalyz
   Zatalyz :   Et bon appétit, puis bonne nuit
   Vaiatua :   merci
Idées principales de la discussion

- Khanat comptera de multiples organisations pouvant s'agglomérer si elles ont des buts communs. Les PNJ des minarets permettront d'enregistrer une fréquence et donc de créer une organisation.

- Il existe des statuts particuliers d'organisations dont le temps de fréquence publique est limité (donc en fréquence privée par défaut). Par simplicité, dans ce résumé, je désignerais l'ensemble de ces statuts particuliers sous le nom de faction. Cette faction se forme nécessairement autour d'un ou plusieurs alignements secondaires communs à ses membres. Pour créer une faction, il faut d'abord créer une organisation puis, lorsqu'elle compte suffisamment de membres, parler à un autre PNJ pour acquérir le statut de faction.

- Une faction peut recruter un certain nombre de PNJ dont les caractéristiques sont liées à son statut particulier (culte, lobby politique, syndicat commerçant et autres). Il s'agit de PNJ spécialement dédiés à rejoindre une faction puis à pouvoir en changer. Les options de dialogue que le joueur peut avoir avec eux sont particulièrement étoffées. Une grande part des PNJ des régions-enjeux seront de ce type. Certains de leurs dialogues sont édités régulièrement par l'Animation pour suivre l'évolution de khanat et des factions.

- Les factions sont les seules à pouvoir s'affronter au cours des combats de source

- Les combats de source sont d'intérêt publique et les jeux d'arène valorisés par l'empire visent à renforcer ce moyen de lutte contre les sources. L'honneur est une valeur prestigieuse au sein de l'Empire et elle est associée à la branche de combat épique et aux combats de source. Bien sûr, parmi les rats, certains ne partagent pas cette valeur.

- Les combats de source offre deux types de récompense : d'une part des récompenses lakne ou zbasu et d'autre part la possibilité pour une guilde de gérer la région ou le quartier où la source est apparue (ces récompenses sont détaillés ci-dessous)

- La faction gagnante d'un combat de source bénéficie de point de spécialisation permettant d'acquérir des avantages dans une branche de compétence liée à la région (bonus en récolte pour certaines régions par exemple)

- Chaque brique spécialisée est soit de l'arbre de compétence zbasu, soit de l'arbre de compétence lakne

- La faction gagnante d'un combat de source choisit, en interne, une guilde gérante par négociation ou par tournoi GvG. Cette décision n'est pas immuable et une révolution est possible, ou bien une réattribution dans les modalités choisies par la faction.

- La Guilde gérante va pouvoir donner une tonalité à son quartier ou à sa région en fonction de sa propre identité. Elle doit, entre autre, gérer la notoriété de sa faction auprès des habitants PNJ du quartier ou de la région.

- La population et les occupations des PNJ sont des paramètres sur lesquelles influe la guilde gérante. Le comportement des PNJ dépend des actions de la guilde vis-à-vis d'eux. Si la guilde gérante mène la vie dure aux PNJ de sa région, ceux-ci peuvent changer d’allégeance et comploter avec une faction adverse qui les courtise. Cela peut mener à une révolution où la guilde gérante devra défendre son fief.

- A ratmidju, la guilde gérante s'occupera d'exploiter certains bâtiments (temple, marché, champignonnière, ...) et l'accent sera mis sur les interactions avec les PNJ résidents (écoute, intimidation, corruption...).

- A culno, la guilde gérante d'une région doit s'occuper de l'exploitation agricole et ou de l'élevage sur ses terres (fermes, champs...) et l'accent sera mis sur les interactions avec l'environnement (voler du bétail, introduire des prédateurs, empoisonner les graines, ou faire un programme d'élevage, améliorer les engrais et la rotation des cultures...).

- Pour administrer sa région, une guilde gérante peut bénéficier de l'aide d'un PNJ impérial qui lui sert d'intendant et lui permet de paramétrer quelques points de gestion administrative.

- Le téléporteur correspondant à une région-enjeux n'est accessible qu'à la faction gestionnaire. Celle-ci peut néanmoins décider d'en faire profiter les autres rats moyennant une rétribution.

- Lorsqu'une source disparaît de Culno, une autre apparaît à Ratmidju. Cela peut prendre un certain temps avant qu'elle n'entre en phase 1 et que les rats s'en aperçoivent (apparition progressive des sources).

- Lorsqu'une nouvelle région-enjeux est accessible, à l'occasion d'un combat de source, les rats sont informés de certaines caractéristiques de la région (si c'est un quartier, il peut posséder un temple ou une mine désaffectée...). En fonction de ses aspirations, une faction peut choisir de délaisser un de ses fiefs pour tenter de remporter cette nouvelle région.

- Au bout d'un certain temps, une région-enjeu mise en gérance peut voir réapparaître une source, ce qui dépossède immédiatement la guilde gérante de sa région et qui amène un nouveau combat de source.

- A l'inverse, une région-enjeu peut un jour être si bien stabilisée qu'elle n'accueille plus de source, auquel cas la région peut tout de même changer de mains par négociations, GvG, révolution...
« Modifié: 21 janvier 2013 à 21:55:41 par Vaiatua »

Vaiatua

  • Modérateur Global
  • Résident du Palais
  • *****
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #3 le: 21 janvier 2013 à 21:42:34 »
Quelques propositions supplémentaires

- Une interface de création de faction : une organisation comptant suffisamment de membres peut acquérir le statut de faction auprès d'un PNJ dédié. Une interface s'ouvre et permet de définir quel(s) alignement(s) secondaire(s) illustrera la faction. Cette interface regroupe tous les axes des alignements secondaires. Pour chaque axe, on peut ne rien choisir ou bien choisir entre quatre options (+A-B ; -A+B ; +A+B ; -A-B).

- Des compétences spéciales pourront agir sur les dispositions relationnelles des PNJ (charme, peur...)
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #4 le: 22 janvier 2013 à 00:58:03 »
Factions, organisations, guildes...

Définition des types de regroupements

  • La guilde est un élément "nucléaire" : on ne fait partie que d'une guilde à la fois, elle est une sorte de famille proche. Posséder une guilde donne accès à :
    • Un canal dédié, qu'on peut décider de fusionner avec la Maison dont la guilde fait partie.
         
    • La possibilité d'acheter un Batiment de Guilde avec des espaces publiques (où les officiers de la guilde peuvent inviter des amis qui ne sont pas de la guilde), des appartements privés (appartements pour les membres où ils invitent individuellement qui ils veulent).
         
    • Un forum si on arrive à mettre cette fonctionnalité en place.
         
    • La possibilité de gérer un territoire avec l'accord de la Maison dont elle fait partie. (Recuter des PNJs)
         

  • L'organisation est un élément "transversal". On adhère en tant qu'individu à une organisation, pas en tant que groupe. Un même individu peut faire partie de plusieurs organisations. Certaines organisations peuvent demander à ce que ceux qui les rejoignent ne fasse pas partie d'une autre organisation ou faction, mais c'est à elles de vérifier (pas de blocage GP).
    Les organisations peuvent avoir toutes sortes de but, économiques, scientifiques, guerriers, politiques, festifs : c'est l'espace de liberté. Elles peuvent :
    • Fusionner entre elles.
    • Avoir des canaux avec des horaires de fréquence publique (ou tout le temps publique, ou jamais).

  • Une Maison est un "macro-élément exclusif". On ne peut pas faire partie de deux Maisons en même temps. La proposition était que les "factions" (dans l'acceptation classique des MMO) soient des Maisons. Il y a autant de Maisons que de Sources, plus une Maison "hors-guerre".
    Les affrontements entre Maisons sont basés sur des histoires d'honneurs.
    Les Maisons ont comme particularités :
    • Avoir un canal privé accessible à ceux qui les rejoignent.
    • S'affronter pour les Sources
    • Posséder des territoires de Sources et en distribuer la gestion aux guildes qui font partie de la Maison.

Ce que tout le monde (même individu) peut faire :
  • PVP "sauvage". Pas besoin de faire partie d'un groupe pour être tagué et taper. Cependant certaines récompenses de pvp sont réservés à certains groupes (combat de Sources, possessions de territoires).
    Développement des mécanisme pvp dans un sujet à part.
  • Créer et rejoindre des organisations.
  • Adhérer à une Maison (la Guilde entière, mais pas forcément les Organisations)

Les diverses tribus rentrent selon moi dans l'optique "Organisations".


======
Les Maisons
Il y a toujours une Maison de plus qu'il ne peut y avoir de Sources. La Maison surnuméraire est "la Sans-Source" (Assan'sour ? :P) qui existe pour tous les Rats qui n'ont pas encore choisit de Maison ou ne veulent pas en choisir. Aucune Guilde de l'Assan'sour ne peut posséder de territoire. Cependant, les Guildes de cette Maison peuvent décider de se louer comme mercenaires à toutes les autres Maisons. Ce n'est pas très honorable, mais quand on a une notion d'honneur, on rejoint une "vraie" Maison... L'Assan'sour a un rôle de soupape et d'arbitrage dans certains cas. Son rôle volontairement flou sert à la fois à réguler les indécis et les sans-honneur, évitant qu'ils soient exclus de la société, mais aussi à offrir un espace de neutralité parfois nécessaire. Il arrive parfois que les conflits entre Maisons prennent des proportions mettant le Khanat en péril et c'est dans ce cas vers l'Assan'sour qu'on se tourne pour trancher.
En tant normal, l'Assan'sour a un fonctionnement anarchique. En période de crise, chaque chef d'une guilde ayant plus d'un an (IG) d'existence représente une voix et les décisions sont prises en vote à la majorité relative (sans second tour).

Les Maisons d'Honneur : leur rôle est de représenter la noblesse du Khanat, de le gouverner et de le mener à toujours plus de gloire. Chaque Maison a une histoire et des caractéristiques propres. Elles doivent avoir une identité très marquée. Elles sont en compétition entre elles mais il ne faut jamais perdre de vue l'honneur ! D'ailleurs, je serais pour la rédaction d'un "code d'honneur" qu'il serait extremement mal vu de ne pas respecter (même si, bien mené, les adversaires ne pourront que s'incliner devant tant de rouerie).

La question va être : combien de Maisons ? C'est lié à la fréquentation du serveur. Chaque Maison devrait réunir au moins 30 personnes (et donc, pour qu'il y en ait autant de connecté en même temps, on peut presque compter sur 60 inscrits...).

Donc, sur le démarrage, je propose de limiter à 3 Maisons d'Honneurs. Pas moins, même si les Maisons sont peu peuplés, car il faut qu'il y ait des jeux d'alliances et de traitrise possible : il y a donc toujours en jeu au moins 4 Maisons en tout.
Si la population du serveur augmente et si les joueurs le souhaitent, on créera de nouvelles Sources et une Nouvelle Maison gagnera le droit d'être présentée.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

YannK

  • Maître de balai
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #5 le: 22 janvier 2013 à 09:57:46 »
Les Maisons, ça me fait un peu penser à Dune ou Games of Throne :)
Mais le khanat me rappelle l'Empire romain au Bas-Empire, lorsque les choses étaient en déliquescence. Et comme on avait évoqué avec Vaiatua l'idée que les combats ritualisés soient à la base inspirés de la gladiature romaine, je me suis dit qu'on pourrait aussi se baser sur certains éléments politiques dérivés des jeux du cirque, qui ont continué à exister à Byzance durant des siècles : ce sont les couleurs des équipes à la base. Les courses de char voyaient s'affronter des équipes facilement identifiables : blanc, rouge, vert, bleu... Des factions de supporters (qui n'avaient rien à envier aux hooligans) s'affrontaient sans vergogne et finirent par devenir des partis politiques, en se raréfiant. Par exemple, les Blancs et les Bleus étaient des traditionnalistes plutot patriciens à Byzance, tandis que Jaunes et Verts étaient plus populaires.
Les "Maisons" pourraient ainsi être les héritières des équipes qui s'affrontaient lors des rituels anciens autour des sources, chacune acquérant des spécificités avec le temps.
Par ailleurs, en lojban, "équipe" se dit bende et possède deux rafsi possibles (bed be'e) pour créer les noms des maisons, c'est idéal.
Si on garde les couleurs, on pourrait avoir la Maison Be'elab" (équipe blanche), la Maison Bedrio (équipe verte). Ou alors, plus intéressant, on pourrait garder des couleurs (comme éléments de distinction visuelle) mais donner des termes qui seraient issus de caractéristiques des équipes originelles...
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Reoddyn

  • Citoyen du Khanat
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #6 le: 23 janvier 2013 à 16:27:21 »
Je n'ai pas lu en détail tout ce que Vaiatua a mis : les logs sont longs, et j'ai pas la motivation aujourd'hui, alors je réagis comme ça. N'ayant pas une super frite, je suis désolé si j'écris des grosses clowneries.

J'apprécie assez les définitions de Lyz, organisation, factions (ou maisons), guildes. Ca me parle et j'aime bien l'idée qu'on puisse faire partie de plusieurs organisations.

Primo, je trouverais bien de laisser les joueurs créer leurs propres factions. Mais il faut être d'accord sur ce que ça veut dire, créer une faction.
Quelque part, une guilde pourrait très bien fonder une faction, devenant ainsi acteur important à un niveau politique. Le truc de la faction, c'est que des gens se considèrent comme en faisant partie alors que les fondateurs de la faction ne connaissent même pas leur existence, mais en sont tout de même heureux puisque c'est ça, la masse, qui leur donne de l'influence (ex à la con : le catholicisme c'est une monstro faction, et le chef de la faction a un certain pouvoir PARCE QUE il y a des gens qui l'écoutent).
Au démarrage, une faction c'est rien, c'est trois gus qui se courent après, c'est une secte, quoi. Mais bon, à force de se faire persécuté, ou de persécuté, à force de rendre service ou n'importe quoi, la faction gagne en influence (autrement dit, il y a plus de joueurs membres de la faction, mais il y a aussi plus de PNJ, dont des PNJs virtuel que le joueur ne croisera jamais).
J'avoue que je suis pas pour un système de faction "figé", kami/kara (ou grue/mouette/ours/tigre/lapin nain/scarabée bleu/autruche verte). Plein de joueurs se contentent d'un truc basique comme ça, mais d'autres, ça les gonfle... Et dans tous les cas, je crois que les joueurs voulant créer leur faction et lui faire prendre de l'importance doivent pouvoir le faire.


Je réagis aussi par rapport à cette histoire d'alignement. J'ai pas lu beaucoup d'indication sur ce que Vaiatua entendait par là, mais très franchement, je ne vois pas l'intérêt. En fait, les histoires d'alignement, je m'en méfie depuis Donjon et Dragon (où ça marchait déjà pas vraiment), parce que, quand j'entends alignement, j'ai toujours le sentiment qu'on va me montrer des petites boites qui correspondent à des trucs très précis. Mais au final, je crois que les choses sont à la fois plus compliquées... et plus simples.
Je repense à quelque chose dont on m'avait parlé, c'est à dire la possibilité de porter plainte contre un PVPiste sauvage. Pourquoi est-ce qu'on ne laisserait pas les joueurs contrôlant une faction totalement libre de déterminer quel autre faction est alliée, ennemie, ou neutre par rapport à eux-même ? Sachant que l'organisation d'event par l'équipe d'animation pourrait boulverser les équilibres en place (je crois que vous avez un empire en place... en tant qu'empereur, je m'assurerais que les factions puissantes ne le deviennent pas trop... Vétérini power !).
Sachant que dans tous les cas, il reste les ordres directs de l'empereur (ou de je ne sais pas trop quoi d'un peu officiel) pour calmifier les choses et les faire se régler à la loyale dans une arène, on devrait pouvoir éviter des débordements. Je sais qu'il y a votre police qui peut intervenir dans les cas trop extrême, mais bon, j'aime bien l'idée que l'agissement se fasse dans le feutré.

On pourrait imaginer plusieurs niveaux entre les factions : alliance, neutralité, mépris, ennemie. Le positionnement de chaque faction par rapport aux autres serait publique (ben voui, faut garder un minimum d'esprit chevaleresque, ou je sais pas quoi). De base, deux factions sont neutres l'une envers l'autre. Les alliances devraient être validées par les deux chefs de factions (question de logique, pis suite à des délibérations RP). L'alliance pourrait même être ratifié à l'écrit, avec ce qu'elle implique. La phase mépris, conséquence de problème avec l'autre faction (rivalité, alliance non tenu, le chef adverse qui me revient pas, ...) implique que même si on va respecter les règles et tout, et se tenir bien lorsqu'on est en société, globalement si on peut emmerder la faction adverse, on va pas se priver. Le statut d'ennemi exigerait quand à lui quelque chose, peut-être une offrande au temple du dieu de la guerre (ou une autre idée du genre) puisqu'à ce stade là, on aimerait bien faire disparaître l'autre de la carte du monde, et qu'on va vraiment se pencher sur le problème.


Toujours par rapport aux factions, et à l'individu... Je crois que le système de réputation de Ryzom doit être supprimé. Un individu, à moins d'être un héros de guerre, n'aura pas bonne réputation auprès de toute la faction. Mais bon, le mec qui s'est débarrassé des trois bandits qui vivaient près du village, il y a que le village qui va s'en souvenir, et encore.
Ce que je propose si vraiment vous voulez un système de réputation, c'est que celui-ci ne s'applique pas à l'individu, mais à la faction. C'est la faction qui est plus ou moins bien vu, c'est la faction qui contrôle une région et décide comment l'exploiter. Quelque part, si un joueur fait une quête, il pourrait dire qu'il agit au nom de la faction à laquelle il appartient (ou de la guilde, de l'organisme, ou quoi).
Par conséquent, le joueur ne va pas monter sa réputation auprès de telle ou telle faction, il va faire monter la réputation de telle ou telle faction. La réputation de cette dernière est par conséquent le reflet de sa gestion des territoires, mais aussi des actions des joueurs qui lui appartiennent.

A la rigueur, le joueur pourrait avoir un niveau de célébrité (qui diminuerait au fil du temps, augmenterait lorsque l'on ferait des quêtes et obtiendrait des  seuils minimaux avec des postes de prestiges, comme par exemple, chef d'Al Qaida ou président des USA, deux chefs de factions ennemies). Un joueur célèbre (le chef de guerre de tout à l'heure) est nécessairement connu, et son appartenance à tel ou tel organisme/faction/guilde déterminerait le comportement des PNJs envers lui. Quelqu'un de célèbre, appartenant à une faction bien perçue, pourra par exemple recevoir des cadeaux (inutiles) qu'il vaut mieux éviter de refuser au hasard dans la rue, ou subir un attentat perpétré par un PNJ d'une autre faction, etc...
Ce qui est marrant, c'est que dans certains cas, un joueur moins célèbre aura moins de problème qu'un joueur célèbre... j'aime bien mon idée en fait.
Il est également possible d'envisager qu'un joueur célèbre ait plus d'influence sur les modifications de réputation de sa faction/organisation/guilde, qu'un joueur anonyme.


Voilà, j'espère que j'ai pas été trop incohérent avec les trucs que vous avez déjà fixé, et que j'apporte tout de même un peu d'eau à votre moulin.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources
« Réponse #7 le: 27 février 2013 à 10:27:38 »
Je partage ici le log sur une discussion avec Vaiatua à propos des guildes/factions/organisations.

Spoiler for Hiden:
<Vaiatua>   pour le sujet, je pense pas qu'il faille partir des profils dès le prochain hackathon, ça demande un peu de travail en amont...
<Zatalyz>   oui
<Vaiatua>   il y a le sujet connexe des factions... (ouch :) )
<Vaiatua>   il va falloir s'y atteler
<Vaiatua>   j'ai l'impression qu'on se bloque un peu sur cette question
<Vaiatua>   c'est vrai que c'est pas évident
<Vaiatua>   on a pas eu encore de révélations pour les factions
<Zatalyz>   je crois que c'est le souci
<Zatalyz>   rester dans ce qui se fait, c'est triste
<Zatalyz>   inventer mieux, c'est dur.
<Vaiatua>   je proposerais bien de faire du GvG plutôt que du FvF... ça me conviens pas complètement...
<Zatalyz>   oui, pourquoi pas...
<Vaiatua>   je pense qu'on va avoir besoin d'en discuter à cœur ouvert en abordant toutes nos options
<Zatalyz>   La question est peut-être : des factions, pour quoi ?
<Zatalyz>   Moi j'avais envie de supprimer les guildes, mais c'est un truc que les joueurs aiment trop ^^
<Vaiatua>   c'est le plus important oui ! il nous faut un vrai enjeu dans le BG
<Zatalyz>   mais, on peut aussi ne pas avoir d'enjeu et donc pas de faction
<Vaiatua>   il suffit pas d'un enjeu-mécanisme comme les régions à gérer
<Vaiatua>   je pense qu'un enjeu ne ferait pas de mal tout de même, un enjeu proprement khanatien du genre "réaliser ses rêves" mais formalisé quoi
<Zatalyz>   On peut imaginer que les sources, les régions, soient gérées par les guildes et alliances de guildes. Quand aux autres conflits, ils peuvent apparaitre et concerner les organisations, ce seront des constructions des joueurs (organisations, comme les enjeux)
<Zatalyz>   sans rien créer de base. Par exemple, si deux académies concurrentes se créent, chacune voulant montrer qu'elle est la meilleure, à grand renfort de conférence et d'enseignement, et de recherche...
<Vaiatua>   oui mais ça me paraît pas transcendant : c'est comme proposer un simple univers persistant sans réel autre enjeu que d'y vivre
<Zatalyz>   hééé, ça serait nouveau :P
<Zatalyz>   imaginons que des joueurs se rassemblent pour adorer les Brumes, promouvoir l'Oubli... sorte de mouvement pseudo-religio-apocalyptique. On peut imaginer que d'autres les combattront.
<Zatalyz>   les enjeux "de vie", créés par les joueurs, peuvent devenir géniaux
<Vaiatua>   oui entièrement d'accord mais pour le lancement il faut un enjeu de fond formalisé
<Zatalyz>   si les joueurs ne s'emparent pas de ça, au niveai anim on donnera des coups de pouce
<Vaiatua>   quelque chose qui fasse ressortir l'essence de khanat
<Zatalyz>   le gvg sur les sources est déjà intéressant sur le démarrage, non ? Et imaginer des organisations de base, laissées libre d'utilisations (et de non-utilisation) par les joueurs ?
<Zatalyz>   (je cherche hein ^^)
*   Zatalyz aimait bien son système de Maison qui mettait des castes sur les castes aussi
<Vaiatua>   tu veux en reparler des Maisons ? il y a peut être quelque chose dont on pourrait partir
<Zatalyz>   En fait, j'ai une idée assez précise du truc... Ce qui me bloque pour imaginer autre chose, je le crains.
<Vaiatua>   je comprends :)
<Vaiatua>   alors vas-y expose ton idée
<Zatalyz>   Pour moi, une Maison serait un rassemblement de gens uni dans un but commun : faire que leur Maison soit la plus puissante (le truc basique :P). L'adhésion à cette maison se faisant par l'adhésion à une philosophie commune. Pour prendre des exemples de bouquins (parce que là c'est flou)
<Zatalyz>   dans Harry Potter, la maison serpentard est celle des secrets et du jeu avec les limites, gryffondor de l'honneur et la vaillance, serdaigle est celle de la recherche de la connaissance (si je ne me trompe pas) et la dernière je sais plus ; dans Dune, les Harkonens sont des représentant de l'ambiguité et de l'amoralité, les Atréides étant représentants de l'héroisme et du tragique ; dans le trone de fer, les Stark ont un côté "rustiques et résistants à tout", les Lannister "tous les moyens pour arriver à son but sont bons"... tous ces trucs sont une peu méchants/gentils, ce que je ne veut pas spécialement sur les maisons, mais le truc de base est là : chacun a une identité différenciée. On trouve des méchants et des gentils dans chaque maison, quand même, au passage
<Zatalyz>   on retrouve cette idée dans Vampire, la Mascarade ou dans La légende des 5 anneux, ou dans 7e mer, au passage, pour des références rolistes
<ZorroArgh>   dans mon histoire, ce sont des clans
<Zatalyz>   Oui, le mot clan convient aussi
<ZorroArgh>   chaque clan a sa spécialité
<ZorroArgh>   guérisseurs, pompiers, traiteurs, etc...
<Vaiatua>   je pense qu'il faudrait qu'on choisisse un terme lojban pour donner une identité à ce type de groupe
<ZorroArgh>   parfois aussi des attributs raciaux ou culturel
<Vaiatua>   il faudrait qu'on peaufine cette définition pour voir si on entrevoit des lois générales à la création de ces groupes... j'aime bien l'idée du thème d'orientation ou de la devise
<Zatalyz>   Il y a une chose qui me semble importante : chaque maison doit avoir besoin de faire appel à des profils variés. Espions et assassins pour savoir les atouts des voisins et enlever des cartes ; diplomates et guerriers pour faire valoir leur droit et défendre leur bout de gras ; artisans et artistes pour le rayonnement de leur clan ; scientifiques pour rester à la pointe, etc... Des primitifs, des urbaistes, des natifs et des artificiels, tout autant.
<Zatalyz>   Oui, une devise pour chaque maison
<Zatalyz>   Avec notre Khan, on pourrait imaginer les chefs des maisons ayant des titres de Noblesse, les maisons faisant partie de jeux de cour
<Zatalyz>   (en gardant une maison "neutre" de je-m'en-foutistes et autres indécis, et creuset aussi de nouvelles maisons)
<Zatalyz>   (mais ça je l'avais bien développé sur le forum)
<Zatalyz>   Peut-etre les Maisons, dans mon idée, ne sont que des organisations comme les autres, en fait...
<Vaiatua>   il faudrait voir ce qui les distinguerait des simples organisations
<Zatalyz>   c'était le sens de ma dernière réflexion : est-ce que ça doit être différent des organisations ? Ce sont des organisations de type politique, à vocation exclusive (si on fait partie de telle maison, telle autre ne nous prendra pas) ?
<Zatalyz>   ah, j'ai une nuance par rapport à notre définition des organisations : l'adhésion à une maison concerne plus la guilde que l'individu
<Vaiatua>   oui c'est ce qu'on s'était dit... mais difficile de savoir ce qui est une guilde, une "maison" ou une organisation
<Vaiatua>   exemple : clan du sumruku (devise "l'horizon pour seule limite"), maison des bâtisseurs (devise "on arrête pas le progrès"), consortium de l'alambic (devise "l'art de la dist*hips*llation")... les exemples qui me viennent pourraient être aussi bien guilde, organisation ou "maison"
<Vaiatua>   il faut qu'on arrive à distinguer ce qui définit chaque type de groupe
<Zatalyz>   Ou alors, tout mettre en organisation.
<Vaiatua>   (ou confondre guilde et maison)
<Vaiatua>   oui tout mettre en organisation
<Vaiatua>   au début je voulais qu'on fasse ça
<Zatalyz>   Organisation : regroupement de gens partageant un but commun. Chacun peut faire partie de plusieurs organisations.
<Vaiatua>   et que certaines organisations puissent se "transformer" en acquérant des pouvoirs de faction
<Zatalyz>   L'appartenance à certaines organisations rend l'entrée dans d'autres organisations impossibles (ennemis) (et juste en rp, pas de limitation gp)
<Vaiatua>   il pourrait aussi y avoir des étapes dans la vie d'une organisation
<Zatalyz>   oui, une organisation peut être plus ou moins informelle, ou être reconnue et récompensée par les plus hautes autorités
<Zatalyz>   plusieurs tailles d'organisations
<Zatalyz>   des trois clampins qui s'achètent un entrepot, à l'alliance (=>maison) qui gère des régions
<Zatalyz>   *-*
<Vaiatua>   favoriser les alliances-fusions pour former une organisation avec plus de pouvoir
<Zatalyz>   oui :)
<Vaiatua>   l'idée me plaît bien
<Zatalyz>   (par contre le bordel pour les chats....)
<Zatalyz>   oui, moi aussi
<Vaiatua>   il faut une super ergonomie avec pas trop de choix non plus
<Zatalyz>   ça n'empêche pas les joueurs de faire des "guildes" finalement, mais on n'appartient plus à un seul truc si on ne le shouaite pas
<Vaiatua>   (genre si on fusionne deux organisations une nouvelle fréquence remplace les anciennes)
<Zatalyz>   mais une alliance peut aussi garder ses organisations filles éclatés
<Vaiatua>   ben les guildes seront une étape des organisations du coup
<Zatalyz>   oui oui
<Zatalyz>   je verrais bien un truc très libre...
<Zatalyz>   avec le minimum de contraintes au niveau GP
<Zatalyz>   aux joueurs de s'organiser ensuite
<Zatalyz>   fermer les canaux qui ne leurs servent pas, ou les ouvrir juste à certains moment, mais potentiellement pouvoir en avoir 10.
<Zatalyz>   (la frustration ^^
<Vaiatua>   je crois que faut pas laisser trop de liberté côté fréquences (un peu mais pas trop non plus)
<Vaiatua>   (genre on peut pas garder les fréquences des étapes précédentes de l'organisation)
<Vaiatua>   (si on fusionne, on perd l'ancienne fréquence)
<Vaiatua>   sinon l'annuaire va être bordélique et peu attractif
<Zatalyz>   si on fusionne, ok ; mais si une organisation rejoint une organisation plus grande (une alliance), elle ne doit pas êtr obligé de fusionner.
<Vaiatua>   là c'est différent, elle a le choix
<Zatalyz>   si ça fusionne, ça donne une "nouvelle" organisation, les organisations parentes n'existent plus, donc plus de canaux ça parait normal (meêm si en pratique c'est l'une qui absorbre l'autre, c'est pareil)
<Vaiatua>   ça sera ludique de faire évoluer son organisation
<Zatalyz>   oui :)
<Vaiatua>   il pourrait y avoir des rites à remplir pour une organisation à fréquence publique avec choix du nom de la "radio", pour une guilde à fréquence privée avec choix des titres des responsables, pour une "maison" avec recrutement de plusieurs PNJ qui pourraient ensuite énoncer la devise aux autres PJ qui viennent leur parler
<Vaiatua>   il pourrait y avoir différents types d'objectifs à remplir
<Vaiatua>   pour le rite de fusion et de création de "maison", ça pourrait impliquer le monde des rêves :)
<Zatalyz>   ho, il y a des trucs qui me font rêver dans ce que tu dis...
 *   Zatalyz imagine les organisations paramétrer des pnjs pour créer des quêtes et rites avec eux...
<Zatalyz>   "posez vos mp à notre pnj-marchand durant notre absence, nous noteront votre gentillesse à notre retour..."
<Zatalyz>   ^^
<Vaiatua>   ^^

Un vrai résumé est en cours. En relisant, je me rend compte que cela m'a donné un tas d'idées, mais ce n'est pas vraiment clair ici. Je vais peut-être essayer d'écrire ça tant que c'est chaud ^^
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources (+factions, guildes,e
« Réponse #8 le: 27 février 2013 à 11:59:19 »
Voilà les idées, suite à la discussion plus haut, que j'ai eu sur ces organisations. On retrouve les guildes et factions... mais dans un sens nouveau. L'organisation évolue au fil du temps.


Organisation.

N'importe qui peut créer son organisation puis la faire évoluer.
Chaque individu peut faire partie d'autant d'organisations qu'il veut. Chaque organisation peut décider d'entrer dans une autre organisation (soit en fusionnant, dans ce cas une nouvelle entité voit le jour, soit dans un principe d'alliance, dans ce cas chaque sous-partie garde son indépendance). Faire partie d'une organisation peut exclure d'autres, mais cela doit être géré entre les joueurs et non contrain par le gameplay (permettant ainsi du rp d'espionnage ou des alliances improbables).

-Etape 1 : association.
Lors de la création, l'organisation est une petite entité. Il faut verser une somme pour la créer, se choisir un logo, une devise, avoir accès à un forum privé ? Un canal ? sur ces deux derniers points, je ne sais pas trop. Mais ni le forum ni le chat ne sont dans les annuaires publics.
C'est assez similaire aux classiques guildes de mmo, qui rassemblent des bandes de potes avant tout.

-Etape 2a : Vie publique.
Moyennant finance, voir rite, l'organisation accède à une visibilité publique. Cela a pour répercussions :
   
  • le canal de l'organisation apparait dans l'annuaire avec une possibilité de définir des heures d'audience privées et publiques. Privées : seuls les membres de l'association entendent ce qui s'y dit. Public : n'importe qui peut se connecter au canal via la commande /channel organisationX (sans être de l'organisation en question, et se fera kicker quand le canal repasse en privé). Une organisation peut aussi décider de passer en "secret" et ainsi ne pas être répertorié sur l'annuaire.
       
  • l'organisation peut avoir une ou des sections publiques sur son forum (que ce soit pour les ambassades, pour montrer sa bonne ambiance, pour partager ses découvertes...)
       
  • l'annuaire met à jour les statuts de l'organisation de façon automatique : active ou inactive (indique depuis combien de temps un membre ne s'est pas connecté ; possibilité de trier suivant la dernière activité la liste des organisations).
       
  • Possibilité (fortement recommandée) de remplir une page de présentation sur l'annuaire. (En fait je vois bien des modèles de présentation, donnant un guide pour remplir ça joliment, tout en ayant aussi des espaces libres, hein... dans la liste, une courte description, et un lien vers les pages de l'organisation, avec présentation plus soignée, détail du forum et des canaux, voir mumble et autres). Permet aussi de définir des orientations de base : politique/scientifique/commercial/etc ; pvp/chasse/rp/artisanat/etc. Et indiquer si l'organisation recrute (et comment), si elle est amie/ennemie avec d'autres...
       
  • Il devient possible d'enregistrer des titres propres à l'organisation. Chaque titre créé demandera une bonne somme pour être validé. Le chef va voir un PNJ administratif et paie pour enregister que dorénavant les rangs dans son organisation sont "Boss, lieutenant et sous-fifre" plutôt que "Chef, officier et membres". Si l'organisation choisit des types de titres déjà prévu (on peut faire quelques modèles), ça coûte moins cher. (Les sous, c'est pour faire réfléchir les gens avant de marquer des bêtises...). Il deviendra possible d'être "maître brasseur", donc. Il y aura quand même une modération a posteriori (comme pour les noms des pseudos).

-Etape 2b : Entrepôt.
Moyennant finance, voir rite, l'organisation accède à la possibilité d'avoir un bâtiments et d'embaucher certains pnjs. Cette étape est parallèle à la 2a : pas d'obligation de payer une visibilité publique pour avoir un entrepôt. Cependant le nombre et la taille des bâtiments est limité à ce stade. Quand aux pnjs recrutables, je pense plus à des mascottes dans le bâtiments, ou des serviteurs (oui, du rp quoi) qu'à des pnjs vraiment utiles. Le batiment est achetable mais ensuite ne coûte quasiment rien (voir rien) ; les serviteurs par contre faudra les rémunérer, mais pas beaucoup, vu que c'est surtout pour le fun et que leur nombre est limité (sorties d'argent minime).

-Etape 3 : Structure et emploi.
Moyennant finance, voir rite, l'organisation accède à la possibilité d'avoir un ou des bâtiments et d'embaucher des pnjs.
Contrairement à la 2b, cette étape demande d'avoir passé la part 2a et donne accès à plus de choses. Plus de choix dans les bâtiments, possibilité d'avoir plus d'un bâtiment... Ces bâtiments, il faudra de toute façon les payer, puis les entretenir (sortie d'argent régulière demandant une structure viable). Certains peuvent cependant rapporter de l'argent, aussi (exemple taverne, ferme, entrepôt commercial... => bâtiments ayant un impact en jeu, utilisés par des gens en dehors de l'organisation ?).
L'organisation peut aussi embaucher des PNJs dont elle peut paramétrer des dialogues. Placer des profs dans les salles d'amphi, un tavernier pour accueillir les gens, un recruteur sur la place publique qui vante les mérites de l'organisation...
Une deuxième sorte de PNJ seraient des pnjs "banques" ou "commerçants" : possiblité de faire des dons à l'organisation même si personne n'est co (et on prend le nom du donneur !) ; ou laisser en vente des objets de l'organisation même si aucun pj n'est dans le coin (avec paramétrage de ce qu'on achète, de à qui on veut, avec bonus/malus...).
Ces PNJs auraient aussi un salaire, plus ou moins important suivant leur utilité. Les organisations, à ce stade, auraient cependant la possibilité de demander une bourse. Je pense aux organisations faites de joueurs très rp, pas du tout motivé par le gain pécuniers mais capable de créer des scènes géniales avec des pnjs (exemple d'une académie avec des profs-pnj et des vrais cours) : autant les aider via le gouvernement. Ces bourses se voteraient lors des réunions politiques (choix de la communauté des joueurs, puis commande des anims-maîtres si validation).

-Etape 4 : Rayonnement et diffusion.
Moyennant encore finances et rites, les membres de l'organisation gagnent la possibilité d'interragir avec les PNJ des zones contrôlables, les amenant soit à soutenir leur organisation, soit à se rebeller contre une autre organisation (corruption, amitié, etc). Cela rentre dans le champ des contrôles de zone...
Une organisation gagne aussi la possibilité de gérer une zone, ce qui octroie des bonus à ses membres quand ils y sont. Il y a la possibilité de définir des organisations amies bénéficiants de bonus moindre (mais pas des ennemis ayant des malus, ce serait trop vilain :P ). Ça motivera aux alliances, donnera aussi la motivation de les renverser sans pour autant se sentir trop frustré si on n'en fait pas partie.
La gestion d'une zone peut aussi donner accès à un tp en plus sur la zone en question, (accessible uniquement aux membres de l'organisation gestionnaire ? Aux amis ?).
Une telle organisation a évidement intérêt à demander l'anoblissement au Khan, afin d'être reconnue et soutenue officiellement. Être à un tel niveau implique d'être pris dans les intrigues politiques, ce qui peut avoir de nombreuses répercussions, aussi bien positives que négatives. C'est un jeu à part qui s'ouvre à ces organisations, mêlant gestion et diplomatie.
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
Re: La Ville, le Dehors et les Sources (+factions, guildes,e
« Réponse #9 le: 28 février 2013 à 00:51:41 »
Log du 27 février 2013, organisations.
Spoiler for Hiden:
<Vaiatua>   je voulais qu'on approfondisse ta proposition d'organisation
<Zatalyz>   Ha ! C'est parti alors :)
<Vaiatua>   elle est plus aboutie que ce dont nous parlions hier mais j'aimerais m'attarder étape par étape pour bien en saisir les nuances
<Vaiatua>   donc l'étape 1 c'est la création de l'organisation : j'aime l'idée de la dissocier de l'étape 2a "vie publique"
<Zatalyz>   après coup, je me suis déjà rendue compte que j'avais loupé une étape avant
<Vaiatua>   laquelle ?
<Zatalyz>   juste la création d'un réseau "privé, basique, sur invitation" qu'on peut rejoindre, mais qui n'est pas faire partie d'une organisation (pas de logo, de titre, etc)
<Zatalyz>   même pas un réseau de l'annuair hein, le genre canal de flood entre pote
<Zatalyz>   qui disparait quand plus personne n'est co
<Zatalyz>   C'est un peu le niveau 0 ^^
<Vaiatua>   ben je sais pas si c'est utile : pour le logo et la devise je propose de passer ça en étape 2 ! l'étape 1 se clôturerait par une sollicitation de l'employé de minaret amenant à l'étape 2 mais qu'on pourrait refuser
<Zatalyz>   Ah oui, aussi.
<Zatalyz>   L'étape 2 sera donc vraiment plus complètement de type "guilde" (avec quelques trucs propres à notre monde), donc.
<Vaiatua>   l'étape 1 serait donc la création d'une fréquence d'organisation avec un nom et éventuellement un forum (en option Minaret peut être le forum ? "voulez-vous acheter un espace de forum dans notre base de données moyennant telle somme ?")
<Zatalyz>   oui, pas mal
<Zatalyz>   mais forum juste privé à cet étape
<Zatalyz>   ça doit être peu cher, accessible très facilement (un peu plus pour le forum).
<Vaiatua>   oui
<Zatalyz>   voir via une simple quête au Minaret (choix entre payer ou faire la quete)
<Vaiatua>   oui aussi
<Vaiatua>   ensuite vient l'étape 2 que tu sépare en deux : d'un côté la vie publique de l'organisation avec visibilité sur l'annuaire, l'accès à la fréquence publique, au forum publique, (une société secrète n'a pas besoin de cette étape donc peut-être dissocier l'obtention des titres par une option comme pour le forum privé à l'étape 1)
<Zatalyz>   oui on doit pouvoir faire du très modulable, une suite d'option à choisir quand on le souhaite autour de quelques éléments clas (comme avoir un bout de présentation si on décide de passer au stade public)
<Vaiatua>   pour cette étape 2a je pense que la présentation de l'organisation est importante et doit être éditable
<Zatalyz>   Oui, c'est bien de le préciser
févr. 27 22:16:06 *   Zatalyz a recréé une guilde 4 fois à cause de l'impossibilité d'éditer
<Vaiatua>   (oui c'est vrai que c'est chiant)
<Vaiatua>   une organisation de type 2a peut regrouper des PJ de différents groupes autour d'un thème (visible dans sa devise) qui les rassemble
<Vaiatua>   comment faire pour rejoindre une organisation de type 2a ?
<Zatalyz>   simplement être invité par un chef ou un officier. Comme pour les guildes
<Zatalyz>   là-dessus, je me dit que c'est simple et efficace.
<Vaiatua>   d'accord... et en plus, on peut ajouter la fréquence sans être membre aux heures de fréquence publique indiquées sur l'annuaire
<Zatalyz>   oui
<Zatalyz>   il faut que ce soit automatique si on selectionne la fréquence en "fan" : elle s'ouvre à l'heure dite, se ferme une fois que c'est fini.
<Zatalyz>   Eviter de rester co quand c'est fini, ça peut être mauvais ^^
<Vaiatua>   bien vu :)
<Vaiatua>   ensuite il y a l'étape 2b qui correspond plus à une gestion de guilde : stock commun, lieu de vie et PNJ
<Zatalyz>   "bon je crois qu'on les a bien baratiné là, si après ils votent pas pour nous... et ensuite, le pouvoir, muhahaaha !" "patron, ils sont encore là..."
<Vaiatua>   hihi
<Vaiatua>   pour l'étape 2b j'imagine qu'on ne peut pas cumuler contrairement aux organisations 1 et 2a
<Zatalyz>   oui, cet étape 2b est aussi une réponse à la pratique des "rerolls gardiens d'entrepots". Là, quelque part, le même perso peut avoir plusieurs entrepots, tant qu'il les paie. Je me suis demandé si c'était bon...
<Zatalyz>   ça pose souci, c'est dur de limiter le nombre d'entrepots.
<Vaiatua>   ah donc c'est cumulable ?
<Zatalyz>   Et bien
<Zatalyz>   il faut voir si le stock est si gênant que ça.
<Vaiatua>   (pour le stockage on peut le rendre extensible plutôt que de multiplier les entrepôts
<Zatalyz>   je n'en suis pas certaine, en fait.
<Zatalyz>   stockage extensible, oui, aussi :)
<Zatalyz>   mais que chaque organisation veuille un coffre commun, ça parait logique
<Zatalyz>   après que certains créént plusieurs organisation pour augmenter leur stock...
<Zatalyz>   si c'est problématique, on pourra dire qu'on ne peut être chef que d'un nombre limité d'organisation, et off d'un nombre plus important mais limité aussi
<Zatalyz>   ceci dit, c'est facile à contourner et ça sera gavant pour ceux qui ne veulent pas contourner mais être chefs
<Vaiatua>   en fait je suis contre de cumuler les organisations pour une histoire de stock : rendre le stockage extensible moyennant paiement me semblerait plus approprié
<Zatalyz>   tu parle de paiement en jeu, ou hors jeu ?
<Vaiatua>   en jeu
<Vaiatua>   ^^
<Zatalyz>   ok. Dans ma proposition, chaque fois qu'une organisation veut passer au 2b, elle doit payer son entrepot
<Zatalyz>   le payer cher, quand même. Et ensuite, payer un loyer, sous peine de le voir saisi (quoi qu'à ce stade, le loyer est minime)
<Vaiatua>   oui mais pourquoi multiplier les organisations pour du stockage, ce sont deux choses bien différentes
<Zatalyz>   on va déjà donner à côté aux joueurs des moyens d'avoir du stockage extensible sans organisation
<Zatalyz>   (apparts de différentes tailles par exemple)
<Vaiatua>   sachant que chaque organisation a une fréquence : créer une organisation juste pour stocker ça me semble pas approprié en fait
<Zatalyz>   après, c'est comme ça, certains se serviront de ça pour stocker... rp de marchand dans l'âme je crois ^^ (ou de brocanteur)
<Zatalyz>   je ne propose pas l'entrepôt comme un moyen de stockage pour les individuels, mais je sais que ça sera utilisé comme ça par certains.
<Zatalyz>   mais, pour une organisation, avoir la possiblité d'un coffre commun c'est quand même super utile...
<Vaiatua>   oui je ne critique pas ça du tout
<Vaiatua>   en gros penser à rendre extensible le stockage d'entrepot pour un individu marchand, artisan ou pour une organisation me paraît préférable à des organisations fantômes
<Zatalyz>   oui
<Zatalyz>   c'est une bonne idée, mais c'est un fonctionnement à côté des organisations (ceci dit, faudra qu'on le note aussi ^^)
<Zatalyz>   un truc qui me parait intéressant par contre : plus on augmente le stockage, plus le loyer monte, afin de motiver les gens à faire tourner les marchandises
<Vaiatua>   donc en fait l'étape 2b n'a plus rien à voir avec les minarets : c'est un rite d'entrepôt disponible pour les organisations
<Zatalyz>   oui oui :)
<Zatalyz>   entrepôt niveau "1" en gros
<Zatalyz>   basique, pas cher, assurance contre les incendies incluses
<Zatalyz>   ;)
<Vaiatua>   :)
<Vaiatua>   oui ! l'étape 2b ne me paraît pas se prêter au cumul en fait (en gros on fait partie d'une organisation 2b mais pas de plusieurs), qu'en penses-tu ?
<Zatalyz>   ça ne peux pas se faire. on ne peut pas vraiment restreindre le cumul, en fait. Imagine que tu fasse partie de la nouvelle académie de l'ombre (larcin en tout genre), qui s'est payé un pti entrepot pour stocker les trucs de la journée, et aussi de l'organisation "aide aux Oublieux" (parce que tu es robin des bois dans le fond), qui a aussi un stock d'objets de base pour les nouveaux...
<Zatalyz>   tu as deux entrepots 2b
<Vaiatua>   ok
<Zatalyz>   et ce serait dommage de t'interdire une organisation, surtout quelles sont très différentes, sans doute pas avec les mêmes gens
<Zatalyz>   dans le fond cumuler les entrepots va donner des situations un peu ridicules (certains feront plusieurs organisations pour ça, plutot que de se payer des trucs privés ou passer au stade 3), mais ça ne devrait pas être une majorité. je l'espère...
<Vaiatua>   avant de passer aux étapes suivantes, qu'en serait-il si les organisations 2b que tu donnes en exemple fusionnaient
<Vaiatua>   que devient leur stock, leurs PNJ ?
<Zatalyz>   Hum... Plus qu'un seul entrepot en théorie. Je n'ai pas assez réfléchi à la fusion.
<Vaiatua>   jusqu'à la 2a la question se pose pas vraiment, on peut imaginer un archivage du forum et de la présentation
<Vaiatua>   mais pour la 2b la question apparaît
<Zatalyz>   il faudrait choisir quel entrepot garder, y transférer le stock automatiquement, alerter si y'a pas assez de place, demander si les pnjs suivent le transfert...
<Zatalyz>   Idem en 2a : quel fréquence au final (une des anciennes ou une nouvelle), fusion des forums ou pas (si non, archivage un temps puis delete)
<Vaiatua>   je pense qu'on a tout intérêt à proposer un "rite" dédié à la fusion
<Zatalyz>   oui, ça parait pertinent
<Zatalyz>   surtout que j'espère que ça n'arrivera pas trop souvent ^^
<Vaiatua>   ben le but est d'encourager un peu la fusion si on espère un jeu de faction
<Vaiatua>   car une faction c'est une organisation de type 4 finalement
<Zatalyz>   oui
<Vaiatua>   et pour y parvenir, on a tout intérêt à pratiquer la fusion
<Zatalyz>   mais une organisation de ce genre peu aussi s'appuyer sur des organisations plus petites qui gardent leur spécificité
<Vaiatua>   une alliance donc
<Vaiatua>   ?
<Zatalyz>   oui
<Zatalyz>   disons que contrairement à ryzom, là, on saura qui est le chef de faction, c'est le type marqué "chef" dans la méta-organisation de nicveau 4
<Zatalyz>   Imaginons une faction niv4 "Maison des Atréides". Elle réunit des membres d'un peu partout (un voleur de l'académie de l'ombre, des prof de l'Université d'isbeth, des types à doite à gauche), mais aussi des organisations qui l'ont rejoint en entier, tout en gardant une politique interne spécifique (comme "les Guerriers de l'Arène", des gladiateurs, qui ont comme principe de pratiquer deux fois pas semaine dans l'arène et échange sur leur
<Zatalyz>    forum interne la liste des meilleurs stanza de combat)
<Zatalyz>   plus des indépendants, qui pourraient n'être que de cette organisation.
<Zatalyz>   (et il se murmure que le chef fait aussi partie de l'organisation secrète"les plaisirs souterrains", haaaan)
<Zatalyz>   ^^
<Zatalyz>   Autrefois l'organisation "Fils du désert" étaient juste des membres de l'alliance, mais ils ont préférés fusionner et se fondre dans "Maison des Atréides" quand ils ne furent plus que 5 membres actifs.
<Zatalyz>   Voilà un exemple de ce qui peut s'nevisager comme composition.
<Zatalyz>   :)
<Vaiatua>   ^^ d'accord : cette organisation "Maison des Atréides" est donc restrictive : ses membres ne peuvent pas faire en même temps partie d'une autre organisation de niveau 4 même si certains font partie d'autres organisations de niveau 2
<Zatalyz>   oui ; c'est aussi un choix de la part Maison des Atreides, je pense.
<Zatalyz>   Bien que le voleur, on l'ai vu trainer avec...
<Zatalyz>   ;)
<Zatalyz>   jamais de contrainte GP pour faire partie d'une organisation : les recruteurs ont à charge de vérifier si ceux qu'ils accueillent sont ce qu'ils prétendent.
<Vaiatua>   d'accord
<Zatalyz>   ce qui n'empêche pas de dire "on ne commerce pas avec ces gens-là"
<Vaiatua>   c'est une chouette idée !
<Vaiatua>   pour reprendre ton exemple de tout à l'heure, mettons que le voleur se laisse persuader par la Maison Atréïdes d'intégrer et espionner une organisation de niveau 4 adverse chez qui il a des contacts... mettons que ces deux organisations gèrent chacune un quartier de la ville et que la Maison Atréïdes lance une vaste campagne de corruption vis-à-vis des habitants du quartier de son...
<Vaiatua>   ...adversaire. que
<Vaiatua>   se passe t-il pour le voleur ? peut-il participer à cette campagne ou est-il perçu par les PNJ comme membre de l'organisation gestionnaire ?
<Vaiatua>   (oui ça me motive :) )
<Zatalyz>   ha, excellente question
<Zatalyz>   il doit pouvoir participer à la campagne, dans un sens ou dans l'autre, ça parait logique (ça c'était la partie facile).
<Zatalyz>   Après... si on reste dans une vision "cohérence" les pnjs devraient le voir suivant la façon dont il se présente. Mais comment déterminer ça ?
<Vaiatua>   je sais pas si c'est possible de générer une telle subtilité côté gameplay... si c'est possible, cela demande de créer le contenu en ayant en tête qu'il faut tout décliner à l'avenant en proposant de multiples possibilités en fonction de la combinaison d'allégeances de factions d'un PJ
<Zatalyz>   dans le quartier de l'adversaire, il se trimballe avec le sigle "Maison Baltus" donc les pnjs doivent penser qu'il en fait parti. S'il leur offre des pots de vi, pour soutenir les Atreides..; ils vont le regarder bizarre. Il va perdre des points d'honneur et de prestige, selon toute probabilité. Mais après, hum... Les pnjs vont le considérer comme étant des deux côtés et donc, pas se mouiller pour rester pote avec la faction en place, quelle
<Zatalyz>    qu'elle soit, le voleur reste un pote ? Ou alors moyenne des deux pour la façon dont il est vu... oui, ptet pas mal ça.
<Zatalyz>   ça va demander de sacrément réfléchir au niveau gameplay, oui.
<Vaiatua>   ça va demander de créer du contenu dédié aux espions
<Zatalyz>   ça veut dire que la réputation de chaque individu est liée à la région "gérable". Et suivant ses organisations, + actions individuelles, il y aura une mou=yenne
<Zatalyz>   Comment les gens de la région Isbeth voient les deux organisations ? Comment ils voient chaque individu dans ces organisations ? *a mal au crâne à envisager le bazar*
févr. 27 23:34:29 *   Zatalyz va filer tout ça à un mathématicien, pour une équation à n inconnues
<Vaiatua>   cette histoire d'espion a des bons et des mauvais côté : ça créer du contenu lié à la furtivité mais en même temps il y a le risque de créer des tensions entre joueurs si un infiltré fait baisser la réputation de la faction
<Zatalyz>   oui... ça peut être un souci. En même temps... ça peut être bon.
<Zatalyz>   Clairement le stade 4 d'une organisation devrait être géré par des gens qui savent à quoi s'attendre : coups en traitre et manipulation
<Vaiatua>   oui
<Zatalyz>   mettre des panneaux "attention, cette partie du jeu est pour les gens amoraux !" ^^
<Vaiatua>   en même temps c'est l'étape 4 qui introduit le jeu de faction
<Zatalyz>   en même temps le jeu de faction, le vrai intérêt c'est une vie intense et des trucs qui retournent la cervelle, pas juste des excuses pour avoir la plus grosse (banque de mp).
<Vaiatua>   oui tout à fait
<Vaiatua>   l'étape 4 introduit le mécanisme de réputation : on peut imaginer que le challenge côté quêtes d'organisation, une fois à l'étape 4, sera de faire évoluer cette réputation par un jeu d'influence
<Zatalyz>   Bien vu
<Vaiatua>   cette réputation doit-elle se baser uniquement sur l'interaction avec des PNJ ?
<Zatalyz>   plus on augmente les paramètres, plus ça va devenir complexe.
<Zatalyz>   d'autant qu'ici le but est de voir à quel point la population locale coopère avec l'organisation gérant le lieu
<Vaiatua>   (tiens par rapport à ce qu'on disait sur l'équivalent du prestige pour les combattants furtifs on pourrait ouvrir une autre voie d'influence de type persuasion...)
<Zatalyz>   intéressant...
<Zatalyz>   ça donnerait accès à d'autres dialogues :)
<Vaiatua>   oui il y aurait plusieurs stratégies : suivre le code d'honneur ou l'enfreindre comporterait des avantages et des limites
<Vaiatua>   le domaine "Interaction" des compétences pourrait ainsi avoir des spécialisations :)
<Zatalyz>   :D
<Vaiatua>   je vais vous laisser pour ce soir, mon oreiller m'appelle :) encore bravo Zatalyz, j'ai l'impression qu'on est débloqué sur cette histoire de factions !
<Zatalyz>   j'espère !
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Zatalyz

  • La Papesse
  • Orateur émérite
    • Voir le profil
« Modifié: 01 janvier 1970 à 01:00:00 par Guest »

Tags: